OnParOu.com : votre comparateur de voyages OnParOu.com : Agence de voyages et comparateur de voyages

HÔTEL CLUB MARMARA BODRUM BEACH

OnParOu.com : 0800 809 335 - Appel gratuit

0800 809 335

Contactez nos spécialistes
Du lundi au vendredi de 9h30 à 18h30
Le samedi de 10h à 17h - Appel Gratuit

NEWSLETTER

Votre e-mail :

Région de Bodrum - Turquie Informations voyages Turquie

CLUB MARMARA BODRUM BEACH
Hôtel Club - 4 étoiles - Normes locales

HOTEL CLUB MARMARA BODRUM BEACH - Région de Bodrum - Turquie
HOTEL CLUB MARMARA BODRUM BEACH - Région de Bodrum - Turquie
HOTEL CLUB MARMARA BODRUM BEACH - Région de Bodrum - Turquie
HOTEL CLUB MARMARA BODRUM BEACH - Région de Bodrum - Turquie
HOTEL CLUB MARMARA BODRUM BEACH - Région de Bodrum - Turquie

<< Retourner à la page précédente

Chaîne hôtelière Club Marmara


Infos météo :
 16 °C       108 mm       17 °C

Infos plages :
Distance : 0 km Distance Plage - HOTEL CLUB MARMARA BODRUM BEACH - Région de Bodrum - Turquie - Longueur : 0.22 km Longueur Plage - HOTEL CLUB MARMARA BODRUM BEACH - Région de Bodrum - Turquie

Équipement :
  220     Tx : 47 %     Tx  : 86 %

Localisation sur Google Maps



Diaporama
Liste des TO référencés 2014         Engagements et Charte Qualité


COMMENTAIRES ET NOTATION

Note et avis clients sur l'Hôtel Club Marmara Bodrum Beach
   2.1 / 4 sur un total de 3 notations
3 commentaires - Lire les commentaires - Publier un commentaire

PRÉSENTATION

Situé à 12 Km du centre de Bodrum, l'hôtel Club Marmara Bodrum Beach (ex Club Nouvelles Frontières) est un bel établissement confortable et récent qui dispose (chose rare à Bodrum) d'une véritable plage de sable privée de 200 mètres de long. Les chambres sont modernes et confortables et certaines proposent des lits superposés pour les enfants. Animation de qualité 100 % francophone signée Nouvelles Frontières.

SITUATION

L'hôtel Club Marmara Bodrum Beach (ex Club Nouvelles Frontières) est situé à seulement 11 Km de Bodrum, directement en bordure d'une plage de sable longue de 200 mètres environ. Transfert aéroport de Bordum - hôtel : 40 mn environ (27 Km).

CONFORT

L'hôtel Club Marmara Bodrum Beach (ex Club Nouvelles Frontières) est composé de 220 chambres réparties dans plusieurs bâtiments aux couleurs blanches de faible hauteur, tous blancs, étagés en forme de U en descente douce vers la plage et la mer au milieu d'une végétation méditerranéenne luxuriante. Réparties sur 9 petits bâtiments d'un étage. Toutes disposent de climatisation centrale, salle de bains avec sèche-cheveux, téléphone direct, TV satellite, coffre-fort (payant), mini réfrigérateur vide, balcon ou terrasse. Possibilité d'un 3e lit dans les chambres doubles : lit d'appoint. Carrelage au sol. Possibilité de chambre famille (1 lit double et 2 lits superposés). Quelques chambres orientées vers la mer (avec supplément) et une vingtaine de chambres communicantes. Chambres pour personnes à mobilité réduite sur demande.

RESTAURATION

Formule tout inclus. Restaurant principal intérieur avec une partie en terrasse (cuisine internationale et locale présentée sous forme de buffet varié à volonté), restaurant à la carte (spécialités turques, italiennes et de poissons - avec réservation).

La formule tout inclus : La table - A volonté : Petit déjeuner de 7h30 à 10h00 (buffet) ou pour les adeptes de grasse matinée de 10h00 à 10h30 - déjeuner de 12h30 à 14h00 (buffet) - snack de 11h30 à 14h00 - tea time de 17h00 à 18h00 - apéritif de 18h00 à 20h00 - dîner de 19h00 à 21h30 (buffet) ou au restaurant à la carte de 19h00 à 22h00 (avec réservation) - snack de minuit à 1h00. Le bar - Boissons locales à volonté : au bar principal de 10h00 à 23h00 - boissons locales : vin, bière, apéritif, cocktail de saison, jus de fruits, soda, café, thé, eau.

LOISIRS

Plage de sable et de galets aménagée avec parasols, transats (serviettes avec caution) et ponton. 2 piscines extérieures (dont 1 avec toboggans) avec parasols et transats (serviettes avec caution). 2 courts de tennis. Badminton - ping-pong - 1 terrain multi-sports - basket-ball - football - beach-volley - pétanque - fléchettes - gymnastique - stretching - aérobic - taï-chi - aquagym - salle de fitness - hammam - sauna - billard - salle de jeux - water-polo - canoë.

Animation : Autour de son chef animateur, une équipe de professionnels jeunes et dynamiques 100 % francophones. Formés pour le Club Marmara, ils vous proposeront un programme au choix : activités ludiques et sportives, jeux, concours, tournois, spectacles, cabarets, soirées karaoké, dansante et folklorique, dîners à thème. Mise à disposition de jeux de société et matériel sportif.

Mini-Club & Club Ados : Mini-Club : une équipe de professionnels francophones et une infrastructure adaptée aux enfants de 3 à 7 ans (mini stars), 8 à 10 ans (stars) et 11 à 13 ans (super stars). Activités manuelles et sportives, tournois, ateliers divers, aire de jeux, spectacles, mini-disco, piscine. Encadrement durant les vacances scolaires de 9h à 18h sans interruption, hors vacances de 9h à 12h et de 14h à 17h. Club Ado : les ados de 14 à 17 ans se retrouveront au loft 2.0 dans un espace dédié : table de mixage, musique, jeux vidéo, wifi, espace détente (durant les vacances scolaires).

Avec participation : banane, jet ski, plongée. Centre indépendant de plongée sous-marine. Centre de Spa avec massage et soins.

A VOTRE DISPOSITION

Snack, bars, salon TV, boutique, amphithéâtre extérieur, salle de réunion, coiffeur, change. Internet : accès wifi gratuit à la réception et à la piscine, point internet payant.
Fermer

TURQUIE L'ESSENTIEL

Budget moyen du séjour (vol + hotel) sur 7 nuits :
650 EUR
Budget moyen du vol :
305 EUR
Devise :
Livre Turque
Durée moyen du vol (au départ de Paris) :
3h30
Décalage Horaire été :
+ 1 h
Décalage Horaire hiver :
+ 1 h
Visa nécessaire ?
non
Vaccin(s) nécessaire(s) ?
non
Coût de la vie à l'extérieur de l'hôtel :
Bon marché

TURQUIE POINTS FORTS / POINTS FAIBLES

Points forts de la destination :
L'immense patrimoine historique et culturel • Istanbul, une destination à part entière • Une nature extrêmement diversifiée (montagnes, plateaux, vallées, forêts, désert, lacs, rivières...) • Diversité des activités (nautiques, pêche, rafting, canyoning, spéléologie, randonnées, VTT, équitation, alpinisme, escalade, chasse...) • La gentillesse et l'hospitalité des Turcs • La cuisine turque, fraîche, délicieuse, variée.. même dans les hôtels de première catégorie • Une hôtellerie loisirs variée et d'excellente qualité considérée comme la meilleure d'Europe • Une destination golf de premier plan • La beauté et la diversité des plages • Une destination sécurisante

Points faibles de la destination :
La surpopulation dans les sites touristiques • L'urbanisation sauvage de certaines côtes • Le prix élevé des entrées sur les sites et dans les musées

Points forts de l'hôtellerie :
Niveau d'équipement général exceptionnel (ex : pays dont les hôtels équipés de toboggans aquatiques sont les plus nombreux) • Accueil chaleureux • Très grande diversité des hôtels clubs • Très large choix d'hôtels clubs de catégorie 5* alliant avec réussite animation, confort 5* et excellent niveau d'équipement • Présence d'hôtels hors normes au style résolument contemporain : Hillside , Adamn & Eve , Maxima Paradise • Présence d'hôtels proposant des soirées DJ : Voyage Torba , Adamn & Eve • Prix sur place bons marchés • Qualité et variété de la cuisine • Excellent rapport qualité - prix • Formule tout inclus largement représentée

Points faibles de l'hôtellerie :
Sports nautiques trop souvent indépendants de l'hôtel (et donc non garantis et avec participation) • Absence de résidences hôtelières • Clientèle russe de plus en plus majoritaire • Dominante des grosses structures

TURQUIE LES CENTRES D'INTERETS

Classement :

• Intérêt CULTUREL
• Intérêt ENVIRONNEMENTAL
• Intérêt GOLFIQUE
• Intérêt PLONGÉE / SNORKELING
• Intérêt BALNÉAIRE
• Intérêt THALASSO
• Intérêt SPA


Intérêt CULTUREL

Un patrimoine culturel exceptionnel

C'est un paradoxe. La Turquie souffre d'un déficit d'image d'une destination trop souvent synonyme de soleil pas cher, alors que ses atouts culturels sont infinis. Sans même compter Istanbul, qui à elle seule est une destination à par entière, le pays dispose d'un patrimoine archéologique et culturel inestimable et les sites antiques sont presque plus nombreux qu'en Grèce.

Istanbul : une ville - monde
Quel destin ! Fondée par des Grecs, Byzance fut choisie par l'Empereur Constantin pour devenir la Nouvelle Rome. Renommée Constantinople à sa mort, plus grande ville du Moyen-Age, siège de la sublime Porte à partir du XVème siècle, c'est une mégapole de plus de 2000 ans ! Ainsi tour à tour romaine, byzantine, chrétienne, musulmane et laïque, Istanbul est une ville d'une extraordinaire richesse architecturale où les palais et les édifices culturels n'ont pas d'équivalent. Capitale des deux importants empires, Istanbul possède de nos jours de nombreux monuments architecturaux étendus à travers la ville, lesquels reflètent la magnificence du passée. La partie se trouvant entre la mer de Marmara et la Corne d'Or, est aussi connue en tant que « péninsule de l'histoire » du fait qu'elle comporte de nombreux édifices appartenant à l'architecture romaine, byzantine et ottomane. La ville condense un nombre impressionnant de trésors culturels et de curiosités au mètre carré. La villa possède tant de richesses qu'on aurait bien du mal à tout découvrir en une semaine. Et on ne se lasse pas d'y revenir. On choisit Istanbul pour son histoire, ses mythes et son ambiance.

Des sites archéologiques incontournables
Les sites antiques sont tellement nombreux qu'il est impossible de les citer tous encore moins de les visiter. Il y en a cependant certains plus mythiques que d'autres. C'est le cas d'Ephèse à 18 Km de Dusadasi. On peut dire que c'est la ville antique la mieux conservée de Turquie. Lorsque l'on sait qu'Ephèse était le troisième port du monde antique après Rome et Alexandrie, on imagine l'importance de ses richesses architecturales. La belle Ephèse est sans conteste la star des villes antiques de Turquie. Ses dimensions, la variété de ses vestiges, l'état de conservation ou la qualité de la restauration de ses monuments justifient largement cet engouement. Pergame à 93 kilomètres au nord d'Izmir est un autre de ces joyaux antiques. Toute la partie basse de la ville est dédié au dieu guérisseur Asclépios. Quant à l'acropole supérieure, situé à 6 Km de là, elle est perchée à 280 mètres de hauteur sur un large éperon rocheux. Aphrodisias, à 150 Km de Bodrum sur la route de Pamukkale, est une cité de marbre blanc aux reflets bleutés située au coeur d'un paysage bucolique. Quoi de plus romantique pour la cité d'Aphrodite, la déesse de la beauté ? Le théâtre, le stade, l'odéon et le Tétrapylon (porte monumentale) sont particulièrement bien conservés. Toujours dans la région, à une cinquantaine de kilomètres de Kusadasi, le théâtre de Milet et le temple de Didymes sont deux fleurons de l'art antique qui méritent une visite.

Sur la route en direction de Söke, Priène est un site d'une étonnante modernité urbanistique, installé sur les contreforts du Dilek Dagi. Du côté de la mer Méditerranée, les sites sont moins connus mais tout aussi prestigieux. Le site de Termessos est l'un de ceux là. A 34 Kilomètres au nord d'Antalya, l'ancienne ville lycienne est noyée dans un épais maquis de pins, d'oliviers et de buissons odorants qui lui donnent beaucoup de charme. La visite est plus difficile pour les seniors car le relief est très accidenté. Un effort physique qui est largement récompensé lors de la découverte du théâtre et des nécropoles rupestres. A 20 kilomètres d'Antalya, Perge est une très belle cité romaine d'Asie mineure qu'il faut découvrir tôt le matin pour ne pas souffrir de la chaleur. Enfin, les ruines d'Aspendos, juste à côté, valent le détour surtout au printemps lorsqu'elles surgissent des champs de blé avec pour perspective les contreforts du Taurus.

La richesse du patrimoine architectural est loin de se limiter aux sites archéologiques. Le pays compte des milliers d'églises et des centaines de village à l'architecture préservée. Dans le seul triangle d'or formé par Urgup, Uçhisar et Avanos dans la région de Cappadoce, plus de 365 églises ont été dénombrées et pas moins de 200 autres restent à découvrir !

Une gastronomie réputée
En général, on considère la cuisine turque comme une des trois meilleures cuisines du monde pour sa diversité, pour son utilisation abondante d'ingrédients naturels et pour ses saveurs susceptibles de ravir tous les palais. La cuisine turque se situe au croisement d'influences diverses, européennes, asiatiques, africaines et moyen-orientales. La cuisine turque qui s'enracine en Asie centrale, région de peuplement originel des Turcs, a évolué avec la venue de ces derniers en Anatolie. A cette cuisine centre-asiatique se sont mêlées les influences des régions avec lesquelles les Turcs ont commencé à entretenir d'étroits rapports culturels, l'Anatolie bien sûr mais également le bassin méditerranéen et l'Europe. C'est ainsi que la cuisine turque, qui enrichit par son caractère original le goût et les saveurs des ingrédients qui la composent, est considérée par beaucoup comme un pont entre la cuisine méditerranéenne et la cuisine orientale.

Une hospitalité légendaire
Les touristes qui visitent la Turquie sont souvent étonnés de l'accueil qui leur est réservé par les Turcs qui n'hésitent pas à se détourner de leurs activités pour les aider ou pour simplement partager un moment de conversation. L'hospitalité est une des pierres d'angle de la culture turque et les Turcs considèrent qu'il faut accueillir les visiteurs comme des invités envoyés par Dieu. Cette conception de l'accueil est encore valable de nos jours et il ne semble pas qu'elle disparaîtra avec le tourisme de masse. On peut dire qu'une grande partie des Turcs sont très contents de faire connaissance avec des étrangers, d'apprendre des éléments de cultures différentes et de pouvoir expérimenter leurs connaissances des langues étrangères.

Intérêt ENVIRONNEMENTAL

Un diversité géographique étonnante à l'image de la taille du pays

L'Anatolie est un plateau entouré partiellement par des chaînes de montagnes sur le nord, l'ouest et le sud, et à l'est son relief se dessine par une région montagneuse rugueuse d'une altitude moyenne de 1050 mètres. A l'ouest, les montagnes rejoignent la mer. Les chaînes de montagnes au nord de l'Anatolie et le Taurus se prolongent sous forme d'un arc et se densifient à l'est de la Turquie. Le mont Ararat (5156 m) sur lequel l'arche de Noé se serait échouée après le déluge, constitue le point culminant de la Turquie. Avec ses nombreux reliefs et sa structure façonnée la Turquie a l'aspect d'une vraisemblable mosaïque : ses chaînes de montagnes parallèles, ses volcans éteints, ses plateaux que viennent briser ses plaines et ses vallées. Par ailleurs, le climat varie de manière considérable d'une région à une autre : alors qu'on rencontre un climat tempéré dans la région de la mer Noire, le littoral du sud et de l'Egée est marqué par le climat méditerranéen ; le climat continental qui domine le plateau central laisse sa place à l'est de la Turquie à un rude climat montagnard. C'est effectivement grâce à cette variation climatique que la Turquie possède une faune et une flore des plus riches de l'Europe et du Moyen-Orient.

Une faune et une flore riche et variées

Il existe en Turquie près de 10.000 espèces de plantes dont les 20 % ne poussent que dans ce pays. Les abondantes précipitations dans la région de la mer Noire favorisent la croissance d'une riche végétation. Quant au Détroit des Dardanelles, étant l'intersection des régions d'Egée et de la mer Noire, il abrite une variété de végétation que l'on rencontre dans le climat méditerranéen tout comme dans le climat tempéré. La Thrace possède des forêts denses grâce à son climat continental venant des Balkans. Les littoraux égéen et méditerranéen, depuis le Détroit des Dardanelles jusqu'au golfe d'Iskenderun, offrent une végétation typiquement méditerranéenne qui s'étend des plaines jusqu'aux crêtes ouest s'élevant à 1000 mètres d'altitude. Comme l'été est chaud et sec sur le littoral du sud, la végétation de cette région présente un aspect subtropical et donne lieu à la culture des bananiers et des palmiers. On rencontre dans le Taurus des forêts de pin et de cèdre avec parfois dans les hauteurs des genévriers. Enclavés des montagnes, l'Anatolie centrale et orientale sont loin de l'influence du climat tempéré. Rares sont les averses dans cette région et les étés y sont chauds et secs, les hivers rudes. Certaines régions sont caractérisées par des steppes ; on y rencontre cependant des forêts de pin, de chêne et de hêtre. Toute la zone qui entoure le Lac Tuz est quasiment infertile.

Avec plus de 114 espèces de mammifères, la Turquie abrite une grande variété d'animaux sauvages. Les forêts situées dans la région nord sont un véritable habitat pour les ours bruns et les chèvres sauvages. Les tortues marines et les phoques vivent dans les eaux des mers Egée et méditerranéenne. Les mulets asiatiques sauvages, les lions et les tigres, comme dans d'autres régions du monde, sont, ici aussi, des espèces menacées d'extinction. On rencontre également en Turquie en moyenne 400 espèces d'oiseaux résidents ou migrateurs dont certains ont totalement disparus en Europe, tel le vautour moine. La Turquie est, pour la migration des oiseaux, une importante escale entre l'Afrique, l'Asie et l'Europe.

La Cappadoce : La région incontournable

La richesse de cette région est immense et les circuits sont infinis. La Cappadoce est un formidable parc naturel pour les randonnées pédestres ou équestres (le nom Cappadoce signifiant "le pays des beaux chevaux"). Chaque vallée est un prétexte pour découvrir ces curieuses "cheminées des fées" aux chapeaux pointus coiffés d'un petit plateau de basalte. Véritable mirage de pierre au coeur de l'Anatolie, la Cappadoce est l'épicentre de cette terre volcanique. A pied, à cheval ou en ballon, elle est un lieu incontournable et particulièrement authentique. La Cappadoce a gardé son âme rurale, les femmes nouent encore les tapis, les potiers n'ont jamais arrêté leurs activités quant aux paysans, ils continuent à cultiver les minuscules champs jouxtant leur maison troglodytes.

Le paradis des activités de plein air

Mer, montagne, forêts et plateaux traversés par de nombreuses rivières permettent la pratique d'une multitude d'activités de plein air : randonnée, croisière, planche à voile, catamaran, plongée, rafting, kayak de mer, canyoning, équitation, parapente, golf et, l'hiver, ski et raquettes.

La randonné est l'une des activités phares car le pays associe nature et histoire. Les 21 parcs naturels et les sites archéologies se prêtent à toutes les aventures quel que soit le niveau des marcheurs. En tête des randonnées faciles et dépaysantes : la Cappadoce. Autour de Göreme, les sentiers ne manquent pas et permettent en quelques haures de découvrir de très jolies vallées. Au nombre des circuits pédestres à recommander, la vallée des Pigeonniers (1h30 de marche entre Göreme et Uchisar), la vallée Blanche (3 heures entre Uçhisar et Cavusin), la vallée d'Ihlara (4 Km et 2 heures de marche entre Belisirma et le monastère de Selim) et enfin la Vallée des Roses (3 heures de marche entre çavusin et l'église Saint-Jean de Ayvali). Pour un trekking ou une simple randonnée, il est conseillé de se faire accompagner par un guide car les pistes signalées au départ ne sont pas toujours très bien balisées et il faut savoir que la Cappadoce est un véritable labyrinthe.

Non loin de la côte égéenne, le lac de Bafa est aussi un haut lieu de la randonnée. Au milieu de collines verdoyantes, les sentiers sillonnent entre les ruines antiques et les monastères byzantins. Pour les sportifs, l'aventure commence avec la voie lycienne et le sentier de Saint-Paul qui font plus de 500 kilomètres chacun ! Sans aller jusqu'à conseiller la totalité et ses 30 jours de marche, il est tout à fait possible de n'en faire qu'une partie. Ces deux routes pédestres particulièrement bien balisées (marques rouges et blanches tous les 100 mètres) traversent des paysages à couper le souffle. La voie lycienne qui débute à Fethiye et aboutit près d'Antalya, serpente au dessus de la mer pour s'enfoncer dans les contreforts du mont Tahtali. Au milieu du circuit, entre çirali et Ulupinar, une randonnée d'une journée permet de découvrir des plages sublimes avec la montagne en arrière plan. Ouvert en 2004, le sentier Saint-Paul relier la côte méditerranéenne à la région des lacs. C'est le circuit emprunté par Saint-Paul lors de son premier voyage de missionnaire au 1er siècle. Un itinéraire de 30 jours de marche qui part des stations balnéaires pour monter à plus de 3000 mètres d'altitude. Considéré comme l'un des plus prestigieux chemins de randonnées internationales, ce sentier parcourt une des plus belles voies romaines du pays.

Intérêt GOLFIQUE

Un destination golf mondialement reconnue par la qualité et le nombre de parcours

La Turquie et plus précisément la côte Turquoise autour de Belek / Antalya s'impose en Turquie comme un lieu incontournable pour tous les amateurs de la petite balle blanche. Cette région est l'une des rares d'Europe (sans doute la seule) à proposer autant de parcours dans un périmètre aussi restreint. On dénombre pas moins de neuf parcours à quelques kilomètres de distances les uns des autres. Les joueurs ne manquent pas de choix et peuvent très facilement passer d'un parcours à l'autre. Dessinés dans leur grande majorité par des architectes de renom (Nick Faldo, David Jones, Dave Thomas, Colin Montgomerie...) tous ces parcours bénéficient d'un tracé exigeant, d'envergure internationale. Attendez vous à montrer votre carte de handicap au départ des 18 trous. Pas de panique cependant pour les débutants qui bénéficient au sein d'infrastructures hôtelières luxueuses de courts d'initiation. Dans ce cadre enchanteur perdu entre les forêts de pins et les contreforts des montagnes, s'initier au golf devient un vrai plaisir. La région de Bodrum peu propice à la pratique du golf en raison de son relier escarpé possède néanmoins un très beau parcours (36 trous), facilement accessible à seulement 23 Km de la ville de Bodrum.

Intérêt PLONGÉE / SNORKELING

La diversité et la transparence des fonds marins font de la Turquie est des pays les plus appréciés des amateurs d'archéologie et de plongées spéléologiques. Avec plus de 380 clubs professionnels et près de 55 clubs associatifs dotés d'excellentes infrastructures, le pays est très bien placé pour proposer des baptêmes et des stages de plongée. En dehors des épaves répertoriés au large de Kas (un B24 américain, un avion italien coulé en 1944, et un bateau à vapeur du nom 'Duchee of York") et celles de Kemer (trois épaves dont le "Paris" coulé en 1917), il existe bon nombre de vestiges archéologiques à visiter à condition d'être accompagné par un guide ou un moniteur d'école de plongée. Il est d'ailleurs formellement interdit de plonger seul dans les zones signalées par le ministère de la Culture.

Intérêt BALNÉAIRE

Un capital balnéaire certain mais des plages très inégales suivant les régions

Avec plus de 8000 kilomètres de côtes, la Turquie est un véritable paradis pour les vacances balnéaires et la détente. Les plages sont néanmoins très diverses suivant la région : sable blond, gris, galets, longues plages, criques...

Les principales stations balnéaires de la Turquie :

Izmir
Grâce à sa formation géographique, le littoral d'Izmir composé de plusieurs petites baies péninsulaires donne aux gens l'opportunité de faire la pratique des sports aquatiques et représente aussi un endroit idéal pour les vacances balnéaires. Les plages les plus populaires se trouvant dans cette ville sont, au sud, Pamucak, Gumuldur et Ozdere, à l'est, Urla, Cesme, Ilica, Alacati, et au nord, celles de Dikili, Candarli, Fca, Oren.

Bodrum
Si l'antique Halicarnasse (Bodrum aujourd'hui) attire depuis des lustres les marins du monde (Homère y fit embarquer Ulysse pour son Odyssée), c'est pour l'incomparable beauté des paysages de cette partie de la mer Egée. Vers le nord, les îles Catal et l'étroite passe de Karabakla où, dit-on les eaux sont les plus limpides du monde. Quant à la ville de Bodrum, elle séduit par le charme de ses maisons blanches, de ses balcons fleuris de bougainvilliers et de sa forteresse isolée au milieu des flots. La station balnéaire est très souvent décrite comme la Saint Tropez turque. L'architecture typique et classée de la ville, l'hôtellerie à taille humaine - seuls des bâtiments de moins de trois étages sont construits - et les villages authentiques aux alentour font que beaucoup la considèrent comme une alternative intimiste à Antalya ou Izmir. En revanche, les plages sont plutôt rares ou présentes sous forme de petites criques de galets. Le plus souvent, les hôtels ne disposant pas de plage, ont aménagé des accès à la mer via des pontons. L'une des meilleures façons de découvrir des criques sauvages est la croisière à bord de goélettes traditionnelles. Très en vogue à Bodrum, ces navires aux lignes rondes comptent entre six et huit cabines et sont menés par un équipage local, parfois francophone, composé d'un capitaine, d'un cuisiner et d'un marin. Après l'installation et une première nuit à bord, dans la marina de Bodrum, les bateaux mettent le cap vers des baies et criques encore sauvages où les clients profitent des eaux turquoises. L'hébergement à bord est simple mais fonctionnel, avec des cabines doubles dotées d'une petite salle de bains avec WC. Les itinéraires d'une semaine longent généralement les côtes turques mais certains abordent les îles grecques voisines, notamment Symi et Rhodes.

Kusadasi
Kusadasi est l'une des plus grandes stations estivales de la Turquie. On trouve de belles plages sablonneuses dans le centre ou à proximité de Kusadasi. Comme la plage de la ville située dans le centre, la plage des dames pas loin du centre et la plage de Kustur, située 7 km du centre sur la route de Selcuk.

Antalya - Belek - Kemar
Appelée aussi "côte turquoise", en hommage à ses eaux azurs, elle bénéficie d'un climat doux avec un ensoleillement record de plus de 300 jours par an. Au printemps alors que les cimes du Taurus sont encore enneigées, on peut déjà se baigner dans les nombreuses criques qui bordent la cote. En dehors de la vieille ville d'Antalya, Belek et Kemer sont deux stations balnéaires modernes sans beaucoup de charme. Les plages sont néanmoins parmi les plus belles du pays. Avec ses plages de sable fin, ses forêts de pins et d'eucalyptus et ses superbes sites naturels, la région attire beaucoup de monde en été. Les activités sportives sont nombreuses et variées.

Les plus belles plages du pays :

• Dalyan : la plage d'Iztuzu (entre Bodrum et Antalya)

L'une des plus belles plages du monde est la plage d'Iztuzu à Dalyan, qui a gagné sa notoriété surtout grâce à sa faune. La tortue marine caouanne, en voie de disparition, a choisi la péninsule égéenne turque pour se reproduire: la plage est donc fermée le soir, même aux baigneurs.

• Fethiye : Ölüdeniz (entre Bodrum et Antalya)

La plage d'Ölüdeniz est le motif numéro un de carte postale turque. La lagune d'un bleu azur en forme de demi-lune à Fethiye est bordée de montagnes et de pinèdes ; on prend le soleil sur un sable jaune d'or. Le nom Ölü Deniz signifie Mer Morte, et ici la surface de l'eau est vraiment à peine troublée par les vagues.

• La presqu'île de Datça (en face de Bodrum)

Tel un immense doigt, la presqu'île de Datça s'étend sur environ 100 km dans la Méditerranée, la séparant de la mer Égée. Les plus belles plages se trouvent au sud, en face de la côte méditerranéenne. Dans cette presqu'île, on trouve essentiellement de petits centres de villégiature tels que le "Club Resort Select Maris" perché sur une falaise de 45 mètres, au-dessus de la baie privée de l'hôtel.

• Alanya : la plage de Cléopâtre (140 Km au sud d'Antalya)

Si l'on en croit la légende, la reine Cléopâtre est venue à Alanya lors d'un voyage en Méditerranée et elle s'est baignée dans la baie de la Riviera turque, qui s'appelle aujourd'hui la plage de Cléopâtre. La particularité de cette plage : le sable de corail presque blanc et l'eau très claire - récompensée par l'éco-label du Pavillon Bleu.

• Cesme : la plage d'Altinkum (400 Km à l'est d'Antalya)

C'est à son sable couleur or, très fin, que la plage d'Altinkum à Cesme sur la côte égéenne turque doit son nom. Bronzage et baignade sont possibles sur la plage principale et dans diverses petites baies romantiques. C'est l'endroit idéal : grâce à l'ouverture sur la mer, un vent léger souffle continûment.

Intérêt THALASSO

En Turquie, les vertus thérapeutiques des eaux et des boues ne sont plus à prouver. Connue depuis l'antiquité, l'ancienne ville de Hiérapolis aujourd'hui Pamukkale est non seulement célèbre pour ses concrétions de calcaire blanc mais aussi pour ses seaux chaudes saturées de sels minéraux. Il existe plus de 1000 sources thermales situées un peu partout dans le pays. En dehors des centres thermales traditionnels généralement situés dans l'intérieur des terres, rare sont les hôtels du littoral à disposer d'un centre de thalassothérapie. Quelques exceptions :

Club Eldorador Paloma Yasmin Bodrum
Club Marmara Kimeros Hôtel

Intérêt SPA

Il existe une offre Spa de bonne qualité grâce à une hôtellerie haut de gamme bien implanté dans la capitale ou sur le littoral. A Istanbul, le Swiss Hotel Bosphorus, le Hyatt Regency, le Ritz-Carlton... proposent des soins très complets au sein d'espaces modernes et bien équipés. Les grandes stations balnéaires offrent également des centre de qualité.

Gloria Golf Resort
The Marmara Antalya
Samara
Keminski Barbaros Bay
Ersan Resort & Spa

Au programme : massages aux huiles essentielles, soins du corps et du visage, enveloppement d'algues, hydrothérapie sans oublier le traditionnel bain turc. Il s'agit en fait d'un hammam suivi d'un soin au gant de crin et d'un massage assez tonique. Un merveilleux moment de détente qu'il serait dommage d'ignorer surtout dans des lieux aussi luxueux. On peut, bien sûr découvrir le bain turc autre part que dans les hôtels mais là, mieux vaut se faire conseiller sur place et connaître les horaires d'ouverture car ce ne sont pas les mêmes pour les hommes et les femmes.

TURQUIE NOS CONSEILS

• Les Turcs sont réputés à juste titre, pour la qualité de leur accueil. Dans les hôtels de petite capacité, on se sent vite comme chez des amis.

• Attention : les maisons ottomanes du vieil Istanbul sont mal insonorisées.

• Evitez la demi-pension à Istanbul : la capitale est une métropole gastronomique où l'on peut déjeuner et dîner très bien partout et pour pas cher. D'autre part, optez pour un hôtel plus contemporain l'été : il est nécessaire de bénéficier d'une climatisation sans reproche. Enfin, préférez un hôtel dans la vieille ville, afin que vous puissiez rapidement vous rendre sur l'esplanade de la mosquée Bleue et de Sainte-Sophie, et sentir l'atmosphère puissante de Sultanahmet.

• La Turquie mérite plusieurs voyages. Istanbul en particulier vaut bien plus qu'un bref aperçu tant la ville condense un nombre impressionnant de trésors culturels et de curiosités au mètre carré. La capitale dispose de nombreuses facettes : patrimoine, architecture, hôtels de charme, design et grands palaces, golf, spas, mode, gastronomie, vie nocturne... Elle se prête à toutes les thématiques et à tous les segments de clientèle.

• Attention au climat d'Istanbul : la villa est à la même latitude que Naples, mais il peut y faire encore froid au début du printemps (parfois tout juste 3 ° C en mars). Les vents de la mer Noire sont glacés.

• Pour ceux qui recherchent l'association balnéaire et sites archéologiques, les régions d'Izmir et de Kemer sont à conseiller, tandis que Bodrum comblera ceux qui aiment faire la fête.

• Pensez à réserver le plus tôt possible pour un séjour en haute saison. La Turquie fait partie des destinations vedettes de l'été et les stations aux capacités limitées comme Bodrum affichent très vite complet.

• Concernant Bodrum : Evitez les débuts et fins de saison si vous souhaitez avant tout profiter de la vie nocturne de Bodrum. Les principales discothèques attendent la seconde semaine de mai pour ouvrir jusqu'à fin septembre. Privilégiez le centre-ville mais celui-ci est très bruyant et il faut accepter de suivre le rythme. Pour ceux qui veulent se reposer, optez pour les hôtels haut de gamme situés sur la côte nord de la péninsule.

Diaporama

telephone

0 800 809 335

Contactez nos spécialistes
Du lundi au vendredi de 9h30 à 18h30
Samedi de 10h à 17h - Appel Gratuit

 
tools:
© Hôtel Club Marmara Bodrum Beach - OnParOu.com - Copies interdites
Galerie adaptée de minishowcase et cpaint
© Hôtel Club Marmara Bodrum Beach - OnParOu.com - Copies interdites


LES AUTRES HÔTELS DE LA DESTINATION

Pour la liste détaillée de tous les hôtels de la destination, cliquez ici

HÔTELS 5*

Bellis (Région d'Antalya)
Club Eldorador Paloma Pasha (Région d'Izmir)
Club Eldorador Paloma Renaissance (Région d'Antalya)
Club Eldorador Paloma Sultan (Région d'Izmir)
Club Ersan Resort & Spa (Région de Bodrum)
Club Marmara Aurum (Région de Bodrum)
Club Marmara Hydros (Région d'Antalya)
Club Marmara Yali (Région d'Izmir)
Kadikale (Région de Bodrum)
Letoonia Golf Resort (Région d'Antalya)
Richmond Ephesus (Région d'Izmir)
Samara (Région de Bodrum)
Sentido Zeynep Golf & Spa (Région d'Antalya)
Splashworld Aqua Fantasy (Région d'Izmir)

HÔTELS 4*

Club Eldorador Bodrum Park (Région de Bodrum)
Club Lookea Maxima Bay (Région d'Izmir)
Club Marmara Atlantis (Région d'Izmir)
Club Marmara Mirage (Région de Bodrum)

HÔTELS 3*

Bitez Garden Life (Région de Bodrum)
Club Lookea Muskebi (Région de Bodrum)
Comca Manzara (Région de Bodrum)
 
Cochez des hôtels, puis cliquez sur "Rechercher" pour afficher les tarifs

A partir du :        Rechercher





COMMENTAIRES ET AVIS CLIENTS SUR L'HÔTEL CLUB MARMARA BODRUM BEACH


3 remarques de bon sens pour exploiter au mieux les commentaires : 1- Ayez à l'esprit le fait que l'on critique beaucoup plus facilement que l'on ne flatte (statistiquement, 6 commentaires négatifs sont publiés pour 1 commentaire positif). 2- Attachez plus de considérations aux commentaires récents, la qualité des prestations d'un hôtel pouvant évoluer dans le temps. 3- Tenez compte de la période du séjour : en haute saison (Eté, Noël, vacances de février, Pâques) les hôtels sont généralement au maximum de leur capacité d'hébergement, ils sont donc plus facilement sujets aux critiques (personnel moins disponible et tendu, équipements pouvant apparaître comme insuffisant, attente plus fréquente aux restaurants...). En conséquence, les prestations en haute saison peuvent ne pas être représentatives du reste de l'année.

  Notation moyenne
La structure de l'hôtel : architecture, agencement
Le site : environnement, plage, excursions
Le personnel : efficace, disponible, souriant
La chambre : confort, espace, propreté
La restauration : qualité, quantité, diversité
Les loisirs : équipements de loisirs, animations
Appréciation générale sur l'hôtel
Taux de recommandation * 0 %
* Le taux de recommandation étant le % de oui à la question : Recommanderiez vs cet hôtel / n total de notation

3 commentaires client , dont 3 notations




Hôtel : CLUB MARMARA BODRUM BEACH       Date du séjour : Mai 2013
Profil de l'auteur : 41 - 50 ans       Type de vacances : famille

Structure de l'hôtel : 
Structure bien organisée autour de la piscine. Magnifique paysage. Jardins agréables.
Site de l'hôtel : 
Attention : plage de galets.
Personnel de l'hôtel : 
Serveurs souriants mais trop zélès. Représentant Marmara très agréable. Pour le reste nous n avons vu personne.
La chambre : 
Les chambres au rez de chaussée sont très humides. Odeur tenace de moisi, peinture qui s effrite.. Pas de drap dans les lits. Propreté limite.
La restauration : 
Snack ridicule, restaurant à la carte fermé, menus répétitifs... Faire vite si l'on veut avoir du choix.
Les loisirs : 
Animations sympa. Equipe jeune et dynamique mais peu de moyens.
Appréciation générale : 
Très insuffisant. Prestations limités. Principe du tout inclus à revoir : au bar, à table.. Publicité trompeuse.
Recommande cet hôtel :       non



Hôtel : CLUB MARMARA BODRUM BEACH       Date du séjour : Avril 2012
Profil de l'auteur : 21 - 30 ans       Type de vacances : amis

Structure de l'hôtel : 
Beau site, plage et piscine à proximité des chambres.
Site de l'hôtel : 
Plage et piscine agréables et propres. L'hôtel est situé trop loin du centre ville de Bodrum, le soir attente du bus jusqu'à 45 min...
Personnel de l'hôtel : 
Personnel très gentil,serviable et souriant dans l'ensemble hormis le réceptionniste de nuit exécrable.
La chambre : 
Chambre assez spacieuse mais pas de chauffage à cette période de l'année. Ménage fait mais pas toujours correctement (poubelles non vidées.. manque de serviettes, draps non changés). Alarme incendie proche de la chambre se déclenchant à n'importe quelle heure de la journée et de la nuit.
La restauration : 
Nourriture bonne et variée.
Les loisirs : 
Animations présentes dans la journée à la piscine et à la plage (aquagym, jeux apéritifs, cours de danse, beach volley...). Possibilité de faire du jet ski, parachute, banane à la plage mais en supplément (prix raisonnable avec négociation). Mais le soir spectacles amateurs et pas de discothèque donc plus d'ambiance à 22h, se déplacer à Bodrum ou Gumbet pour trouver de quoi s'amuser.
Appréciation générale : 
Hôtel réservé aux familles car équipe d'animation au petit soin pour les enfants. Pour les jeunes, pas conseillé car hôtel mal situé.
Recommande cet hôtel :       non



Hôtel : CLUB MARMARA BODRUM BEACH       Date du séjour : Avril 2011
Profil de l'auteur : 31 - 40 ans       Type de vacances : famille

Structure de l'hôtel : 
• Les chambres sont refaites ça se voit, mais il faut pas regarder les finitions de très près.
Site de l'hôtel : 
• L'entrée dans la mer pleins de caillou et rochers. • Possibilité d'aller à Bordum en bus/navette depuis l'hôtel pour 2,50 LT alors que le taxi 23 EUR sauf que pour le retour il faut traverser la 4 voie à pied, quel danger surtout avec des enfants !!!! • Piscine non chauffée donc un peu froide à cette époque ci ! + une plage de sable !
Personnel de l'hôtel : 
• Les serveurs du pool bar pas très sympa et ne parlant pas français. Le personnel ne comprend pas le français et très peu l'anglais. Une personne à la réception parle le français. + le personnel Nouvelle frontière est très sympa et parle français (Pascal notamment le responsable produit) de plus si on va le voir il fait le maximum pour régler les problèmes, dans la mesure du possible.
La chambre : 
• Une route (4 voie) passe juste derrière l'hôtel, donc bruit incessant jour et nuit. • L'eau coule brune parfois dans la douche. • La salle du restaurant est trop petite dans le cas ou il fait moche et froid dehors et surtout si l'hôtel est complet. • Pas toujours le bon nombre de serviette dans la salle de bain, manque de PQ à demander à la réception, bruits bizzare dans la chambre, alarme incendie incessant à tout heure !
La restauration : 
+ Les buffets pour ma part sont assez copieux, et bon (histoire de goût).
Les loisirs : 
- Le coffre fort est payant 3 EUR par jour ! + Grande piscine et bassin pour les plus petits. + Super grand SPA, massage, hammam, sauna, salle de sport, terrain de tennis, table de ping pong. + WIFI gratuits dans le hall de la réception, demander votre login et mot de passe à la réception (possible de capter le WIFI à la piscine suivant l'emplacement même). + Prêt de serviette de bain moyennant une caution de 10 EUR. + Le mini club pour les enfant est bien organisé, la visite de Babar pour les enfants. + la mini disco pour les petits et les animations sont bien. + Possibilité d'excursion depuis l'hôtel.
Appréciation générale : 
Bon point sur l'animation et les équipements de loisirs et les repas, le personnel NF sur place. Mauvais point sur le personnel de l'hôtel, accueil, compréhension, chambres, équipements.
Recommande cet hôtel :       non




<< Retourner à la page précédente