Les Maldives Chapitre 2 : Ratio Espace Plage et Snorkeling

a-la-une-chapitre-2

Les Maldives Chapitre 2 :
Le ratio Espace Plage © – Récif &
Snorkeling
Que signifie le ratio Espace Plage © des Maldives ? Pourquoi est-il un indicateur clé ? Quelles sont les îles – hôtels des Maldives au meilleur ratio ? Quel récif pour quel snorkeling aux Maldives ? La distance du récif comme information fondamentale – Quelles sont les meilleures îles des Maldives pour le snorkeling ? Snorkeling et Sécurité

Dernière réactualisation : 12/09/2022

Remarque importante : Le ratio Espace Plage © que vous trouverez affiché sur chacune de nos fiches hôtels est un indicateur que nous avons créé de toute pièce, découlant de notre expérience. En d’autres termes, vous ne le trouverez sur aucun autre site.

Le Ratio Espace Plage  ©

Vous en conviendrez, on choisit les Maldives essentiellement pour l’extrême beauté de ses plages de sable blanc. Reste que toutes les îles n’ont pas le même potentiel à offrir en termes de plages, n’ayant pas comme nous l’avons vu précédemment (Cf. Chapitre 1 Transfert & Taille de l’île) les mêmes dimensions géographiques.

Être seul sur une plage de sable blanc des Maldives, n’est-ce pas ce que nous recherchons tous ?

Seul sur une plage de sable blanc des Maldives, n’est-ce pas ce que nous recherchons tous ?

La logique serait donc de se tourner vers des îles de taille moyenne voir de grande taille. Ainsi et somme toute logique, les grandes îles Maldiviennes auraient plus de plages à offrir que les petites. Un réflexe d’évidence mais qu’il convient de mettre en corrélation avec la capacité de l’hôtel pour une raison simple. Nous sommes dans le cas d’îles au fort caractère insulaire (de minuscules îles à l’opposé de la Corse ou de Mahé aux Seychelles) qui par définition représentent des espaces fermés. Il est donc nécessaire de prendre en considération la taille de l’hôtel et plus précieusement sa capacité car si il est vrai que seuls les clients de l’hôtel vont profiter des plages de l’île, plus ils seront nombreux et moins l’espace plage disponible sur l’ile sera grand.

Une plage où les transats s'alignent faute d'espace suffisant pour leur nombre

Une plage où les transats s’alignent faute d’espace suffisant !

Cela revient à dire, qu’une île de grande taille n’offre pas nécessairement plus d’espace plage si celle-ci abrite un hôtel de très grande capacité par rapport à une petite île dont l’hôtel ne dispose que d’une dizaine de chambres. Ainsi en prenant en compte d’une part la longueur des plages disponibles sur l’île (plages cumulées) et d’autre part la capacité de l’hôtel (nombre de chambres), nous avons un indicateur sous forme de ratio bien plus proche de la réalité du terrain.

Même constat sur l'île Diamonds Thudufushi Beach & Water Villas

Même constat sur l’île Diamonds Thudufushi Beach & Water Villas

Pour une île des Maldives de 1000 mètres de plages cumulées abritant un hôtel de 200 chambres sur l’île, le ratio Espace Plage © sera donc de 5 mètres (1000 / 200 = 5). Cela revient à dire que si chaque client (ou couple par chambre sur l’île et si l’hôtel affiche complet) profite de la plage et sont répartis de façon équidistante, ils pourront bénéficier d’un espace plage de 5 mètres de part et d’autre.

Ainsi, nous pouvons établir un ratio Espace Plage © nous permettant de comparer facilement le potentiel réel de plage disponible sur chaque île – hôtel des Maldives. Or, celui-ci est très variable suivant les îles – hôtels et peut se révéler surprenant, les grandes îles n’étant pas celles offrant nécessairement les meilleurs ratios, celui-ci dépendant également de la capacité de l’hôtel sur l’île.

Exemple :

Grande Ile A : Cumul Plage de 1000 m
Hôtel de 200 chambres sur l’île
=> Espace Plage = 5 m
Petite Ile B  : Cumul Plage de 500 m
Hôtel de 50 chambres sur l’île
=> Espace Plage = 10 m

Pour un même taux d’occupation hôtelier, vous disposez de 2 fois plus d’espace plage sur l’île B bien qu’il y ait 2 fois moins de plages que sur l’île A.

Mais, pour être encore plus précis, il convient de ne retenir principalement que les chambre réparties physiquement SUR l’île et d’exclure du ratio en partie les villas pilotis. Ceci car dans la pratique et par expérience du terrain, les clients logeant dans des villas pilotis ne profitent pas ou que très rarement de la plage. En effet, la plupart des clients logeant en water-villa ne quittent pas leur villa sur pilotis de toute la semaine, préférant l’intimité de leur cocon doré d’autant qu’ils bénéficient d’un accès direct au lagon. Bref, autant de personnes qui laissent les plages aux vacanciers logeant sur l’île.

Règle de calcul final du Ratio Espace Plage © :

Nous avons donc pondéré notre ratio en prenant en compte le nombre de chambre situées physiquement sur l’île auquel nous avons ajouté 50 % du nombre de chambre pilotis pour être au plus près de la réalité (considérant que la moité des clients en water-villas restent dans leur villas et l’autre moité profite de la plage).

Soit au final la règle de calcul suivante :

Dans le cas d’une île – hôtel n’ayant pas de villas pilotis :  Ratio Espace Plage © = Cumul des plages de l’île (en mètres) / nombre total de chambres

Dans le cas d’une île – hôtel avec des villas pilotis : Ratio Espace Plage © = Cumul des plages de l’île (en mètres) / (nombre total de chambres – 50 % du nombre de water villas)

Séjourner en très haute saison au Meeru Island

Séjourner en très haute saison au Meeru Island Resort n’est pas nécessairement un excellent choix si vous rêvez de plages désertes ! Avec 286 chambres, l’île pourtant très grande n’affiche qu’un ratio de Espace Plage © de 7 mètres bien en dessous de la moyenne (14).

Au final, nous obtenons un ratio moyen sur l’ensemble des hôtels de notre base Maldives (représentant 83 hôtels) de 14 mètres. Le classement des îles – hôtels suivant leur ratio (cf. ci-après) montre également une grande disparité, le plus bas ratio étant de 4 mètres (Ellaidhoo 4*) et le plus grand de 61 (Gili Lankanfushi Maldives Resort 5*) si l’on exclu le cas particulier du Barefoot Eco Hotel 4*, soit un rapport de 1 à 15.

Autre enseignement, les îles – hôtels les plus exclusives sont naturellement dans le haut du classement. Excepté le cas particulier du Barefoot Eco Hôtel 4* (explication plus bas), les 5 îles ayant le meilleur ratio figurent parmi les plus prestigieuses de l’archipel :

Gili Lankanfushi Malives Resort 5* : ratio de 61
Soneva Fushi 5* : ratio de 48
Hideaway Beach Resort & Spa  5* : ratio de 47

Shangri La Villingili Resort & Spa 5* : ratio de 44
One & Only Reethi Rah 5* : ratio de 37

Un enseignement somme toute logique dans la configuration particulière des Maldives où la majorité des îles sont des micro-îles. L’espace est donc un véritable luxe et les acteurs hôteliers l’on bien compris. En plus du luxe toujours plus grand et ostentatoire de villas toujours plus exceptionnelles, s’ajoute un luxe supplémentaire que quelques îles seulement sont en mesure d’offrir : l’Espace avec un grand E ou en d’autres termes, le luxe de ne croiser quasiment personne sur une journée de transat !

La grande diversité des ratios Espace – Plage © suivant les îles 

L’île-hôtel Banyan Tree Vabbinfaru 5* est une toute petite île ronde de 250 mètres de diamètre (parmi les plus petites de l’archipel des Maldives) mais elle possède un bon ratio Espace Plage © de 15 mètres (la moyenne sur l’archipel étant de 14), alors que l’île – hôtel Sun Island Resort & Spa, l’une des plus grandes îles de l’archipel (1.6 Km de long pour 3.2 Km de plages cumulées !) n’obtient qu’un ratio de 7 mètres. En effet, le Banyan Tree Vabbinfaru ne possède que 48 chambres contre 462 pour le Sun Island ce qui explique le différentiel. Autre exemple avec la toute récente (2021) île – hôtel de Siyam Worlds Maldives 5*. Une île impressionnante de par ses dimensions exceptionnelles : 1.6 Km de bout en bout, 470 mètres de large représentant 54 hectares et… un cumul de 3.5 Km de plages paradisiaques. Mais attention, s’il s’agit de l’une des plus grandes îles touristiques de l’archipel. C’est également celle présentant actuellement la plus forte capacité hôtelière avec 469 villas pour un total de 545 chambres soit plus de 1000 touristes présents sur l’île en TR7Shaute saison (Noël, semaine du jour de l’An…). Ainsi et malgré un cumul plage exceptionnel (3.5 Km), le ratio Espace Plage © du Siyam World Maldives 5* est plutôt décevant avec un ratio de 9 mètres seulement, soit nettement en dessous de la moyenne de l’archipel (14 mètres) .

Makunudu fait partie de la famille des petites îles et pourtant elle affiche un excellent ratio de 16 mètres !

Makunudu fait partie de la famille des petites îles et pourtant elle affiche un excellent ratio de 16 mètres grâce à sa capacité limitée à 36 chambres seulement !

L’île – hôtel de Makunudu affiche un excellent ratio Espace Plage © de 16 mètres pour un cumul plage de seulement 560 mètres. Normal, car l’île n’abrite que 36 chambres sur l’île. Imaginez qu’une douzaine de couples sont partis en plongée et qu’une dizaine pratiquent le snorkeling et enfin qu’une douzaine lézardent dans leur villa et une île aux plages désertes s’offre à vous alors que l’hôtel affiche complet !

Difficile de trouver plus petit caillou que l'île de Drift

Difficile de trouver plus petit caillou que l’île de Drift Thelu Veliga Retreat avec moins d’un hectare de superficie et pourtant, son ration Espace Plage © est au dessus de la moyenne avec un ratio de 18 mètres !

Autre exemple avec l’île – hôtel Drift Thelu Veliga Retreat 4* Sup qui occupe sans doute l’une des plus petites îles touristiques de l’archipel. Imaginez qu’elle fait à peine 1 hectare de superficie, soit à peine 150 mètres de long sur à peine 100 de large et au final à peine 360 mètres de plages cumulées. Et, pourtant, elle affiche un ratio bien supérieur à la moyenne avec 18 m d’Espace Plage. Il faut dire que l’île n’accueille que 30 villas dont seulement 10 sont physiquement sur l’île (10 Beach Villas et 20 Water Villas) !

L'île de Bandos parait bien saturée avec son hôtel de 225 chambres sur une si petite surface ! Avec un ratio de 4, difficile de trouver une plage déserte !

L’île de Bandos parait bien saturée avec son hôtel de 225 chambres sur une si petite surface ! Avec un ratio de 4, l’un des plus bas des Maldives, difficile de trouver une plage déserte !

Si le ratio Espace Plage © est un indicateur important à prendre en considération dans le choix de son île-hôtel, il ne doit pas être un critère bloquant encore plus si vous partez en basse saison (bien qu’il n’y ait plus vraiment de basse saison aux Maldives, la destination étant victime de son succès), période où logiquement les hôtels affichent des taux d’occupation bien plus faibles.  L’indicateur peut néanmoins vous aider dans votre choix final entre deux îles que vous avez aurez sélectionné au préalable.

Astuces : Si vous recherchez à tout prix des plages désertes, vous pouvez également vous orienter vers des îles très prisées des plongeurs (exemple : Ellaidhoo, Bandos, Filitheyo, Maayafushi, Madoogali Island Resort, Vilamendhoo, Fihalhohi…). Les clients plongeurs sont en effet occupés toute la journée (2 sorties quotidiennes, matin et après-midi). Ils n’ont donc que très rarement le temps de profiter de la plage !

L'île de Siyam Maldives est actuellement l'île qui affiche la plus forte capacité hôtelière avec pas moins de 469 villas totalisant 545 chambres !

L’île – hôtel Siyam World Maldives 5* (2021) est actuellement l’île qui affiche la plus forte capacité hôtelière avec pas moins de 469 villas totalisant 545 chambres !

Un ratio Espace Plage © qui peut diminuer dans le temps

Attention, le ratio Espace Plage © est loin d’être statique. Il peut effectivement diminuer en raison de deux facteurs. Le premier lorsque l’hôtel s’agrandit et augmente sa capacité hôtelière (nombre de chambre). Le deuxième facteur (et le plus courant) est lié à la disparition des plages pour cause d’érosion.

1-La diminution du ratio pour cause d’agrandissement de la capacité de l’hôtel :

Les îles – hôtels qui s’agrandissent en terme de capacité voient naturellement leur ratio diminuer ce qui peut entraîner un changement radical d’atmosphère. L’exemple le plus frappant est la petite île – hôtel de Maafushivaru dans l’atoll d’Ari. Il s’agit d’une petite île minuscule de forme ovale pour un diamètre de 150 mètres seulement avec un cumul plage qui dépasse difficilement les 500 mètres. Jusqu’en 2020, elle ne comportait que 48 villas et pouvait donc se targuer d’un bon ratio Espace Plage ©. Mais voilà, qu’elle a été entièrement réaménagé avec l’ajout de plus de 30 villas supplémentaires passant ainsi de 48 à 81 villas ! Dès lors, son ratio a diminué sensiblement, actuellement de 10 mètres en dessous de la moyenne qui est de 14 mètres.

2-La diminution du ratio pour cause d’érosion des plages :

C’est de loin le facteur le plus fréquent. Avec le réchauffement climatique, les tempêtes sont plus fréquentes et les plages des Maldives subissent une érosion massive qui peut-être importante. Les petites îles sont évidemment les plus fragiles. C’est d’ailleurs celles qui sont les plus fréquemment entourées d’éléments de protection (sacs de sable, digues qui entourent l’île…).

Certaines prennent même l’allure d’île forteresse avec des digues de protection tout autours à l’image de la petite île d’Ellaidhoo.

La petite île Ellaidhoo en vue aérienne : on remarque nettement les digues de protection tout autours de l'île.

La petite île Ellaidhoo en vue aérienne : on remarque nettement les digues artificielles de protection tout autours de l’île.

Quoiqu’il en soit et malgré toutes les interventions humaines pour protéger les plages, certaines îles sont désemparées face à la disparition progressive d’une partie de leurs plages.

Évolution des plages de l’Angsana Ihuru en 4 ans :

 

Vue aérienne de la petite île Angsana Ihuru en mai 2017

Vue aérienne de la petite île Angsana Ihuru en mai 2017

 

La même île en février 2021 : remarquez la quasi disparition des plages sur la côte Ouest de l'île

La même île en février 2021 : remarquez la quasi disparition des plages sur la côte Ouest de l’île. Nous y avons séjourné en 12/2021, et le phénomène s’est aggravé depuis, les plages ayant quasiment disparues sur la partie Ouest (cf. photo ci-dessous).

Depuis cette photographie aérienne de Google Earth prise en février 2021, la situation des plages de l’Angsana Ihuru s’est encore aggravée comme le monte cette photo ci-après prise en décembre 2021 au cour d’un voyage professionnel.

Certaines plages de la petite île - hôtel Angsana Ihuru ont complètement disparues. Les sacs de sable n'y font rien.  Photo prise en décembre 2021.

Certaines plages de la petite île – hôtel Angsana Ihuru ont complètement disparues. Les sacs de sable n’y font rien. Photo prise en décembre 2021.

Il est donc important de considérer le ratio Espace – Plage © comme un élément évolutif dans le temps et indicatif comme parmi d’autre : taille de l’île, environnement naturel, style du bâti… De plus, Il ne s’agit pas d’en faire un indicateur statique.

Classement des îles suivant leurs ratios Espace Plage © (en mètres) :

Ratio moyen : 14 mètres
Ratio médian : 12 mètres

Dernière réactualisation 17/12/2021

Le ratio Espace Plage © est indiqué sur chacune de nos fiches hôtel comme illustré sur l’exemple de la fiche du Bravo Club Maayafushi  :

ratio-espace-plage-Maldives

Nouveauté 2022/23 :
Club Framissima South Palm Resort 4* : 16 mètres

ELLAIDHOO 4* 4
BANDOS RESORT ISLAND 4* 4
BRAVO CLUB MAAYAFUSHI 4* 5
BIYADHOO 3* 5
KURUMBA 5* 5
FIHALHOHI ISLAND RESORT 3*Sup 6
CINNAMON DHONVELI BEACH & SPA 4* 6
EMBUDU VILLAGE 3* 6
BRAVO CLUB ALIMATHA 4* 7
MEERU ISLAND RESORT 4* 7
SUN ISLAND RESORT & SPA 4* 7
VILAMENDHOO ISLAND RESORT 4* 7
HOLIDAY INN KANDOOMA 5* 7
THULHAGIRI ISLAND RESORT & SPA 4* 7
RIU ATOLL 4* 7
PARADISE ISLAND 5* 8
ADAARAN SELECT MEEDHUPPARU 4* 8
ADAARAN CLUB RANNALHI 4* 8
OBLU NATURE HELENGELI 4* 8
COCO BODU HITHI & SPA 5* 8
SUMMER ISLAND MALDIVES 4* 8
RIU PALACE MALDIVAS 5* 8
ADAARAN PRESTIGE WATER VILLA 5* 8
KUREDU ISLAND RESORT 4* 9
ANGSANA IHURU RESORT & SPA 5* 9
ERIYADU ISLAND RESORT 4* 9
ANANTARA VELI RESORT & SPA 5* 9
MALAHINI KUDA BANDOS RESORT 4* 9
SIYAM WORLDS MALDIVES 5* 9
VELASSARU 5* 10
BAROS 5* 10
LTI MAAFUSHIVARU ISLAND RESORT 5* 10
SUN SIYAM IRU VELI 5* 10
SUN SIYAM IRU FUSHI 5* 11
SHERATON FULL MOON BEACH RESORT 5* 11
SUN SIYAM VILU REEF 5* 11
ANGSANA VELAVARU RESORT & SPA 5* 11
LILY BEACH 5* 11
ANANTARA DHIGU RESORT & SPA 5* 11
THE SUN SIYAM IRU FUSHI 5* 11
CONSTANCE MOOFUSHI RESORT 5* 11
OBLU SELECT AT SANGELI 5* 11
SUN SIYAM OLHUVELI 4*Sup 12
ROYAL ISLAND RESORT & SPA 5* 12
SAFARI ISLAND 4* 12
DIAMONDS ATHURUGA ISLAND RESORT 4* 12
COCOON MALDIVES 5* 12
KIHAA MALDIVES 4* 12
CONSTANCE HALAVELI RESORT 5* 13
FILITHEYO ISLAND RESORT 4* 13
ANGAGA ISLAND RESORT & SPA 4* 13
KUDAFUSHI RESORT & SPA 5* 13
YOU & ME BY COCOON MALDIVES 5* 13
ATMOSPHERE KANIFUSHI 5*
DIAMONDS THUDUFUSHI BEACH WATER VILLAS 4*
13
REETHI BEACH RESORT 4* 14
THE GANGEHI ISLAND RESORT 5* 14
KURAMATHI 4*Sup 14
FURAVERI ISLAND RESORT & SPA 5* 14
BANYAN TREE VABBINFARU 5* 15
RIHIVELI THE DREAM 3*Sup 15
HURAWALHI ISLAND RESORT 5* 15
AMAYA KUDA RAH 5* 15
CONRAD MALDIVES RANGALI ISLAND 5* 16
MAKUNUDU 4* 16
KOMANDOO ISLAND RESORT 4*Sup 16
FUN ISLAND RESORT 3* 17
LUX* SOUTH ARI ATOLL MALDIVES 5* 18
DRIFT THELU VELIGA RETREAT 4*Sup 18
COCO PALM DHUNI KOLHU & SPA 5* 19
VELIGANDU ISLAND RESORT & SPA 4* 19
NIKA ISLAND RESORT & SPA 5* 19
INNAHURA MALDIVES RESORT 4* 19
MEDHUFUSHI ISLAND RESORT 5* 21
CINNAMON HAKURAA HURAA 4* 22
JA MANAFARU 5* 22
OUTRIGGER KONOTTA MALDIVES 5* 22
KANUHURA 5* 24
PALM BEACH RESORT & SPA 4* 26
SIX SENSES LAAMU 5* 31
ONE & ONLY REETHI RAH 5* 37
SHANGRI LA VILLINGILI RESORT & SPA 5* 44
HIDEAWAY BEACH RESORT & SPA 5* 47
SONEVA FUSHI 5* 48
GILI LANKANFUSHI MALDIVES RESORT 5* 61
THE BAREFOOT ECO HOTEL 4* 212 *

* The Barefoot Eco Hôtel 4* est un cas particulier. En effet, l’hôtel est situé sur une île sur-dimensionnée par rapport aux autres : l’île de Hanimaadhoo. C’est en effet une île qui mesure plus de 7 Km de long et qui abrite un total de plus de 11 Km de plages. L’autre particularité de Hanimaadhoo est qu’elle abrite un petit aéroport local (celui d’Hanimaadhoo) et un village maldivien de plus de 2000 habitants. Ce n’est donc pas à proprement parlé  « 1 île = 1 hôtel ». Il est donc nécessaire de relativiser le ratio Espace – Plage © du Barefoot Eco Hôtel 4*.

Le petit aéroport local de Hanimaadhoo sur l'île du même nom où est situé The Barefoot Eco Hotel.

Le petit aéroport local de Hanimaadhoo sur l’île du même nom où est situé The Barefoot Eco Hotel.

Récif & Snorkeling

La plongée libre communément appelé snorkeling est l’une des activités préférées des vacanciers qui séjournent aux Maldives. Il faut dire que le snorkeling qui peut se pratiquer en famille offre des découvertes merveilleuses aux amoureux de la nature souhaitant découvrir les richesses de l’océan. En la matière, les eaux limpides des Maldives sont considérées comme parmi les plus riches au monde et le spectacle est saisissant. Un simple masque et tuba suffisent pour découvrir poissons-papillon, perroquets et autres poissons-trompette dans un décor de coraux aux couleurs exceptionnelles.

Le snorkeling dans les eaux limpides des Maldives est le sport favori des vacanciers

Le snorkeling dans les eaux limpides des Maldives est le sport favori des touristes

La richesse sous-marine est concentrée autour de la barrière de corail appelé également récif. Or, tous les récifs ne sont pas facilement accessibles et dépendent de la typologie du lagon. La barrière de corail peut débuter dès les quelques mètres comme elle peut être située à plusieurs centaines de mètres pour les immenses lagons qui caractérisent souvent les îles de grande dimension.

Vous aurez peut-être la chance de croiser une tortue marine ou une raie manta lors de votre sortie snorkeling

Vous aurez peut-être la chance de croiser une tortue marine ou une raie manta lors de votre sortie snorkeling

Dans le premier cas, il sera très facile de s’y rendre à la nage depuis la plage. Dans l’autre, vous n’aurez pas d’autre alternative que de vous y rendre en bateau. Vous ne pourrez donc pas pratiquer le snorkeling de façon totalement libre et individuelle. Vous serez tributaire des sorties de groupe organisées par l’hôtel en bateau  (1 ou 2 maximum par jour) qui peuvent sur certaines îles être payantes (exemple : 6 USD par sortie au Meeru Island Resort 4* et 28 USD au Biyadhoo 3*). Notez que l’équipement (masque, tuba, palmes) est généralement payant (ex : 5 USD / jour au Biyadhoo 3*).

Un simple masque et tuba, une paire de palmes et c'est parti !

Un simple masque et tuba, une paire de palmes et c’est parti !

Ainsi, si vous souhaitez faire du snorkeling  sans contrainte, toute la journée par exemple ou lorsque bon vous semble, il est impératif que vous choisissiez une île dont le récif est facilement accessible à la nage, c’est-à-dire situé entre 0 et 50 mètres pour la pratique en famille (adultes et jeunes enfants) et jusqu’à 100 mètres pour les adultes bons nageurs. Au-delà, la pratique du snorkeling libre peut présenter des risques en cas de fatigue ou de forts courants et l’accès en bateau est alors une question de sécurité. A moins, que vous ne soyez un nageur confirmé !

Attention à ne pas trop vous éloigner du rivage et ne partez pas seul !

Attention à ne pas trop vous éloigner du rivage et ne partez pas seul de préférence !

A noter que si les îles de grande taille aux immenses lagons ne permettent généralement pas la pratique du snorkeling autonome le récif étant trop lointain. A l’opposé, ce sont souvent des îles idéales pour la pratique d’activités nautiques (voile, planche  à voile, kitesurf…), le lagon étant à contrario suffisamment profond et vaste.

Le Graal du Snorkeling : Nager avec les requins baleines

Il reste une expérience sous-marine exceptionnelle que l’on peut vivre avec un simple masque et tuba. Je veux parler des requins baleines, ces énormes créatures (qui peuvent atteindre jusqu’à 20 mètres de longueur pour 30 tonnes !) inoffensives que l’on peut approcher avec un simple masque et tuba. A noter, que dans les eaux des Maldives, ils mesurent généralement 6 à 10 mètres. Une expérience accessible à tous (sous condition d’avoir un peu de souffle pour des apnées suffisamment longue qui permettront de bien les observer) et qui laisse un souvenir impérissable.

Le snorkeling pour observer les requins baleines peut se pratiquer en famille.

Le snorkeling pour observer les requins baleines peut se pratiquer en famille.

Certaines rares îles – hôtels proposent des sorties snorkeling spécifiques pour observer le plus gros poisson du monde à l’image de l’île – hôtel Amaya Kuda Rah 5*Les requins – baleines sont essentiellement présents dans l’atoll d’Ari (meilleure période de janvier à mai). Par conséquent, les îles – hôtels proposant cette excursion se trouvent donc dans l’atoll d’Ari ou dans celui mitoyen de Malé Nord (il vous faudra alors bien plus de temps en bateau pour arriver sur les spots).

Pensez à louer un boitier étanche pour pouvoir filmer ces instants magiques avec votre téléphone portable !

Pensez à louer un boitier étanche auprès du centre de plongée pour pouvoir immortaliser ces instants magiques avec votre téléphone portable !

Les îles – hôtels proposant des excursions snorkeling pour observer les requins baleines (liste non exhaustive et sous réserve de confirmation) :

Le snorkeling pour observer les requins baleines se pratique surtout dans l'atoll d'Ari

Le snorkeling pour observer les requins baleines se pratique dans l’atoll d’Ari où dans celui voisin de Malé Nord

Le snorkeling à partir des pontons

La plupart des îles-hôtels des Maldives disposent soit d’un ponton de débarquement (pour les bateaux et/ou les hydravions) soit d’un ponton reliant les villas pilotis / water villas (pour les îles proposant cet hébergement). Vous pensez peut-être que cela peut être un moyen alternatif de pratiquer le snorkeling et donc de résoudre le problème des îles au récif lointant à la nage depuis la plage. A moins de loger dans une villa pilotis (qui dispose toujours d’une échelle – encore faut-il que votre villa soit proche du récif ce qui est rarement le cas), sachez que les pontons des pilotis n’offrent pas toujours d’accès au lagon (échelle) et ce pour préserver la quiétude des clients en water villas. Quant aux pontons / jetées de débarquement, l’accès au lagon et la baignade aux environs y sont généralement interdit (sauf exceptions) pour des raisons évidentes de sécurité. Ne comptez donc pas généralement sur ces jetées pour accéder au récif. Néanmoins et dans de rares cas, certaines îles peuvent autoriser l’accès au récif depuis leur jetée à l’image de l’Olhuveli Beach & Spa 4* (accès au récif autorisé depuis le ponton sud qui abrite le centre de plongée) ou de l’île de Fun Island 3* (dont l’immense jetée de 250 mètres côté ouest a pour unique fonction l’accès au récif pour les adeptes du snorkeling) ou encore du Kuredu Island Resort. Une alternative qui reste néanmoins contraignante dans la pratique (il faut marcher jusqu’au bout du ponton) voir dangereuse en cas de houle ou de courant fort, étant très loin du rivage.

Snorkeling & Sécurité

Il est important de rappeler les quelques conseils de base en matière de sécurité pour la pratique du snorkeling de manière autonome :

  • Ne partez jamais seul ou informez toujours une tierce personne avant de partir
  • Portez une combinaison ou un vêtement spécial pour parer aux coups de soleils redoutables à la surface de l’eau et aux coupures de coraux
  • Portez un vêtement de couleur pour être plus facilement repérable
  • Buvez régulièrement pour éviter la déshydratation
  • Portez toujours un gilet de sauvetage indispensable en cas de fatigue
  • Méfiez-vous des bateaux à moteur
  • Ne partez pas en fin d’après-midi
  • Ne vous aventurez pas à l’extérieur du récif dans les eaux profondes
  • Ne touchez pas les coraux par sécurité (certains sont très coupants) et par préservation de l’habitat marin
  • Ne partez pas en cas de forte houle ou de vent violent
  • Regardez bien à l’horizon la présence ou non de nuages sombres : ceux-ci causent généralement des vents violents et de la pluie rendant la visibilité difficile.
  • Tenez vous éloigné des passes où le courant peut être extrêmement violent
  • Le snorkeling à partir des pontons / jetées de débarquement est généralement interdit
La barrière de corail est très facilement accessible au Constance Moofushi sur la côte Est et non sur la côte Ouest

La barrière de corail est très facilement accessible au Constance Moofushi sur la côte Sud et Est et non sur la côte Nord et Ouest (barrière de corail à l’extrémité gauche de la photo)

Et la richesse du récif dans tout ça ?

Il est évident que toutes les îles n’offrent pas le même niveau de richesse naturelle pour ce qui est de sa barrière de corail. Le tourisme et plus précisément la transformation des îles en île-hôtel touristique s’est souvent fait sans ménagement avec pour conséquence un appauvrissement  du lagon : passages successifs des bateaux, constitution de digues anti-érosion détruisant les coraux, pollution diverses liées aux travaux… De manière général, plus l’île a conservé son visage d’origine et moins elle aura subi de traumatisme environnementale.  Cela passe par des bâtiments en bois de type paillotes et non en ciment (qu’il s’agisse des hébergements ou des restaurants), par l’absence de piscine (le creusement d’une piscine d’hôtel nécessite des travaux lourds évidemment à coup de pelleteuse) et bien évidemment par l’absence de villas pilotis dont la création (mise en place des pieux) est particulièrement agressif pour la vie sous-marine du lagon.

Voici le visage du RIU Atoll 4* (ouvert en mai 2019) pendant les travaux. Un véritable chantier qui saigne l'environnement naturel de l'île.

Voici le visage du RIU Atoll 4* (ouvert en mai 2019) pendant les travaux. Un véritable chantier qui a transformé l’environnement naturel de l’île. L’île a été entièrement remodelé (plages y compris) à coup de pelleteuses que l’on aperçoit d’ailleurs sur la photo.

Il est d’ailleurs ahurissant de constater qu’encore de nos jours, d’immenses resorts voient le jour sans aucune considération écologique à l’image du RIU Atoll 4* et du RIU Palace Maldivas 5* (ouverture mai 2019) dont les îles ont été entièrement remodelées et réaménagées de fond en comble à coup de pelleteuses et de grues télescopiques.  Dans ces conditions, il ne faut pas s’étonner qu’il n’y ait plus de vie dans le lagon. Inutile de perdre son temps à faire du snorkeling au RIU Atoll ou au RIU Palace Maldivas ! Il en est de même (dans une moindre mesure) sur l’île – hôtel du Grand Park Kodhipparu qui a été remodelée et dont la plupart des plages sont totalement artificielles. Il suffit de comparer ces deux vues aériennes ci-après pour observer l’étendu des plages qui ont été créées de toute pièce à coup de pelleteuse et d’apport de tonnes de sable.  Même si le récif est généralement épargné et n’est pas directement concerné par les travaux (qui visent à apporter du sable pour les plages), on ne peut pas imaginer que l’éco-système du lagon n’ait pas souffert et par la même occasion la barrière de corail.

L'île du Grand Park Kodhipparu au tout début des travaux de remodelage de l'île (2015).

L’île du Grand Park Kodhipparu au tout début des travaux de remodelage de l’île (2015).

 

La même île Grand Park Kodhipparu une fois les travaux terminés. Remarquez que la plupart des plages n'existaient pas à l'origine et sont donc artificielles.

La même île Grand Park Kodhipparu une fois les travaux terminés. Remarquez que la plupart des plages n’existaient pas à l’origine et sont donc artificielles.

Autre exemple encore plus parlant avec l’île – hôtel Sun Siyam Olhuveli 4*. Cette île – hôtel a été complètement transformée depuis son origine. A l’origine il s’agissait d’une île – hôtel classique sur une île naturelle. Puis en 2011, le groupe hôtelier a entreprise la création d’une île artificielle voisine, reliée à la principale par un pont, permettant ainsi d’augmenter la capacité hôtelière de l’hôtel. Puis, une troisième île 100 % artificielle a vu le jour récemment. L’hôtel est ainsi passé de 226 chambres à l’origine à 328 avec la deuxième île (Dream Island) et à 427 à ce jour avec la troisième île (Romance Island). Vous pouvez imaginer les tonnes et les tonnes de sable qu’il a fallu apporter pour la création de ces deux îles artificielles. Des travaux titanesques qui n’ont pu se faire sans impacter durablement la vie sous-marine du lagon.

1-L’île – hôtel Olhuveli en 2005 :
Vue aérienne de l'île - hôtel Olhuveli en 2005 quand l'hôtel ne comporte qu'une île.

Vue aérienne de l’île – hôtel Olhuveli en 2005 quand l’hôtel ne comporte qu’une île.

2-L’île – hôtel Olhuveli en 2013 :
Vue aérienne 7 ans plus tard : on devine la deuxième île (Dream Island) qui n'est pas encore finalisée.

Vue aérienne 7 ans plus tard : on devine la deuxième île (Dream Island) qui n’est pas encore finalisée. Notez également que l’île principale a été agrandit côte Ouest et de nouvelles villas pilotis ont vu le jour.

3-L’île – hôtel Olhuveli en 2021 :
Voici la configuration finale avec l'ajout d'une troisième île (Romance Island). Notez qu'Olhuveli n'a plus rien à voir avec l'île originale.

Voici la configuration finale avec l’ajout d’une troisième île (Romance Island). Il est clair qu’Olhuveli aujourd’hui n’a plus rien à voir avec l’île d’origine de 2005.

Les îles avec un récif très accessible (0-50 mètres) :

Des îles dont le récif n’est qu’à quelques brasses de la plage, idéales pour les débutants et les jeunes enfants. La distance exprimée en mètres correspond à l’endroit ou la barrière de corail est la plus proche de la plage. Attention : ceci ne signifie pas forcément que la barrière est à cette distance tout autour de l’île. De même, ayez à l’esprit qu’il s’agit d’indicateurs ayant pour but de donner une tendance. En effet, les îles peuvent évoluer fortement aux grès des aléas climatiques (tempêtes…) ou des interventions humaines avec au final une distance plage – récif qui peut évoluer dans le temps.

Remarque : Sur chacune de nos fiches – hôtels, figurent l’information sur l’accessibilité du récif via un picto facile à reconnaitre :

1-masque-snorkeling

1 masque bleu = récif peu ou pas accessible

 

2-masque-snorkeling

2 masques bleus = accessible

 

3-masque-snorkeling

3 masques bleus = très accessible (adultes et jeunes enfants)

 

 

 

 

 

Snorkeling-Maldives

SAFARI ISLAND : 10
ANGAGA ISLAND RESORT & SPA
: 15
BANDOS RESORT ISLAND : 15
W RETREAT & SPA MALDIVES : 15
ADAARAN CLUB RANNALHI : 20
FIHALHOHI ISLAND RESORT : 20
MADOOGALI RESORT : 20
SUN AQUA VILU REEF  : 20
COCO BODU HITHI & SPA : 20
VILAMENDHOO ISLAND RESORT : 20
ROYAL ISLAND RESORT & SPA : 20
HIDEAWAY BEACH RESORT & SPA : 20
OUTTRIGER KONOTTA MALDIVES : 20
AMAYA KUDA RAH : 30
MAAFUSHIVARU ISLAND RESORT : 30
ANGSANA IHURU RESORT & SPA : 30
BAROS : 30
MAKUNUDU : 30
NIKA ISLAND RESORT & SPA : 30
HELENGELI : 30
VELIDHU : 30
ZITAHLI KUDA FUNAFARU : 30
DIAMONDS ATHURUGA ISLAND RESORT : 30
COCO PALM DHUNI KOLHU & SPA : 35
MALAHINI KUDA BANDOS RESORT : 40
THE GANGEHI ISLAND RESORT : 40
ERIYADU ISLAND RESORT : 40
CLUB FRAMISSIMA SOUTH PALM RESORT : 40
LILY BEACH : 40
KUDAFUSHI RESORT & SPA :  40
OBLU SELECT AT SANGELI : 40
CONSTANCE MOOFUSHI RESORT : 45
EMBUDU VILLAGE : 45
BANYAN TREE VABBINFARU : 50
DIAMONDS THUDUFUSHI BEACH & WATER VILLAS : 50
CONRAD MALDIVES : 50 *
CONSTANCE HALAVELI RESORT : 50
BIYADHOO : 50
COCOA ISLAND : 50
FILITHEYO ISLAND RESORT : 50
SIX SENSES LAAMU : 50
REETHI BEACH RESORT : 50

* Remarque concernant le Conrad Maldives : L’hôtel Conrad Maldives est construit sur 2 ilots, Rangali Island et Rangali Finolhu, reliés entre eux par un pont de bois. Si vous séjournez sur celle de Rangali Island (la plus rectiligne), la barrière de corail est très éloignée et inaccessible (500 mètres). Par contre, à partir de l’île voisine de Rangali Finolhu (l’île ronde), la barrière de corail côté Est est à une cinquantaine de mètres et donc très facilement accessible à la nage.

Remarquez comme la barrière de corail n'est qu'à quelques brasses côte Sud sur l'île de Angaga.

Remarquez comme la barrière de corail n’est qu’à quelques brasses sur la côte Sud de l’île de Angaga Island Resort & Spa 4*.

Les îles avec un récif moyennement accessible (50-100 mètres) :

Des îles dont le snorkeling est possible pour les nageurs adultes mais plus difficile pour les nageurs débutants et principalement les enfants. La distance exprimée en mètres correspond à l’endroit ou la barrière de corail est la plus proche de la plage. Ceci ne signifie pas forcément que la barrière est à cette distance tout autour de l’île.

ANGSANA VELAVARU : Pour ceux logeant en villas pilotis uniquement (entre 15 et 90 mètres suivant la villa)
VELIGANDU ISLAND RESORT : 50/60
(seulement depuis l’extrémité du banc de sable au sud de l’île)
FURAVERI ISLAND RESORT : 50/60
(côte Est de l’île uniquement)
HURAWALHI ISLAND RESORT : 60

KOMANDOO ISLAND RESORT : 60
SONEVA FUSHI : 60
SUN AQUA IRU VELI : 60
KURAMATHI : 70
VELASSARU : 70
KURUMBA : 70
SHANGRI LA VILLINGILI RESORT & SPA : 70
ADAARAN SELECT MEEDHUPPARU : 80
DRIFT THELU VELIGA RETREAT : 80
THULHAGIRI ISLAND RESORT & SPA : 100

L'île du Soneva Fushi malgré une grande taille a la chance de disposer d'un récif facilement accessible sur le littoral Nord

L’île du Soneva Fushi malgré une grande taille et un immense lagon a la chance de disposer d’un récif accessible sur son littoral Nord

Les îles dont le récif est peu ou pas accessible :

Le snorkeling est peu ou pas possible de façon autonome dans cette catégorie car le récif est trop éloigné de la plage. La pratique est néanmoins possible via un accès par bateau ou depuis, rares exceptions, une jetée autorisée. Ces îles au grand lagon profond sont généralement des îles où les activités nautiques en tout genre sont idéales.

ANANTARA DHIGU RESORT & SPA
ANANTARA VELI RESORT & SPA
ANGSANA VELAVARU RESORT & SPA (sauf pour ceux logeant dans l’une des 34 villas pilotis, entre 15 et 90 mètres)
ATMOSPHERE KANIFUSHI
BRAVO CLUB ALIMATHA

CINNAMON DHONVELI BEACH & SPA
COCOON MALDIVES

FOUR SEASONS KUDA HURA
FUN ISLAND
(oui depuis le ponton)
GILI LANKANFUSHI MALDIVES RESORT
HAKURAA HURAA
HOLIDAY INN KANDOOMA
INNAHURA MALDIVES RESORT
KANDIMA MALDIVES
KANUHURA
KIHAA MALDIVES
KUREDU ISLAND RESORT (snorkeling seulement autorisé côte sud avec un récif à 200 m au min., accès possible depuis la jetée)
LUX* MALDIVES
MEDHUFUSHI ISLAND RESORT
MEERU ISLAND RESORT
OLHUVELI BEACH & SPA  (oui depuis le ponton Diving Centre)
ONE & ONLY REETHI RAH
OZEN BY ATMOPSHERE AT MAADHOO

PALM BEACH RESORT & SPA MALDIVES
PARADISE ISLAND
RIHIVELI
RIU ATOLL

RIU PALACE MALDIVAS
SHERATON FULL MOON BEACH RESORT
SUMMER ISLAND

SUN ISLAND RESORT & SPA
SUN SIYAM IRU FUSHI BEACH & SPA (oui depuis le ponton)
THE BAREFOOT ECO HOTEL
YOU & ME BY COCOON MALDIVES

NOUVEAU : Veuillez noter que depuis le 15/11/2019, nous avons mis en ligne un moteur de recherche spécial MALDIVES prenant notamment la distance du récif. Cliquez -ici !

L'immense lagon du Medhufushi est idéal pour les activités nautiques en tout genre mais le récif est trop éloigné pour le snorkeling autonome.

Ce qu’il faut retenir…
  • Une grande île ne signifie pas forcément une île aux plages peu fréquentées
  • Une petite île ne signifie pas forcément des plages saturées
  • Tenez compte du ratio Espace Plage (la moyenne des Maldives étant entre de 14 mètres environ) qui tient compte du rapport Plages disponibles / Capacité de l’hôtel
  • Attention, le ratio Espace Plage n’est pas statique et diminue si l’hôtel s’agrandit en capacité. L’exemple le plus récent est l’île – hôtel LTI Maafushivaru Island Resort 5* dont le ratioa diminué en 2020 après rénovation et l’ajout de 33 nouvelles villas. Autre facteur plus fréquent, l’érosion des plages qui concernant les îles les plus petites car les plus fragiles.
  • Les îles très fréquentées par les plongeurs et celles aux nombreuses villas pilotis offrent des plages souvent peu fréquentées
  • Le snorkeling autonome et accessible à tous les adultes n’est possible que si le récif est à moins de 100 mètres du rivage et réservé aux aux familles entre 0 et 50 mètres
  • Au delà de 100 mètres,  vous serez tributaire des sorties snorkeling en groupe organisées par l’hôtel  (généralement 2 fois / jour) à moins d’être un très bon nageur
  • Sauf rares exceptions, l’accès au lagon depuis la jetée n’est pas autorisé pour des raisons de sécurité (zone d’arrivée des speedboats ou hydravions).
  • Les sorties snorkeling organisées par l’hôtel peuvent être payantes
  • Rappelez-vous des consignes de sécurité pour pratiquer le snorkeling autonome
  • Pensez à apporter votre matériel de snorkeling car il peut-être payant sur place : renseignez-vous !
  • Le top du snorkeling : nager parmi les requins baleines, le plus gros poisson du monde ! Une excursion mémorable proposée par quelques rares îles – hôtels de l’atoll d’Ari où de Malé Nord (meilleure période de janvier à mai).
  • Les îles dont le récif est éloigné sont souvent les îles les plus favorables pour les activités nautiques de type voile, kite surf… (grand lagon profond)
  • Une île avec un récif proche = généralement une île peu adaptée pour les activités nautiques. Une île au grand lagon profond idéal pour les sports nautiques = généralement avec un récif éloigné. Il existe des exceptions à cette règle. Ex : Safari Island 4*, côté Ouest >> Lagon profond, côté Est >> récif dès 10 mètres. Autre exemple, la très grande île Hideaway Beach Resort & Spa 5*, côté Ouest >> récif dès 20 mètres, côté Est >> Lagon profond.
  • Logiquement, plus les îles ont conservé leur visage d’origine et plus elles sont à même d’offrir un lagon et une barrière de corail offrant une grande richesse sous-marine ; n’ayant pas été traumatisées par de lourds travaux d’aménagement ou de transformation
<< Retour menu Maldives

Nouveauté (2019) !
Découvrez notre moteur de
recherche spécial Maldives

Cliquez sur la photo pour accéder au moteur de recherche MALDIVES

Cliquez sur la photo pour accéder au moteur de recherche MALDIVES

Rappel des points forts & points faibles des Maldives..

Points forts de la destination : Concept du 1 île = 1 hôtel • Paysages paradisiaque • Plages sublimes • L’un des meilleurs spots de plongée au monde • Destination Spa de premier plan avec des Spa parmi les plus luxueux au monde • Charme et qualité de l’hôtellerie • Excellence de l’hôtellerie de luxe • Paradis des sports nautiques

Points faibles de la destination : Taille minuscule de certaines îles • Activités limités au tourisme balnéaire • Absence de sites culturels • Population non francophone • Tarifs très élevé des extras (Spa, excursions, repas à la carte, boissons…) • Impacts écologique du tourisme sur un environnement extrêmement fragile • Absence d’artisanat local

Points forts de l’hôtellerie : Hébergement authentique • Concept d’une île pour un seul hôtel • Cadre paradisiaque • Grand choix d’hébergement de l’hôtellerie 3* aux hôtels de luxe • Excellence de l’hôtellerie haut de gamme (matériaux, sonorisation high-tech, transferts en yachts privés…) • Hébergement sur pilotis • Service de haut niveau • Accueil chaleureux • Infrastructures de qualité (large éventail d’activités nautiques) • Structures bien intégrées dans l’environnement (bungalows, toit de chaume, salle de bains ouverte sur l’extérieur…) • Internet dans tous les hôtels • Restauration de qualité d’inspiration souvent indienne ou thaï

Points faibles de l’hôtellerie : Coût élevé des boissons (l’eau minérale n’est jamais comprise sauf exceptions en formule « all inclusive ») • Peu d’infrastructures pour les enfants (mini-club) • Personnel non francophone sauf exception (LUX* Maldives) • Peu de possibilités d’excursions car les îles sont isolées • Activités proposées en supplément dans la plupart des hôtels

Dossier Maldives – Les autres parutions :
Chapitre 1  : Transfert speedboat hydravion – Taille de l’île
Chapitre 2  : Ratio Espace Plage © – Récif et Snorkeling
Chapitre 3 : Formes d’hébergement – Choix de la pension
Chapitre 4 : Ambiance – Niveau d’équipement

RETROUVEZ TOUS NOS HÔTELS SUR LES MALDIVES

Pub_Maldives

Ce dossier Maldives a nécessité un important travail de recherche et de récolte d’informations auprès des hôteliers. Merci d’en respecter la propriété intellectuelle. Vous pouvez bien sûr nous contacter pour une demande de partage de contenu.

 

N'hésitez pas à faire appel à nos conseillères, de véritables professionnelles du voyage.

N’hésitez pas à faire appel à nos conseillers, de véritables professionnels du voyage.

 

Les Maldives Chapitre 2 : Ratio Espace Plage et Snorkeling 4.82/5 (96.36%) 44 votes

25 réflexions sur “ Les Maldives Chapitre 2 : Ratio Espace Plage et Snorkeling ”

  1. J’en profite pour vous informer qu’il sera bientôt possible sur http://www.OnParOu.com, de classer les résultats sur les Maldives en fonction de la distance du récif. Ainsi, chacun pourra classer et faire afficher par exemple les île – hôtels des Maldives qui sont les plus favorables au snorkeling.

    Quant aux férus du farniente sur la plage, ils pourront de la même façon classer les îles – hôtels en fonction de leur ratio Espace Plage.

    Bonne journée,

    http://www.OnParOu.com

    1. Bonjour,
      L’île Ellaidhoo constitue un excellent choix pour le snorkeling et la plongée. Le récif est très accessible et l’île est très prisée des plongeurs italiens avec de nombreux sports à proximité : club PADI aux tarifs abordables.

      Cordialement

    1. Bonjour,
      Effectivement, il y a une période plus propice pour le snorkeling et la plongée. Elle correspond à la saison sèche c’est à dire de janvier à avril. Pendant cette période, la visibilité dans le lagon est maximale. En mai et juin, les conditions sont plus instables et les orages deviennent fréquents jusqu’en septembre : l’eau est très souvent agitée et trouble en raison de l’abondance du plancton.
      Bonne journée,

  2. Bonjour,
    Dossier passionnant mais certaines îles ont un récif loin mais accessible depuis le ponton ? Vous n’en parlez pas à première vue, pourquoi ? Merci

    1. Bonjour,
      Merci pour votre question très intéressante. Nous avions effectivement omis d’aborder la problématique du snorkeling depuis les pontons. C’est chose faîte. Nous avons rajouté un paragraphe intitulé « Le Snorkeling à partir des pontons ».

      En résumé, sachez que :

      - Les potons reliant les water villas n’offrent pas d’accès au lagon (échelle) et ce pour ne pas déranger les clients logeant dans les villas pilotis.

      - Le snorkeling et donc l’accès au lagon depuis les pontons de débarquement est strictement interdit pour des raisons évidentes de sécurité.

      En conclusion, ne comptez pas sur les pontons pour palier le problème d’un récif inaccessible à la nage !

      Bonne journée

  3. Juste pour info, je vais au Conrad Rangali tout les ans, et la barrière de corail est à même pas 50 mètres de la plage, et elle est très dense en faune, par contre j’ai fais le Halaveli cette année et les coraux sont quasiment tous mort, d’ailleurs ils font des greffons tout autour de l’île pour repeupler.

    1. Bonjour,
      L’hôtel Conrad Maldives est construit sur 2 ilots, Rangali Island et Rangali Finolhu, reliés entre eux par un pont de bois. Si vous séjournez sur celle de Rangali Island (la plus rectiligne), la barrière de corail est très éloignée et inaccessible (500 mètres). Par contre, effectivement, depuis l’île voisine de Rangali Finolhu (l’île ronde), la barrière de corail côté Est est à une cinquantaine de mètres et donc très facilement accessible à la nage. Nous avons rajouté cette précision importante dans notre article et sur la fiche hôtel de l’hôtel Conrad Maldives.
      Merci pour votre contribution,
      Cordialement

  4. bonjour !
    tout d’abord bravo pour votre site aux informations tres riches et tres utiles !! c’est un régal merci !
    ensuite je voudrais un conseil pour 10 nuits voyage de noces snorkeling autonome accessible et lagon aussi ! photos profesionnels de mariage + excurssion pour experience robinsonniene dans ile deserte + initiation plongée pour un budget maximum de 10.000 euros ( peut aller jusqu’a 12.000 )
    encore merci !!

    1. Bonjour,
      Merci pour votre intérêt. Vous pourrez facilement trouver les hôtels qui correspondent par simple élimination en commençant en premier lieu par le critère « Récif très accessible à la nage (0-50 m) » de notre Recherche Multicritères. Ensuite, vous pourrez comparer les hôtels avec la liste des îles que nous mentionnant dans notre dossier Spécial Maldives – Chapitre 4 proposant une excursion île déserte à la journée (paragraphe « Excursion Ile déserte »). Enfin, sachez que la plupart des îles proposent un service de mariage avec un photographe (plus ou moins professionnel). Il en est de même pour l’initiation à la plongée sous-marine, toujours proposée dans les centres de plongée.
      Cordialement

    2. bonjour ,
      mes recherches avancent et mon choix semble se faire sur le canstance halaveli !!
      je croyais avoir toutes les bonnes informations jusqu’a ce qu’un agent de voyage me contacte par telepphone et me certifie que ce n’etait pas possible de faire du snorkeling a la nage au canstance halaveli et qu’il fallait prendre un bateau lors d’excurssions payante !!
      qu’en est t il vraiment s’il vous plais ?? et a combien se situe le reef a partir des villas piloti par exemple ??
      merci beacoup

      1. Bonjour,
        Il est possible de faire du snorkeling au Constance Halaveli mais les conditions ne sont en effet pas très favorables. L’île est entourée de blocs de béton brise-lames et le récif se situe après les blocs, soit à environ 100 mètres de la plage ce qui induit d’être bon nageur. Il reste une solution : loger par chance dans l’une des water-villas situées côte sud et les plus éloignées : elles ont un accès assez facile au récif sud. Dernier point : le récif du Constance Halaveli n’est pas réputé pour être l’un des plus riches !
        En espérant avoir répondu quelque peu à vos interrogations ?
        Cordialement

        1. merci beacoup pour votre réponse !!
          mon choix se retrécis de plus en plus et j’en suis a choisir entre coco bodu hithi ou le constance mofushi !! lequel me conseillez vous sachant que mes criteres sont les suivants : récif riche accessible a la nage + robinsonade + plongée + 5 étoiles + water villas avec piscine + 7 a 10 nuits + 10.000 euros comme budget maximum pour 2 personnes !!
          ps : si vous avez d’autres hotels correspondants a ces criters je prends !!
          merci encore !!

          1. Bonjour,
            Il s’agit de deux excellents produits avec des prestation aux très fortes similitudes. Difficile de les comparer tant les poins communs sont nombreux : même catégorie, niveau de confort similaire, capacité identique, taille des îles et espace plage identiques, deux îles qui se prêtent au snorkeling, excellents spots tout deux de plongée… Le Constance Moofushi Resort 5* est néanmoins bien plus tendance et je dirais même plus luxueux alors que le Coco Bodu Hithi & Spa 5* est très classique dans son style, la déco n’ayant pas évolué. Elle pourra d’ailleurs être considérée comme froide et vieillissante, la plupart des hôtels 5* évoluant maintenant vers un style plus coloré et donc plus gaie tout en restant dans les standards du luxe. Autre avantage pour le Constance Moofushi, un staff francophone avec en premier lieu son General Manager, Olivier de Guardia qui répond toujours présent à toutes les recommandations particulières que nous lui envoyons pour des clients (c’est l’expérience qui parle…). En revanche, si vous voulez absolument une villa pilotis avec piscine, il faudra vous tourner vers le Coco Bodu Hithi car le Constance Moofushi n’en dispose tout simplement pas.

            Vous devriez également consulter des îles – hôtels de même catégorie, plus récentes, que nous avons rentré récemment (et qui répondent à vos principaux critères notamment avec des Water Pool Villas) :

            - Kudafushi Resort & Spa 5*
            - Ozen by Atmosphere at Maadhoo 5*
            - Six Senses Laamu 5*

            Pour des renseignements complémentaires ou une demande de devis, vous pouvez me contacter directement sur ma ligne directe au 05 40 01 73 92. Sachez enfin que tous les prix possibles ne sont pas nécessairement affichés sur notre site. En effet, certains tour-opérateurs spécialistes ne sont pas reliés à notre site et nécessitent de les interroger au cas par cas. Je pense à un tour-opérateur hyper spécialiste des Maldives avec lequel nous travaillons beaucoup.

            En espérant vous avoir quelque peu renseigné,
            Cordialement
            Élodie

  5. Bonjour,
    nous partons aux maldives en janvier en amoureux pour seulement 4 nuits (extension de notre voyage en Inde). Nous recherchons une île hôtel avec un récif corallien coloré et riche. Or, je comprends que sur beaucoup d’îles les coraux sont blanchis et morts malgré la présence de beaucoup de poissons tout de même. Nous hésitons entre Ellaidhoo, Filitheyo et Maafushivaro. Pourriez-vous nous conseiller?
    Merci d’avance!

    1. Bonjour,
      Merci de votre intérêt.
      Difficile de répondre à votre question dans la mesure où les 3 îles citées se targuent de posséder un récif facilement accessible pour le snorkeling (moins de 50 mètres, ce qui est vrai) et d’une grande richesse (la comparaison est difficile sur ce point là). La concurrence est telle que bien sûr, chacune des îles prétend posséder un récif unique ! Néanmoins, il est vrai que la petite île de Ellaidhoo est depuis des lustres réputée pour la richesse de son récif car celui est un tombant de plus de 750 mètres (ce qui est énorme) ! Son récif a toujours été considéré comme l’un des plus beaux du pays ce qui fait de l’île Ellaidhoo l’une des îles les plus prisées par les plongeurs confirmés (plus de 100 sites de plongée sont accessibles depuis l’île, c’est dire !). D’ailleurs, pour y avoir séjourné (sans être plongeur), je peux vous confirmer que 90 % de la clientèle est composée de plongeurs (italiens principalement) avec pour conséquence une île quasi-déserte en journée (les clients étant de sorti matin et après-midi) !! Donc pour répondre à votre question, je dirais donc l’île d’Ellaidhoo. En revanche, elle est entourée au 3/4 de digues artificielles (pour lutter contre l’érosion) ce qui est peu esthétique visuellement et ce n’est pas une île qui compte de longues plages paradisiaques !
      Entre longues plages et récif de toute beauté, il faut parfois choisir !
      En espérant vous avoir un peu éclairé,
      Bon voyages aux Maldives,

  6. Bonjour ! Cet article est une mine d information! Je ne trouve pas l hôtel nika island avez vous des informations concernant cet hôtel ? (Recif restauration etc) ?
    Merci !

  7. Merci pour toutes ces informations sur les Maldives. Il y a de quoi avoir le tournis tant les îles et les hôtels sont nombreux. Nous y voyons maintenant un peu plus clair.
    Mon mari et moi souhaitons faire notre voyage de noces aux Maldives (7 à 10 jours). Nous apprécions le calme +++, le confort +++, le snorkelling +++ et la gastronomie ++.
    Quels sont, selon vous, les atolls qui possèdent les plus beaux récifs, du moins ceux qui demeurent riches et assez préservés? Nous ne voulons pas nous retrouver sur un atoll avec des récifs endommagés, ça gâcherait notre séjour.
    Regroupant ces critères, quelle(s) île(s)-hôtel(s) nous conseillerez-vous? :)

    1. Bonjour,
      Merci de votre intérêt.
      Vos critères sont assez larges. Néanmoins à parti de notre Recherche Multicritères, si vous cochez les critères Récifs très accessible (0-50 mètres) + Taille familiale (< 100 chambres) + Hôtels 4*, vous allez obtenir une sélection restreinte d’une petite dizaine d’hôtels qui devraient correspondre à votre recherche.
      Cordialement

  8. Bonjour, nous pensons retourner aux Maldives 1er semestre 2019. Nous sommes allés à Velidhu, Embudu, Biyadhoo et Coco Palm Dhuni Kolhu. Nous sommes plus intéressés par le snorkeling et Embudu (vous ne le proposez pas ?) et Biyadhoo nous ont beaucoup plus…les autres beaucoup moins (par contre pour l’hotellerie et la restauration, c’est le contraire) quelle île pourriez-vous nous conseiller (12 nuits/all inclusive pour moins de 6000€ ?) peu importe le mois mais 1er semestre ? Je vous remercie

    1. Bonjour,
      Merci pour votre intérêt. Vous êtes déjà un fin connaisseur de la destination Maldives. Pour information, l’Embudu Village est bien présent dans notre base, il fait d’ailleurs partie de notre sélection Coup de Coeur pour son côté sauvage et son très bon rapport qualité – prix. Concernant votre demande, celle-ci est très large notamment au niveau de la période (1er semestre 2019). Sachez qu’après une étude rapide, la meilleure période pour avoir les prix les plus bas (pour les premiers mois de 2019, tout en restant dans les mois les plus favorables c’est à dire avant mai et le début de la mousson), sera pour les départs compris entre le 09/01/2019 et le 19/01/2019. Passé cette période, les prix vont grimper pour atteindre un maximum pendant les vacances scolaires d’hiver. C’est donc dans cette courte « fenêtre » que vous aurez les meilleurs prix (nous avons un moteur en interne qui détecte les prix les plus bas sur une période allant jusqu’à 60 jours). Au niveau des îles souhaitées, votre demande est également très large et il est difficile d’y répondre sans d’autres critères plus précis. Il est clair qu’en terme de rapport qualité – prix, aspect sauvage et snorkeling, les îles l’Embudu Village et Biyadhoo font parties des incontournables. Je rajouterai The Gangehi Island Resort moins populaire mais intimiste et présentant un exceptionnel rapport qualité – prix pour une île 5* et pourquoi pas l’île de Malahini Kuda Bandos Resort, très conviviale et festive avec des logements confortables (Beach Villa à privilégier) pour un excellent rapport qualité – prix en demi-pension, toutes les deux étant bien adaptées pour le snorkeling avec un récif à moins de 50 mètres.
      Voilà, en espérant vous avoir donné quelques pistes de recherche !
      Cordialement

  9. Bonjour,
    je ne cherchais pas spécialement d’informations car je savais ce que je voulais et viens de réserver, mais j’ai lu avec intérêt votre site. Et ça me servira peut-être pour d’autres destinations !
    La première fois que nous sommes allés aux Maldives, j’avais cherché dans les forums, et j’avais trouvé « atoll Ari sud » comme top pour le snorkeling et la plongée.
    Ensuite je m’étais orienté vers Thudufushi et Athuruga, avantage ce sont deux hôtels de la même chaîne, donc possibilité de passer de l’un à l’autre en transfert bateau alors que normalement il n’y a pas de transfert entre îles, il faut revenir à Male, changement d’île au milieu du séjour, un bel avantage… Athuruga les plongées plus belles, mais le snorkeling un peu moins qu’à Thudufushi. Mais attention dans le choix de bungalows « plage », certains se trouvent en bordure de plage complètement dévorée par l’océan ! Nous avions eu de la chance pour les deux îles, nous ne savions pas avant qu’il pouvait y avoir « très bien » ou « moins bien » à ce niveau. Par contre service nickel pour les deux! Organisation des plongées itou… sauf que j’ai été perdu en mer car emporté par du courant et ramené à la surface vu que je n’étais pas assez lesté et mon binôme ne s’en est pas aperçu, mais bon, vu le calme plat du lagon et mon calme dans ces circonstances, ça c’est bien terminé … Alors il faut quand même faire attention !!!
    Cette année c’est Moofushi dans deux mois, Beach Villa, car inconvénient des Water Villas (quelque soit l’hôtel, pareil en Polynésie d’ailleurs), c’est lorsque vous avez une villa au bout du ponton, ce sont des centaines et des centaines de mètres par jour à faire, en plein cagnard (même s’il y a des pots d’eau de place en place pour se rafraîchir les pieds !) pour aller à la plage et en revenir, au restaurant et en revenir, au bar et en revenir, rejoindre les dhonis de plongées, etc. etc., et à force c’est TRES pénible !!!
    En plus un événement vient de changer un peu mes réticences à revenir dans ce pays pour lequel je ne ferai pas de commentaires politiques ou religieux, mais les dernières élections ont balayé l’ancien gouvernement qui a accepté sa défaite sous la pression de l’Inde, alors laissons-leur une chance de se reprendre …
    Je croise les doigts pour que la météo soit aussi favorable que lors de notre premier séjour (mars/avril 2014)!
    Mes photos et vidéos : http://images-du-pays-des-ours.eklablog.com/images-des-maldives-2014-surtout-plongees-c25058714/3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>