Retour de Dubaï & Abu Dhabi : Impressions…

titre700

Retour de Dubaï et Abu Dhabi.
Impressions…

L’agence de voyages OnParOu.com est membre du réseau Selectour, un groupement d’agences de voyages (le 1er de France avec 1200 points de vente). C’est à l’occasion du congrès annuel Selectour qui s’est tenu cette année à Dubaï du 5 au 9 décembre dernier que nous avons eu l’occasion de séjourner dans la mégapole star des Émirats Arabes Unis et de visiter sa jumelle Abu Dhabi. Un court séjour de 5 jours qui nous a tout de même permis de nous forger une première impression, certes quelque peu partagée mais fort intéressante. L’objet de cet article n’est pas de vous donner toutes les informations exhaustives qui concernent Dubaï  ou Abu Dhabi (les guides de voyages le font très bien) mais de vous donner les clés pour comprendre ces deux villes phares des Émirats Arabes Unis.

Image2

Les participants à ce congrès Selectour sont répartis sur 3 villes de départ, Paris, Lyon et Nice. Naturellement, l’acheminement des 600 congressistes est assuré par la compagnie nationale Emirates. Je découvre en lisant le magazine de la compagnie proposé à bord, qu’Emirates est la compagnie au monde qui possède le plus d’appareils A380. Elle en possèderait à ce jour 101 avec une commande en cours de 41 unités supplémentaires.

Notre Airbus A380 Emirates en préparation pour un Nice - Dubaï

Notre Airbus A380 Emirates en préparation pour un Nice – Dubaï

Naturellement, j’effectue une recherche sur Google pour connaître le nombre d’A380 détenus par notre fière compagnie nationale Air France et je découvre avec surprise qu’elle n’en possède que 10 !! Donc 10 Airbus A380  chez Air France contre bientôt 142 pour Emirates ! La comparaison est sans appel. Ce rapport de force qui peut faire sourire est à l’image même de la démesure et de la puissance qui caractérisent la plupart des Émirats et ce dans tous les domaines avec en premier lieu Dubaï, la superstar.

La carte des Emirats Arabes Unis. Repérez la situation de Dubaï et Abu Dhabi plus au sud.

La carte des Émirats Arabes Unis. Repérez la situation de Dubaï et Abu Dhabi plus au sud.


La mégapole des superlatifs

Il est vrai que la première impression après avoir posé le pied sur le sol de Dubaï est un mélange de stupeur et de fascination. Dubaï est en réalité une mégapole continue de plus de 70 Kilomètres de long (les villes mitoyennes de Dubaï, Ajman et Charaj, elles-mêmes capitales de leurs émirats respectifs se touchant sans discontinuité), qui s’étale le long de la Mer du Golf Persique. 70 Km de de spectacles avec partout d’incroyables immeubles aux lignes futuristes qui flirtent avec le ciel. Imaginez qu’il y a encore quinze ans, il n’y avait qu’une dizaine de tours et 1.7 millions d’habitants à Dubaï. Un peu plus d’une décennie plus tard et la ville comptabilise 3 millions d’habitants et… 278 gratte-ciel (2015) ! Dite vous qu’elle concentre à elle seule le quart des grues que l’on trouve sur Terre.

Approche de l'A380 sur Dubaï. Vu sur The Palm Jumeirah avec au 1er plan la construction du Royal Atlantis (2ème futur Atlantis) et au loin les grattes-ciel du quartier de Dubaï Marina.

Approche de l’A380 sur Dubaï. Vue sur The Palm Jumeirah avec au 1er plan la construction du Royal Atlantis (2ème futur Atlantis) et au loin les gratte-ciel du quartier de Dubaï Marina.

 

Voici quelques records qui donnent le tournis :

Avec une superficie de plus de 1,1 million m², The Dubaï Mall est le plus grand centre commercial du monde. Le parc de stationnement automatisé des Emirates Financial Towers est le plus grand du monde et peut accueillir 1 191 voitures. Le métro de Dubaï est le plus long réseau de métro aux rames automatisées sans conducteur, avec deux lignes qui couvrent près de 75 kilomètres.

Les deux symboles de la ville : la tour Burj Khalifa et en bas à droite l'hôtel Burj Al Arab

Les deux symboles de la ville : la tour Burj Khalifa et en bas à droite l’hôtel Burj Al Arab

The Dubaï Fountain est le plus grand système de fontaines synchronisées au monde et se trouve sur les 12 hectares du lac artificiel autour de la célèbre tour Burj Khalifa. La tour Burj Khalifa, structure indépendante la plus haute du monde (828 mètres), intègre des ascenseurs qui parcourent la plus longue distance du monde. Elle affiche également le plus grand nombre d’étages (160), l’étage occupé le plus haut et le pont d’observation extérieur le plus haut. Situé au 122e étage, At.mosphere est le plus haut restaurant du monde.

Le JW Marriott Marquis à deux pas de la tour Khalifa fût notre hôtel pour ces 5 jours de congrès. Un hôtel composé de 2 tours très emblématiques par leur style. Le Marriott a été longtemps le plus grand hôtel du monde avec 1608 chambres

Le JW Marriott Marquis à deux pas de la tour Khalifa fût notre hôtel pour ces 5 jours de congrès. Un hôtel composé de 2 tours très emblématiques par leur style. Le Marriott a été longtemps le plus grand hôtel du monde avec 1608 chambres. Il dépasse les 355 mètres d’altitude soit plus haut que la tour Eiffel (324 mètres).

Par ailleurs, Dubaï abrite l’hôtel le plus haut du monde: le JW Marriott Marquis doté de 77 étages. C’est d’ailleurs dans cet hôtel que les congressistes du réseau Selectour ont eu le privilège de séjourner. L’aéroport international de Dubaï est le 1er aéroport mondial avec 88.2 millions de passagers en 2017.

Le style résolument moderne du Marriott. L'un des 14 bars avec pour décoration ses dizaines de bouteilles.

Le style résolument moderne du Marriott. L’un des 14 bars avec pour décoration ses dizaines de bouteilles.

Une ville qui se vit principalement à l’intérieur

En consultant le prospectus de la compagnie Emirates, je lis que la publicité de Dubaï est faîte en ces termes « La ville est idéale pour s’évader du quotidien, pour faire une pause et déstresser ». Une évasion pour s’évader du quotidien, oui, c’est une certitude mais nous avons tous trouvé qu’elle est également par certains côtés angoissante, surtout si vous séjourner dans l’un des cœurs les plus modernes de la ville, le quartier du Downtown.  Dubaï impressionne par son architecture futuriste mais elle donne également l’impression d’une ville sans âme. Je m’explique.

Vu de Sheikh Zayed Road, véritable autoroute de 8 voies qui traverse la ville du Nord au Sud sur plus de 70 Km ! De jour comme de nuit, son trafic est incroyable.

Vue de Sheikh Zayed Road depuis notre chambre d’hôtel : une véritable autoroute de 2X5 voies qui traverse la ville du Nord au Sud sur plus de 70 Km ! De jour comme de nuit, son trafic est incroyable.

Contrairement à New York, la ville est déserte de citadins marchant dans les rues. N’imaginez pas une mégapole avec de larges trottoirs où déambulent des habitants pressés par leur occupation quotidienne, telle une scène se déroulant à Manhattan. En dehors de quelques rares lieux très spécifiques – nous y reviendrons plus en détail –  (le vieux Dubaï, le bord de mer de Jumeirah, les marinas, les esplanades autour de la tour Burj Khalifa), la vie à Dubaï ne se passe pas à l’extérieur mais à l’intérieur.

Au coeur même de Dubaï, s'entrelacent ponts, routes, autoroutes de 2x5 voies et lignes de métro.

Au coeur même de Dubaï, s’entrelacent ponts, routes, autoroutes de 2×5 voies et lignes de métro.

D’ailleurs, la plupart des rues ne possèdent pas de trottoirs à proprement parler mais des voies de stationnement pour permettre aux habitants de s’engouffrer facilement à l’intérieur des immeubles. Inutile d’espérer visite la ville à pied même pour les plus courageux, vous ne pourrez la plupart du temps passer d’une rue à l’autre dans cet ensemble de routes et autoroutes qui s’entrelacent à n’en plus finir.

Une rue près de notre hôtel. Vous ne le remarquez pas peut-être, mais peu ou pas de trottoir car tout le monde ne circule qu'en voiture.

Une rue près de notre hôtel. Vous ne le remarquez pas peut-être, mais peu ou pas de trottoir car tout le monde ne circule qu’en voiture.

Si la ville a été agencée en espace fermés, c’est avant tout pour se protéger des conditions climatiques. Il faut dire que la température moyenne dépasse allégrement les 35°C dès le mois d’avril mai pour ne descendre sous la barre des 35°C qu’à partir du mois de… novembre. Autant dire qu’au moins pendant 6 mois, vous n’avez pas intérêt à flâner dans les rues sans chapeau ou casquette sous peine de malaise !   Dès lors, on comprend mieux que la ville ait été pensée pour affronter ces conditions climatiques extrêmes.

Coucher de soleil sur Downtown. Il y a encore beaucoup de grues à Dubaï avec toujours de nouveaux chantiers. Les grues ne s'arrêtent jamais de travailler. La nuit ce sont d'immenses projecteurs qui permettent aux travailleurs étrangers de faire du 24/24.

Coucher de soleil sur Downtown. Il y a encore beaucoup de grues à Dubaï avec toujours de nouveaux chantiers. Les grues ne s’arrêtent jamais de travailler. La nuit ce sont d’immenses projecteurs qui permettent aux travailleurs étrangers de faire du 24/24.

C’est donc le royaume des espaces fermés et par la même occasion sur-climatisés. Ou vous que vous soyez (les stations de tramway comme les arrêts de bus sont climatisés), la climatisation est maximale et vous passez sans arrêt du chaud au froid ce qui est d’ailleurs très désagréable. Ainsi, et nous le dirons jamais assez, privilégiez les mois cléments d’hiver pour visiter Dubaï, surtout si vous voulez profiter des espaces de vie extérieurs.

La piscine de notre hôtel (Marriott Marquis). Il faut faire vite pour profiter au maximum du soleil quand celui-ci apparaît entre deux tours !

La piscine de notre hôtel (Marriott Marquis). Il faut faire vite pour profiter au maximum du soleil quand celui-ci apparaît entre deux tours ! Au loin, on devine la tour Burj Khalifa.

Une mégapole agencée autour de 4 centres éclatés

Il faut bien comprendre que la mégapole de Dubaï ne comporte pas un mais plusieurs centres. Bien plus qu’à New York, ces centres sont « éclatés » géographiquement dans la ville. Ainsi, ils peuvent être distant les uns des autres de plusieurs dizaines de kilomètres. On dénombre 4 grands pôles de vie « extérieurs ». Les voici du Nord au Sud :

1/ Le vieux quartier de Dubai Creek (avec ses souks)
2/ Le Dubai Fontain autour de la célèbre tour Burj Khalifa
3/ Le quartier en bord de mer de Madinat Jumeirah près du célèbre hôtel Burj Al Arab
4/ Le quartier en bordure de mer de Dubaï Marina face à Palm Jumeirah (les îles en forme de palmes)

Cliquez sur la carte pour localiser les 4 centres :

La carte simplifié de Dubaï avec les 4 grands pôles de vie qui permettent de comprendre l'agencement de la ville qui n'a pas un mais plusieurs centres éclatés. Cliquez sur la carte pour l'agrandir.

La carte simplifié de Dubaï avec les 4 grands pôles de vie qui permettent de comprendre l’agencement de la ville qui n’a pas un mais plusieurs centres éclatés. Cliquez sur la carte pour l’agrandir.

Une fois que vous avez situé ces 4 pôles incontournables, vous avez compris comment est articulée la ville de Dubaï. Du Nord au Sud, comptez 8 Km entre Dubaï Creek et la tour Burj Khalifa et encore une quinzaine de kilomètres supplémentaires entre celle-ci et les quartiers de Jumeirah et Dubaï Marina soit près d’une trentaine de kilomètres entre les deux extrémités. Autant dire que pour passer d’un centre d’intérêt à l’autre, il vous faut prendre un taxi ou le métro automatique qui traverse la ville du Nord au Sud. Si vous optez pour le taxi, Il vous faudra patienter à certaines heures car comme toute mégapole, les voies de circulation sont saturées pendant les heures de pointes (de 7h30 à 9h et de 17h à 19h) et ce malgré les trois grandes autoroutes parallèles (composées de 8 voies et distante d’un Km environ chacune) qui traversent la ville du Nord au Sud.

Le taxi peu onéreux est le meilleur moyen pour se déplacer dans Dubaï. Sinon, il reste le métro automatique comme celui qui fait la liaison entre l'hôtel Atlantis de l'île Palm à la terre ferme.

Le taxi peu onéreux est le meilleur moyen pour se déplacer dans Dubaï. Sinon, il reste le métro automatique comme celui qui fait la liaison entre l’hôtel Atlantis de l’île Palm à la terre ferme.

Description des 4 grands pôles d’attraction de la ville du Nord au Sud :

1/ Dubaï Creek (Deira & Bur Dubaï)

 

Cliquez sur la carte pour localiser dans la ville le Dubaï Creek.

Cliquez sur la carte pour localiser dans la ville le Dubaï Creek.

Les deux quartiers de Deira et Bur Dubai sont les quartiers les plus authentiques et les plus pittoresques de la ville, où véritablement il existe une âme et qui ressemble le plus à une ville arabe dite « classique ». En effet, ce sont les plus anciens quartiers de la ville, là où tout a commencé. Ces deux quartiers chargés d’histoire sont séparés par Khor Dubaï, la Creek, un bras de mer qui s’étend jusqu’à 15 Km à l’intérieur de la ville.

Vu sur le bras de mer - Dubaï Creek - qui a permis les échanges maritimes qui ont permis à la ville de se développer. C'est de part et d'autre de ce bras de mer que sont les quartiers les plus authentiques (souks).

Vue sur le bras de mer – Dubaï Creek – qui a permis les échanges maritimes qui ont permis à la ville de se développer. C’est de part et d’autre de ce bras de mer que sont les quartiers les plus authentiques (souks).

Naturellement, il fût un lieu d’échange portuaire et c’est par ce bras de mer qu’arrivèrent, en 1833, 800 bédouins emmenés par la famille Al-Maktoum, qui fonda alors l’émir de Dubaï. Ces quartiers historiques sont un concentré d’Orient, au sens large. Celui des Arabes bien-sûr mais surtout celui des Indiens, des Pakistanais ou des Philippins, qui s’activent dans les ruelles agitées du souk de l’or, sur les étals couverts de poissons, d’épices et de centaine de variétés de dattes. Tout cela dans l’effervescence du déchargement des boutres traditionnelles (les dhow). Bref, un quartier à ne manquer sous aucun prétexte si vous voulez vous réconcilier avec le Dubaï simple et authentique !

C'est dans ce quartier que l'on retrouve l'authenticité d'une cité traditionnelle arabe avec bien sûr ses ruelles étroites qui forment le souk.

C’est dans ce quartier que l’on retrouve l’authenticité d’une cité traditionnelle arabe avec bien sûr ses ruelles étroites qui forment le souk.

Points FORTS : Quartier le plus animé / Quartier le plus authentique / Quartier où l’on peut se promener à pied / Quartier multiculturels véritable melting-pot qui reflète la vie des non-émiratis représentant 90 % de la population (Indiens, pakistanais, chinois, iraniens…) / Quartier du Souk et de l’or
Points FAIBLES : Quartier éloigné des plages / Hôtellerie moyen de gamme et rareté des hôtels 5*


2/ La tour Burj Khalifa et le Dubaï Mall (Downtown)

 

Cliquez sur la carte pour localiser le quartier de la tour Burj Khalifa également appelé Downtown

Cliquez sur la carte pour localiser le quartier de la tour Burj Khalifa également appelé Downtown

Emblème incontournable de la ville, l’immense tour du Burj Khalifa et son Dubaï Mall à ses pieds animent toute le quartier de Downtown, de jours comme de nuit. Il faut dire que contrairement à l’autre centre commercial historique de la ville (The Mall of The Emirates) qui n’est autre qu’un immense bunker, le Dubaï Mall et son environnement ont été magnifiquement pensé pour être vécu à l’intérieur comme à l’extérieur.

La tour Burj Khalifa a fait l'objet d'un remarquable aménagement extérieur, avec d'immombrables terrasses pour l'admirer et la présence d'un immense lac urbain.

La tour Burj Khalifa a fait l’objet d’un remarquable aménagement extérieur, avec d’innombrables terrasses pour l’admirer et la présence d’un immense lac urbain.

En effet, au pied de la célèbre tour se trouve un immense lac artificiel de 12 hectares (le Lac de Burj), surmonté d’innombrables terrasses extérieures qui abritent cafés et restaurants en tout genre pour un complexe urbanistique qui s’étend au total sur près de 2 Km² ! On peut donc déambuler en extérieur autour de la célèbre tour Khalifa et profiter de cet ensemble architectural unique en son genre. Il ne faut surtout pas manquer le spectacle de la Fontaine de Dubaï.

Le lac Burj Khalifa Lake au pied de la tour.

Le lac Burj Khalifa Lake au pied de la tour.

Tous les soirs, à 18h, et toutes les 30 minutes, cette fontaine s’anime aux sons de célèbres chansons arabes et occidentales Attention, en dehors de cet ilot unique d’espaces extérieurs agencé autour de la tour, le quartier de Downtown Dubaï est surtout un enchevêtrement de route et autoroutes qui serpentent autour de tours futuristes.

Vue de nuit de la tour Burj Khalifa .

Vue de nuit de la tour Burj Khalifa . Il faut du recul pour qu’elle puisse rentrer en entier dans le viseur du téléphone !

 

Points FORTS : Centre névralgique de Dubaï / Tour Burj Khalifa incontournable / Spectacles des fontaines à partir de 18 h / Aquarium du centre commercial / Choix des boutiques (1200 !) / Nombreux restaurants et cafés en terrasses extérieures au pied de la tour / Choix d’hôtels 5* Luxe (Marriott, TAJ Dubaï, Sofitel Downtown, Shangri-La…) / Architecture futuriste des tours environnantes
Points FAIBLES : Quartier éloigné des plages / Rareté des espaces de vie extérieure en dehors des terrasses autour de la tour Burj Khalifa / Quartier sans âme avec ses tours entourées de ponts, routes et autoroutes

3/ Jumeirah Beach et Madinat Jumeirah

 

Cliquez sur la carte pour localiser le quartier de Jumeirah & Madina Jumeeirah

Cliquez sur la carte pour localiser le quartier de Jumeirah & Madina Jumeeirah

Situé en bord de mer et à mi-chemin entre le quartier de Downtown (tour Burj Khalifa) et celui de Dubaï Marina (quartier face aux îles du palmier), le quartier de Jumeirah est souvent considéré comme le plus paradisiaque de la ville. Ici, on a laissé les tours de côté pour privilégier des constructions basses, en majorité de superbes villas à proximité de la mer. C’est l’un des quartiers résidentiels les plus anciens de la ville mais aussi l’un des plus prisés.

Le quartier de Jumeirah est bien sûr symbolisé par l'hôtel Burj Al Arab, l'un des symboles de la ville.

Le quartier de Jumeirah est bien sûr symbolisé par l’hôtel Burj Al Arab, l’un des symboles de la ville.

Accueillant des villas de luxe mais également des boutiques, des restaurants de plage sans oublier à son extrémité sud l’hôtel le plus emblématique de la ville, le Bur Al Arab (avec son architecture en forme de voile), ce quartier balnéaire très animé est l’un des plus paradisiaques de Dubaï.

La plage de Jumeirah et plus précisemment celle de Kite Beach, c'est un peu le Malibu de Los Angeles. Bars et restaurants de plage, fitness extérieur, jeux d'enfants... Rien ne manque.

La plage de Jumeirah et plus précisément celle de Kite Beach, c’est un peu le Malibu de Los Angeles. Bars et restaurants de plage, fitness extérieur, jeux d’enfants… Rien ne manque.

Il faut dire que la plage à cet endroit est la plus belle de la ville. La vue à l’horizon est dégagée et l’arrière n’est pas occupé par d’immenses gratte-ciel. Bref, tout le contraire de la plage de Dubaï marina plus au sud dont l’horizon est obstrué par les îles du palmier (Palm Jumeirah) et l’arrière occupé par des gratte-ciel de 400 mètres de haut (autour de la marina).  Jumeirah Beach est le paradis des baigneurs mais également des pratiquants de planche à voile ou de kite-surf (une portion est d’ailleurs appelé Kite Beach).

Vue d'ensemble de Kite Beach. La plage est bordé par un quartier résidentiel à constructions basses (des villas pour l'essentiel) ce qui fait son charme.

Vue d’ensemble de Kite Beach. La plage est bordée par un quartier résidentiel à constructions basses (des villas pour l’essentiel) ce qui fait son charme.

En plus de la plus belle plage de Dubaï, le quartier englobe à son extrémité sud le Madinat Jumeirah. Il s’agit d’un gigantesque complexe sur plus de 40 hectares qui a été conçu pour ressembler à une ancienne cité arabe mythique, avec des tours à vent et des canaux maritimes au style vénitien où des bras baladent les touristes.

Avec son bord de mer parfaitement aménagée pour les joggeurs, Jumeirah Beach se donne un airt de Californie par endroit !

Avec son bord de mer parfaitement aménagée pour les joggeurs, Jumeirah Beach se donne par endroit des airs de Californie !

Le succès de village reconstitué est tel qu’il est communément appelé « La Venise d’Arabie ». Le complexe comprend un immense souk pittoresque et de nombreux restaurants en plein air. Certes, c’est une reconstitution à la Disney 100 % artificielle mais qui n’en reste pas moins agréable grâce notamment à ses dizaines de canaux et bassins qui entourent les terrasses et les bars. Le cadre est particulièrement romantique le soir, lorsque les jardins de bougainvilliers sont illuminés de mille feux tandis que les dizaines de canaux rafraîchissent l’atmosphère.

Le village reconstitué de Madinat Jumeirah avec ses canaux est souvent appelé la Venise d'Arabie

Le village reconstitué de Madinat Jumeirah avec ses canaux est souvent appelé la Venise d’Arabie. Malgré son côté 100 % artificiel, c’est une réussite.

Points FORTS : Situation assez centrale entre Burj Khalifa et Dubaï Marina / Plage très animée, fréquentée tant par les touristiques que par les Dubaïotes / La plus belle plage de Dubaï car non dévisagée par des gratte-ciel en arrière-plan et à l’horizon dégagée / Bord de mer bien animé et aménagé / Majestueux hôtel Burj Al Arab symbole de la ville / Madinat Jumeirah : la Venise d’Arabie, lieu de shopping et de promenade original et réussi / Proximité du parc aquatique Wild Wadi Water Park
Points FAIBLES : Choix des hôtels balnéaires limité (Jumeirah Beach, Jumeirah Al Nassem, Jumeeirah Min A’Salam, Jumeriah Al Qasr, Jumeirah Dar Al Masyaf)

4 / Dubaï Marina

 

Cliquez sur la carte pour localiser le quartier de Dubaï Marina

Cliquez sur la carte pour localiser le quartier de Dubaï Marina

A l’extrémité Sud de la ville et en bordure de plage, il y a une immense marina artificielle entourée d’une forêt de gratte-ciel. Contrairement à Downtown, c’est un quartier très animé en extérieur. Ce quartier est idéal pour les balades, surtout en soirée, lorsque les tours de la ville s’illuminent de mille feux. Riche de tours résidentielles (à l’opposé de Downtown, le city de la ville avec ses tours de bureaux),  d’hôtels et de restaurants et bars avec terrasses, il y est très agréable de se promener à la tombée de la nuit.

Vue aérienne de Marina Dubaï, l'une des plus grandes marinas au monde qui s'étale sur 7 Km, entouré d'immenses grattes-ciel.

Vue aérienne de Marina Dubaï, l’une des plus grandes marinas au monde qui s’étale sur 7 Km, entouré d’immenses gratte-ciel.

La marina est l’une des plus importantes au monde. Elle s’étend sur plus de 7 Km ! Une marina avec des quais parsemés de restaurants et de café avec vue sur les yachts amarrés. Ils servent presque toutes les cuisines imaginables, en provenance aussi bien du Mexique que du Moyen-Orient, de l’Inde ou d’Amérique. En plus de l’explorer à pied, vous pourrez découvrir la Marina à vélo ou bien-sûr par bateau.

Dubaï Marina compte parmi les tours les plus extravagantes de la ville dont celle-ci torsadée sur elle-même et qui atteint 400 mètres !

Dubaï Marina compte parmi les tours les plus extravagantes de la ville dont celle-ci torsadée sur elle-même et qui atteint 400 mètres !

Vous pourrez également en parcourant moins de 500 mètres à pied découvrir le bord de mer avec une superbe promenade, appelé The Beach. C’est sans aucun doute l’un des lieux les plus populaires de la ville pour nager, prendre un bain de soleil et déjeuner en plein air.

Vue du ciel, Dubaï Marina donne le tournis !

Vue du ciel, Dubaï Marina donne le tournis !

Vous pourrez profiter d’un complexe de shopping et de restauration en construction basse (avec des terrasses vue mer) proposant des restaurants en front de mer, des aires de jeux, des cinémas Roxy et un cinéma en plein air. Entre la marina, ses dizaines de terrasses et bars et son bord de mer tout aussi animé, cette zone est très prisée.

A Dubaï Marina, même sur la plage, les tours ne sont jamais très loin !!

A Dubaï Marina, même sur la plage, les tours ne sont jamais très loin !!

Points FORTS : L’une des plus grandes marinas au monde entourée de gratte-ciel futuristes : unique / Lieu de résidence pour nombre de Dubaïotes fortunés ou expatriés donc marina très animé le soir (nombreux restaurants avec terrasses et bars tendances) / Accès direct et rapide à The Palm Jumeirah et le complexe Atlantis (aquapark…) / Bord de mer très animé en journée / Concentré des resorts balnéaires de la ville (du nord au sud : One&Only, Westin Mina Seyhai, Méridien Mina Seyhai, Royal Méridien, Ritz, Oasis Beach, Sofitel Dubai Jumeirah, Sheraton)
Points FAIBLES : Plage avec en arrière-plan d’immenses gratte-ciel et/ou vue obstruée par les îles The Palm Jumeirah / Intérieure de la marina animée le soir mais vide en journée

Dans quel centre séjourner à Dubaï ?

 

Dubaï Creek, Downtown, Jumeirah ou Marina Dubaï : vous avez dorénavant (je l'expère) les éléments pour choisir où séjourner !

Dubaï Creek, Downtown, Jumeirah ou Marina Dubaï : vous avez dorénavant (je l’espère) les éléments pour choisir où séjourner !

Vu l’éclatement des différents centres d’intérêt dans la ville, il n’y a pas un intérêt majeur à séjourner dans un quartier en particulier. S’il s’agit d’un court séjour et d’une première fois, peu importe la situation dans la mesure où vous allez de toute façon déambuler pour découvrir les différents centres d’attraction de la ville.

Le quartier de Jumeirah avec son bord de plage à la Californienne à notre préférence mais les hôtels y sont peu nombreux et très sélectifs.

Le quartier de Jumeirah avec son bord de plage à la Californienne à notre préférence mais les hôtels y sont peu nombreux et très sélectifs.

En revanche, dans le cadre d’un vrai séjour à proprement parler (une semaine) ou pour une deuxième fois à Dubaï, nous ne saurions trop vous conseiller de séjourner dans un hôtel de bord de mer pour profiter des plaisirs balnéaires. Dans ce cas, vous avez le choix entre la zone de Dubaï Marina ou celle de Jumeirah Beach (notre préférence) un peu plus au Nord autour du célèbre hôtel sur l’eau, le Burj al Arab. Mais attention, bien que très agréables, les plages de Dubaï Marina et de Jumeirah, n’ont rien à envier à celles de l’Océan Indien (Seychelles, Zanzibar, Maldives). Sachez que les plus belles plages ne sont pas à Dubaï mais à Abu Dhabi (notamment celle de l’île de Saadiyat – nous y reviendrons plus tard).

La plage de Dubaï Marina est un bon compromis (si vous n'êtes pas allergique aux tours) car les hôtels balnéaires y sont nombreux.

La plage de Dubaï Marina est un bon compromis (si vous n’êtes pas allergique aux tours) car les hôtels balnéaires y sont nombreux.

Et l’option de séjourner sur Palm Jumeirah ?

 

Enfin dernière possibilité, choisir de séjourner sur l’île de Palm Jumeirah, la seule île artificielle (en forme de palmier)  que l’on peut voir depuis la Lune ! Palm Jumeirah vaut le détour ne serait-ce pour voir de près cet aménagement unique qui a nécessité des travaux colossaux pour faire naître ces îles artificielles. Les dimensions sont impressionnantes : le tronc du palmier (artère principale) mesure 2 Km d’où partent 16 palmes et à l’extrémité du tronc, une immense digue de 11 Km en forme de croissant.

Vue aérienne de Palm Jumeirah. La zone des hôtels se situe dans la digue extérieure, de part et d’autre l’hôtel Atlantis.

Vue aérienne de Palm Jumeirah. La zone des hôtels se situe dans la digue extérieure, de part et d’autre l’hôtel Atlantis.

Sachez que 90 % de la surface de Palm Jumeirah est privée et occupée par des villas de luxe qui s’alignent tel des dominos sur chacune des 16 palmes. Au total ce sont près de 1350 villas privées de trois type (Signature Villas, Garden Homes et Canal Cove Town Homes) qui sont réparties sur les 16 palmes. Comptez environ 5 000 000 euros pour la Signature Villa avec la vue sur le bunker de l’Atlantis et ses 32 étages ! Des quartiers de luxe qui sont très sécurisés et dont seul l’accès est autorisé aux résidents.  La digue extérieure en forme de croissant est en revanche occupée par des hôtels dont le célèbre complexe Atlantis The Palm 5*.

On distingue  très bien au premier plan sur les palmes les villas privées avec au dernière plan, l'hôtel Atlantis et ses 1500 chambres.

On distingue au premier plan sur les palmes les villas privées avec au dernière plan, l’hôtel Atlantis et ses 32 étages.

C’est le premier resort à avoir été construit sur l’île artificielle de la Palm en 2008. Situé à son extrémité, il s’impose naturellement dans ce décor superficiel avec ses 32 étages (pour la partie centrale) et ses 1500 chambres. Son architecture et sa décoration sont basées sur le mythe de la l’Atlantide, la fameuse île engloutie. Sur la digue extérieure, de part et d’autre l’hôtel Atlantis, cohabitent d’autres hôtels : le Sofitel Dubaï The Palm Resort & Spa (notre préférence), le Waldorf Astorial Dubaï Palm Jumeirah ou encore l’Anantara The Palm Dubaï.  Il est donc possible de séjourner sur Palm Jumeirah.

A Palm Jumeirah, les villas s'alignent tels des dominos. Pas de place à l'originalité !

A Palm Jumeirah, les villas toutes de même style s’alignent tels des dominos. Pas de place à l’originalité !

C’est effectivement, un bon choix pour ceux qui veulent privilégier le côte plage pour leur séjour à Dubaï mais également profiter de la proximité du parc d’attractions de l’hôtel Atlantis. Les hôtels sont tous de très bonne facture (des 5*) et proposent généralement de magnifique espaces piscines très dépaysants.

Vue de l'arrière du Sofitel The Palm.Vous pouvez remarquer que l'hôtel est tourné vers l'intérieur de Palm Jumeirah. L'extérieur ayant fait l'objet d'un aménagement qui visse à protéger l'ensemble de l'érosion (digue au premier plan).

Vue de l’arrière du Sofitel The Palm. Vous pouvez remarquer que l’hôtel est tourné (piscine & plage) vers l’intérieur de Palm Jumeirah et non vers la mer. L’extérieur ayant fait l’objet d’un aménagement qui vise à protéger l’ensemble des îles de l’érosion de la mer (via une digue au premier plan de la photo).

Attention néanmoins à la plage. Tout d’abord, il s’agit bien sûr d’une plage artificielle (qui n’a pas le charme d’une vraie plage), mais surtout la vue depuis la plage ne donne non pas sur le large mais sur la ville de Dubaï avec en premier plan les villas privées de la dernière palme. En effet, les hôtels donnent (espaces piscines & plage) sur l’intérieur et non sur l’extérieur (côté mer) car ce côté a laissé place à une immense digue de protection afin de protéger des tempêtes l’ensemble même de îles de Palm Jumeirah. En conclusion, ne comptez donc pas sur une vue dégagée à l’horizon depuis votre transat !

Le Sofitel The Palm Jumeirag côté plage.

Le Sofitel The Palm Jumeirah côté plage.

L’importance des centres commerciaux

Il est indispensable de faire un tour touristique de la ville pour mieux comprendre son agencement car il n’y a pas un centre mais une succession de centres dispatchés dans la ville. Et c’est ainsi que l’on réalise la dimension gigantesque de la ville, ponctuée par endroit de pôle d’attraction, la plupart en intérieur. Et les centres commerciaux en sont les représentations les plus emblématiques.

L'une des entrées du centre commercial Dubaï Mall avec ses 1200 boutiques et 160 bars et restaurants.

L’une des entrées du centre commercial Dubaï Mall au pied d ela tour Burj Khalifa avec ses 1200 boutiques et 160 bars et restaurants.

La ville en dénombre plus d’une centaine ! Il est d’ailleurs étonnant de voir qu’ils sont pour la plupart localisés dans tous les plans de la ville. C’est dire s’ils revêtent une importance toute particulière. Une originalité logique dans une société basée avant tout sur le culte de la consommation, de l’argent et de l’ostentation. Les centres commerciaux sont certes des espaces de consommation mais ils revêtent également des fonctions plus larges.

L'immense aquarium à l'intérieur du Dubaï Mall

L’immense aquarium à l’intérieur du Dubaï Mall

A défaut d’espaces de vie extérieurs (terrasse de café, place comme on peut l’imaginer dans les villes latines), la sociabilisation s’effectue notamment dans les centres commerciaux, tous plus gigantesques, lieu de shopping mais également de rencontre. Ainsi, bien plus que des espaces de shopping, ils sont également des espaces de loisirs. On peut bien sûr y pratiquer le ski au Mall of The Emirates ou profiter de nombreuses attractions.

L'un des halls du Dubaï Mall

L’un des halls du Dubaï Mall pendant notre séjour était consacré à Star Wars.

Le plus emblématique, celui qui s’étale au pied de la célèbre tour de Burj Khalifa, le Dubaï Mall comporte plus de 1200 boutiques mais également 160 bars et restaurants ! Le Dubaï Mall n’est pas seulement un temple de la consommation ; c’est une institution culturelle et sociale aux Emirats. Plébiscité par les visiteurs, il détient le titre du centre de shopping et de loisirs le plus visité de la planète. Cinéma, aquarium, patinoire, spectacles de jets d’eau au pied de la tour Burj Khalifa… tout cela en font un lieu à part.

Vue d'ensemble à l'intérieur du plus grand centre commercial au monde, des magasins, toujours des magasins...

Vue d’ensemble à l’intérieur du plus grand centre commercial au monde, des magasins, toujours des magasins…

Vous l’aurez compris, les Malls sont certes le symbole de cette société de consommation sans limite mais également des espaces de rencontre et d’échange, des lieux de sorties mondaines ou décontractées et d’animations. Vous pourrez y voir des spectacles et pratiquer des activités, de jour comme de nuit tel un parc Disneyland. Parmi tous ces malls qui apparaissent chaque année et qui se livrent à une concurrence sans merci, le Dubaï Mall est le plus grand, le plus abouti et le plus extrême centre commercial des Emirats.

Vue aérienne du Dubaï Mall avec à droite cachée par l'immeuble du premier plan, la tour Burj Khalifa.

Vue aérienne de l’immense bunker de Dubaï Mall avec à droite cachée par l’immeuble du premier plan, la tour Burj Khalifa.

La ville reine des parcs d’attraction

Si les centres commerciaux ponctuent la vie des Emiratis, il ne faudrait pas oublier qu’il existe de nombreux autres espaces où s’adonner à des plaisirs hédonistes car Dubaï, c’est un peu Disneyland en taille XXL. Les plus grands professionnels du divertissement ont développé pour les habitants de Dubaï des concepts de loisirs démentiels. Dans ce domaine, les enfants sont particulièrement gâtés. En ce sens, Dubaï est une destination par excellence familiale. C’est, diront certains, un peu la ville de l’enfant Roi ! Il faut dire que la ville lui consacre quantité de lieux qui ne cessent de se renouveler avec en premier lieu de fabuleux parcs d’attraction.

Voici une liste non exhaustive des nombreux parcs d’attractions ou espace de loisirs plus conventionnels à Dubaï.

L’IMG Worlds Of Adenture : le plus grand parc à thème intérieur du Monde
L'IMG World : le plus grand parc d'attraction intérieur au monde donc entièrement climatisé.

L’IMG World : le plus grand parc d’attraction intérieur au monde donc entièrement climatisé.

Dernier record en date pour Dubaï, ce parc propose l’équivalent de 28 terrains de football avec quatre zones dont une entièrement dédiée aux dinosaures. Ce parc intérieur climatisé compte plus de 20 manèges et attractions, dont la plupart a pour thème les héros de Marvel et de Cartoon Network. Site internet

Motiongate : un parc d’attraction inspiré d’Hollywood
Motiongate, parc inspiré de la thématique sur Hollywood

Motiongate, parc inspiré de la thématique sur Hollywood

Énorme succès à lui seul, ce parc d’attraction inspiré d’Hollywood compte 27 manèges inspirés de 13 des plus grands films d’action ou d’animation – dont Ghostbusters et Tempête de boulettes géantes. Trois des cinq zones sont consacrées aux plus grands studios d’Hollywood que sont Dreamworks, Sony Pictures et Lionsgate. Le village des schtroumpfs est, quand à lui, entièrement dédié à la famille. Site internet

Legoland Dubaï
Legoland Dubaï sur les célèbres legos

Legoland Dubaï sur les célèbres legos

Ce sont environ 60 millions de briques en plastiques Lego qui ont été utilisées pour construire ce parc à thème familial composé de six zones différentes, dont Lego City et Miniland Moyen-Orient. Idéal pour les familles qui ont des enfants âgés entre deux et 12 ans, il propose 40 manèges et 15 000 modèles Lego. Site internet

Parc aquatique Legoland
Le partie aquatique de Legoland

Le partie aquatique de Legoland

Le parc aquatique Legoland de Dubai propose plus de 20 toboggans et attractions pour enfants dont une piscine à vagues, de grands seaux déversant leur eau sur les passants, une zone de safari maritime DUPLO pour les plus jeunes et une rivière à bouées où vous pouvez construire votre propre navire Lego. Site internet

Bollywood Park
A Bollywood Park, les palais indiens ont bien sûr été reconstitués

A Bollywood Park, les palais indiens ont bien sûr été reconstitués

Dubaï vous présente le premier parc à thème autour de la célèbre industrie du film bollywoodien. Le parc propose plus de 16 manèges sur le thème du cinéma, 30 spectacles sur sept scènes différentes, un restaurant indien et cinq zones différentes dont le Bollywood Boulevard et le Mumbai Chowk. Site internet

La Kite Beach
Kite Beach en bordure de la plage du même nom est tout un ensemble de jeux pour les enfants gratuits

Kite Beach en bordure de la plage du même nom est tout un ensemble de jeux pour les enfants

Les enfants sont mis à l’honneur à la plage Kite Beach, qui accueille désormais un Skate Park, des trampolines extérieurs, un parc d’aventures et une aire de jeux pour les tous petits.

La Promenade City Walk
Le Green Planet dans le City Walk

La Green Planet dans le  quartier City Walk

La Promenade City Walk est l’un des quartiers les plus conviviaux de la ville, avec des activités comme le Hub Zero dédié au jeu virtuel dans ses différentes zones pour tous les âges, mais aussi la Green Planet, cet écosystème en intérieur recréant une forêt tropicale avec plus de 3 000 plantes et animaux. Site internet

Aquaventure de l’hôtel Atlantis The Palm
L'Aquaventure du complexe Atlantis situé à l'extrémité de Palm Jumeirah

L’Aquaventure du complexe Atlantis situé à l’extrémité de Palm Jumeirah

Enfants et adultes peuvent s’attendre à une bonne montée d’adrénaline au parc aquatique Aquaventure de l’hôtel Atlantis The Palm. Si vous êtes assez courageux, nous vous recommandons de tester les manèges à sensations du parc, dont l’un vous fait tomber dans un toboggan qui passe par le lagon rempli de requins. Les plus petits pourront aller se rafraîchir dans des manèges spéciaux et l’aire de jeux pour enfants Splashers. Site internet

Kidzania
Le parc Kidzania se trouve au sein du Dubaï Mall

Le parc Kidzania se trouve au sein du Dubaï Mall

Situé au sein du Dubaï Mall, ce concept renommé initialement conçu comme ‘expérience adulte’ a ici été adapté pour les plus petits. Kidzania est un complexe ‘ludo-éducatif’ avec des rues pavées, des bâtiments et une économie fonctionnelle. Site internet

Dolphin Bay
Le Dolphin Bay permet de nager avec les dauphins.

Le Dolphin Bay permet de nager avec les dauphins.

Plongez aux côtés de l’un des plus sympathiques mammifères de la nature dans la Dolphin Bay de l’hôtel Atlantis, The Palm. Les nageurs de tous les âges et de tous les niveaux sont encouragés à ponger rencontrer les habitants les plus sociables de la mer. La Dolphin Bay est l’un des habitats les plus sophistiqués au monde pour les dauphins. Site internet

Patinoire de Dubaï et ski au Mall of The Emirates
Patinage ou ski, vous avez le choix au coeur du désert !

Patinage ou ski, vous avez le choix même au coeur du désert !

Patinage en plein milieu du désert ? C’est Dubaï, après tout. La patinoire olympique de Dubaï, située au sein du Dubai Mall est ouverte aux patineurs de tous les âges et de tous les niveaux. Dans le même ordre d’idée, vous pouvez descendre une piste de ski au Mall of The Emirates. Site internet Patinoire – Site Ski Mall of The Emirates

Bounce Dubaï
Le Bounce Dubaï : un genre de trampoline park !

Le Bounce Dubaï : un genre de trampoline park !

Les enfants (et les adultes) sont invités à se divertir sur plus de 100 trampolines interconnectés à Bounce Dubaï. Les plus petits pourront faire des culbutes au Mini Bounce alors que les plus âgés pourront pratiquer leur dunk sur les trampolines de l’aire de basketball, The Wall. Site internet

Wild Wadi Water Park
Le Wild Wadi Water est un aquapark très populaire et idéalement situé en bordure de plage.

Le Wild Wadi Water est un aquapark très populaire et idéalement situé en bordure de plage.

Allez-vous rafraîchir au parc aquatique Wild Wadi et ses 30 attractions idéales pour toute la famille. Montez à bord de montagnes russes aquatiques, dévalez des toboggans vertigineux, ou laissez-vous simplement flotter sur la lazy river en admirant le magnifique Burj Al Arab. Site internet

Un nombre impressionnant de golfs au cœur du désert

Difficile de concevoir des golfs au cœur du désert. Une aberration écologique me direz-vous et pourtant, cela n’a pas empêché ses concepteurs de prévoir un nombre toujours plus grand de parcours de golf car il faut satisfaire les besoins d’une clientèle fortunée.

A Dubaî, les greens cohabitent avec le désert sans aucun problème

A Dubaî, les greens cohabitent avec le désert sans aucun problème

A ce jour, la ville de Dubaï comptabilise 9 parcours pour un total de 217 trous ! 9 parcours auxquels on peut rajouter celui de l’Emirats voisin de Sharjah et de celui de l’Emirat de Ajamn sans oublier les 4 parcours pour l’Emirat d’Abu Dhabi soit un total de 15 greens. On imagine la quantité d’eau douce (l’eau salée fait bien sûr mourir la végétation) astronomique qu’il est nécessaire pour un entretien constant de ces immenses pelouses au vu des températures qui peuvent monter jusqu’à 50°C !

Les golfs de Dubaï donnent lieu à des paysages surréalistes !

Les golfs de Dubaï donnent lieu à des paysages surréalistes !

Fière de posséder les meilleurs parcours de golf de la région, Dubaï est donc devenu le fleuron du golf au Moyen-Orient et a été élue « Meilleure Destination de golf du Monde » par l’International Golf Tour Operators Association (IGTOA). Bien qu’exigeants et ayant été dessinés par les plus grands concepteurs de golf (Robert Trente Jones Jr, Jack Nicklaus, Thomas Bjorn, Colin Montgomerie…), ces parcours ont été conçus pour le plaisir de jouer.

Certains sont même éclairés, ce qui permet de pratiquer le golf la nuit quand la chaleur est retombée.

Certains sont même éclairés, ce qui permet de pratiquer le golf la nuit quand la chaleur est retombée.

Offrant une variété de difficultés et de type de parcours, ils défient les plus grands professionnels mondiaux, tout en satisfaisant le golfeur du dimanche. La plupart des clubs de golf proposent des cours et des practices de premier plan. Ils possèdent un niveau d’équipement hors normes : practice éclairé, clubhouse ultra moderne, équipement adapté pour le désert, parcours éclairé la nuit… Même pour les non-golfeurs, les parcours de golf de championnat 18 trous de Dubaï valent le détour pour l’étonnante architecture de leur club house et comme exemple réussi d’irrigation et d’aménagement paysagé du désert.

Cette photo pourrait nous laisser croire que nous sommes dans un pays tropical, Singapour par exemple.

Cette photo pourrait nous laisser croire qu’il s’agit d’une ville tropicale de type Singapour alors que dans la réalité, nous sommes en plein désert !

Une ville qui s’affiche comme festive, tendance et branchée !

Il ne faudrait pas oublier que cette mégapole est également une superstar du monde de la fête qui n’a pas d’équivalente dans le monde Arabe. Il est en effet surprenant de constater un nombre incalculable de lieux de sorties de nuit (bar branché, bar de plage, bar avec vue sur le ciel dubaiote, discothèque, lounge chic, salle de concert…) et ce alors que nous sommes au cœur des Emirats Arabes Unis.

A Dubaï, tel New York, vous aurez l'embarras du choix des plus beaux rooftop !

A Dubaï comme à New York, vous aurez l’embarras du choix des plus beaux rooftop !

En dehors de la période du ramadan (période pendant laquelle aucune boisson alcoolisée n’est servie avant 20h et les clubs sont fermés), Dubaï ressemble à n’importe quelle autre grande ville occidentale. Il suffit simplement d’avoir 21 ans pour être autorisé à consommer de l’alcool. La seule différence est qu’à Dubaï, la consommation d’alcool sur la voie publique est strictement interdite.

Toute l'année, des soirées endiablées ponctuent la vie des Dubaïotes

Toute l’année, des soirées endiablées ponctuent la vie des Dubaïotes

Beaucoup de bars proposent l’happy hour entre 18h et 20h avec des consommations à moitié prix ou une offerte pour une achetée.  Cette liberté des mœurs qui se vérifie dans les faits est bien sûr à mettre en relation avec l’importance de la clientèle étrangère à Dubaï (rappelons que les Emiratis ne représentent que moins de 10 % de la population de Dubaï). En clair, vous avez peu de chance de croiser un Emiratis et encore moins au féminin dans un des clubs de nuit de Dubaï.

Une beach partie sur la plage de Jumeirah Beach

Une beach partie sur la plage de Jumeirah Beach

Dubaï est un haut lieu de la fête et des DJ se produisent chaque soir (avec une préférence pour les jeudis et vendredis).  Les grands noms se mettent aux platines en fin de semaine et nombre de club de plage ouvrent dès midi le week-end pendant les mois d’hiver où la chaleur est supportable. Le répertoire musical est très varié avec bien sûr une nette préférence pour la house, la techno et l’électro.

Soirée concert à Dubaï

Soirée concert à Dubaï

Et la culture dans tout cela ?

Certes, l’histoire du pays étant extrêmement jeune (1971), il ne faut pas s’attendre à  un patrimoine historique de grande importance. En dehors du quartier historique de Dubaï (qui reste très limité et sans grand intérêt architectural) et de quelques mosquées récentes, rien de comparable avec les plus anciennes cités du monde arabe.

Le patrimoine historique de Dubaï se résume à quelques rues traditionnelles et kasbah reconstituées

Le patrimoine historique de Dubaï se résume à quelques rues traditionnelles et kasbah reconstituées. Rien de très extraordinaire.

En revanche, et pour ne pas être vu seulement comme un temple de la consommation, Dubaï a pris récemment le virage de la culture contemporaine. Ainsi, la ville est devenue en quelques années une des cités les plus dynamiques de la région du Golfe grâce notamment à l’incroyable melting-pot des artistes de toutes nationalités qui résident à Dubaï. Nourri du travail d’artistes du monde entier, la scène artistique dubaïote est d’une grande richesse.

L'Alserkal Avenue est le symbole de l'art contemporain à Dubaï

L’Alserkal Avenue est le symbole de l’art contemporain à Dubaï. D’anciens entrepôts reconvertis dans l’expression artistique contemporaine.

Les amateurs d’art trouveront leur bonheur parmi un nombre toujours croissant de galeries, de collections privées, d’œuvres d’art urbain et de manifestations artistiques réputées. L’Alserkal Avenue en est le symbole. Plus qu’une avenue, c’est aujourd’hui un quartier (celui d’Al Quoz situé à mi-chemin entre la Tour Burj Khalifa et le Mall of The Emirates) où vous trouverez de nombreux espaces dédiés à la création artistique. Un quartier urbain composé en grande partie d’entrepôts, dont la plupart ont été transformés en galeries, en studios et en salle de spectacles. Vous y trouverez des dizaines de galeries reconnues, des concerts éphémères mais également des projections de films. Site internet

Une gallerie à Alserkal Avenue

Une gallerie à Alserkal Avenue

Abu Dhabi, la capitale qui monte

Si Dubaï a misé sur le shopping, le « fun » et le spectaculaire, la capitale des Emirats a choisi de se positionner sur la culture, le luxe et le haut de gamme, en privilégiant la synthèse, entre ses traditions et la modernité. Avec le premier Louvre en dehors de France, une mosquée d’une beauté inouïe, un circuit F1 et des parcs d’attraction de renom sans oublier les plages qui comptent parmi les plus belles de tous les Emirats, Abu Dhabi a discrètement mais surement acquis une solide réputation de destination touristique à part entière.

Vue aérienne de la corniche d'Abu Dhabi qui fait office de centre ville.

Vue aérienne d’Abu Dhabi avec la corniche (au 2ème plan) qui fait office de centre ville. Au premier plan à droite l’Emirates Palace, considéré comme l’hôtel le plus luxueux de tous les Emirats avec le Burj Al Arab de Dubaï.

Vue aérienne de la corniche d'Abu Dhabi qui fait office de centre ville.

Avec dorénavant un éventail d’attractions suffisamment large, la capitale des Emirats est à même de concurrencer sa grande sœur pour devenir une destination touristique à part entière et non plus s’afficher comme une vulgaire « excursion » à la journée au départ de Dubaï.

Abu Dhabi compte peu de grattes-ciels, qui plus est concentré le long de la corniche. Rien de comparable avec Dubaï et ses...278 tours !

Abu Dhabi compte peu de gratte-ciel (une vingtaine tout au plus à ce jour) et qui sont concentrés sur un espace restreint le long de la corniche. Rien de comparable avec Dubaï et ses…278 tours !

Alors, quels sont ses atouts ?

Une ville verte et  - encore – à taille humaine

Son premier atout (mais jusqu’à quand ?) est tout d’abord sa taille humaine. Aucune comparaison possible avec les 70 Km en continu d’urbanisation qui composent Dubaï. Avec 1.2 millions d’habitants contre plus de 3 pour Dubaï, Abu Dhabi est encore une ville où il est facile de se repérer. Constitué d’un front de mer (de 4 km de long seulement) qui fait office de centre de vie, la ville est entourée d’îles naturelles ou artificielles qui sont autant d’espaces thématiques ou en devenir.

Contrairement à Dubaï dominé par le tout béton, Abu Dhabi est une ville verte !

Contrairement à Dubaï dominé par le tout béton, Abu Dhabi est une ville verte !

C’est également une ville très verte qui dénote avec le béton qui domine partout à Dubaï. Partout dans le centre et dans les quartiers résidentiels, les rues et les avenues sont agrémentées de rangés d’arbres ou de palmiers magnifiquement entretenus. Aussi surprenant que cela puisse paraître, Dubaï compte peu de verdure pour des raisons essentiellement économiques (l’entretien d’un seul arbuste  représente sous ces latitudes un cout de 2500 $ annuel !) car n’oublions pas que le petit émirat de Dubaï n’a pas ou peu de pétrole. La plupart des grands projets (comme la tour Khalifa) sont d’ailleurs financés par l’Emirat d’Abu Dhabi (de loin l’émirat le plus riche) dont les réserves de pétrole sont immenses.

Partout les rues sont bordées d'arbres ou de palmiers. Contrairement à Dubaï, Abu Dhabi bien plus riche que Dubaï peut se le permettre même si un arbre revient 2500 $ d'entretien / an !

Partout les rues sont bordées d’arbres ou de palmiers. Contrairement à Dubaï, Abu Dhabi bien plus riche que Dubaï peut se le permettre même si un arbre revient à 2500 $ d’entretien / an !

Un musée international incontournable, le Louvre d’Abu Dhabi

Ouvert en 2017, le Louvre d’Abu Dhabi présente un réel intérêt à deux niveaux. C’est tout d’abord une prouesse architecturale exceptionnelle. Avec son immense dôme de plusieurs couches de bétons, troués pour laisser passer la lumière (telles les palmes d’un palmier), l’ensemble est superbe de pureté et de beauté. Quant au musée en lui-même, c’est également une très belle réussite avec près de 600 œuvres magnifiquement mises en valeur.

Vue aérienne du Louvre Abu Dhabi avec son énorme dôme composé de 3 couches d'acier "trouées" qui se superposent. Une prouesse technique.

Vue aérienne du Louvre Abu Dhabi avec son énorme dôme composé de 3 couches d’acier « trouées » qui se superposent. Une prouesse technique.

Pour l’avoir visité au cours de ce congrès Selectour, nous avons pu apprécier la qualité et la diversité des œuvres que l’on peut admirer de près à quelques centimètres. Toutes les facettes des cultures du monde sont représentées avec un effort réel de pédagogie, facilité par les explications des étiquettes en langue française (évitant ainsi l’inconfort d’une visite avec un audio guide).

Vue extérieure du Louvre Abu Dhabi.

Vue extérieure du Louvre Abu Dhabi.

On sent un réel effort de présentation qui vise à simplifier la lecture des œuvres. Autre avantage, il s’agit (tout de même avec 600 œuvres) d’un condensé chronologique qui permet au visiteur de passer en 4h de visite des arts primitifs à l’art contemporain ce qui est bien-sûr impossible ans dans le musée original du Louvres qui impose de faire une sélection au préalable tant celui-ci est gigantesque (35000 œuvres sont exposés au Louvre de Paris contre 600 pour celui d’Abu Dhabi).

Le hall sous l'immense dôme est incroyable, laissant passer par endroit la lumière tel une palme d'un palmier.

Le hall sous l’immense dôme est incroyable, laissant passer par endroit la lumière tel une palme d’un palmier.

Bref, c’est selon nous une visite incontournable qui nécessite une bonne matinée. Horaires d’ouverture : De 10h à 20h du samedi au mercredi, et de 10h à 22h les jeudis et vendredis. Fermé le lundi. Entrée standard 60 AED ; 30 AED pour les visiteurs âgés de 13 à 22 ans. Site internet

Extérieur et intérieur du dôme.

Extérieur et intérieur du dôme.

Une mosquée d’une beauté insolente

Abu Dhabi compte une mosquée – la Grande Mosquée Cheikh Zayed – contemporaine (2007) sans doute parmi les plus belles du monde Arabe. Pour avoir personnellement visité celle de Casablanca ou celle de Mascate (qui figurent toutes les deux parmi les plus imposantes et qui sont déjà très belles), je peux vous assurer que celle d’Abu Dhabi est bien plus impressionnante.

Vue aérienne de la mosquée Sheikh Zayed avec ses dimensions hors normes

Vue aérienne de la mosquée Sheikh Zayed avec ses dimensions hors normes

Outre ses dimensions exceptionnelles (elle peut contenir 40000 fidèles, comprend 80 dômes et 1000 colonnes), elle est littéralement fascinante de beauté. D’architecture extérieure traditionnelle, elle est d’une remarquable modernité à l’intérieur de par sa simplicité contrairement aux grandes mosquées traditionnelles qui sont souvent très chargées.

C'est à la tombée de la nuit que la mosquée relève toute sa beauté magique

C’est à la tombée de la nuit que la mosquée relève toute sa beauté magique

Composé d’un marbre blanc d’une rare pureté agrémenté de fresque italienne, c’est une réalisation architecturale grandiose et peut-être la plus belle mosquée au monde. La blancheur de son marbre est lumineuse et éblouissante sous le soleil mais nous vous conseillons de la visiter lors de la tombée de la nuit. Lors du coucher du soleil, un jeu de lumière par des projecteurs met en scène subtilement sa beauté et c’est un moment alors unique d’entendre l’appel à la prière.

Vue extérieure.

Vue extérieure.

On reste littéralement sans voix face à la beauté insolente de ce monument architectural. La Grande Mosquée Cheikh Zayed est sans aucun doute le monument phare d’Abu Dhabi. Contrairement aux autres mosquées d’Abu Dhabi, la Grande Mosquée Cheikh Zayed est ouverte tous les jours aux visiteurs (entrée gratuite), sauf le vendredi matin qui est réservé aux fidèles.

Les jeux de lumière sont magnifiques.

Les jeux de lumière sont magnifiques.

Elle est ouverte de 9h à 22h (dernière entrée à 21h30) du samedi au jeudi et de 16h30 à 22h le vendredi. Des visites guidées gratuites d’une heure sont organisées (jeudi – samedi) à 10h, 11h et 17h. Le vendredi, elles ont lieu à 17h et 19h ; et le samedi, à 10h, 11h, 14h, 17h et 19h. Attention, prévoir des vêtements longs pour les dames et un pantalon (pas de short) pour les messieurs sous peine de rester à l’extérieur !

Jeux de lumière sur la facade

Jeux de lumière sur la facade

Des parcs d’attraction tendances qui n’ont rien à envier à ceux de Dubaï

Rassemblé sur l’île de Yas Island (à une trentaine de km du centre d’Abu Dhabi) à proximité du célèbre circuit de Formule 1 « Yas Marina Circuit », vous aurez l’embarras du choix avec 3 immenses pars d’attraction parmi les plus récents des Émirats.

Ferrari World
Le Ferrari World d'Abu Dhabi ne fait pas dans la demi-mesure !

Le Ferrari World d’Abu Dhabi ne fait pas dans la demi-mesure !

A l’image de celui existant à Port Aventura en Espagne, le Ferrari World d’Abu Dhabi est un parc à sensations sur le thème de la célèbre marque automobile italienne. Vous trouverez de nombreuses attractions Ferrari, le plus grand magasin de la marque Ferrari, et de nombreux restaurants italiens… de quoi faire plaisir à toute la famille ! Sous son emblématique toit rouge, le parc accueille 37 attractions pour les amateurs de sensations fortes, ainsi qu’un éventail de restaurants pour les petites faims. Site internet

Warner Bros. World
L'entrée du Warner Bros. World park d'Abu Dhabi

L’entrée du Warner Bros. World park d’Abu Dhabi

L’un des plus grands parcs à thèmes intérieurs climatisés au monde, le Warner Bros. World™ Abu Dhabi, vous propose de rencontrer sous un seul et même toit tous vos personnages Warner Bros. préférés, comme Superman, Batman et Wonder Woman aux côtés des célèbres personnages animés Bugs Bunny, Scooby-Doo et Fred Pierrafeu. Site internet

Yas Waterworld
Vue aérienne du Yas Waterworld Abu Dhabi : il y a de quoi s'amuser !!

Vue aérienne du Yas Waterworld Abu Dhabi : il y a de quoi s’amuser !!

Ce parc aquatique futuriste s’étend sur une superficie équivalente à celle de 15 terrains de football. Découvrez ses 43 manèges, toboggans et attractions en tous genres ; dont cinq sont uniques au monde ! Venez vivre une expérience inoubliable dans le premier – et le plus grand – toboggan en tornade au monde pouvant accueillir 6 personnes, mesurant 235 mètres de long et alimenté de façon hydromagnétique. Site internet

Des plages parmi les plus belles des Émirats

Contrairement aux idées reçues, ce n’est pas à Dubaï que l’on peut profiter des plus belles plages mais à Abu Dhabi. En effet, la capitale des Emirats concentre parmi les plus belles plages de tous les Emirats. Horizon dégagé, plage de sable blanc farineux, environnement préservé d’aspect sauvage, lieu de ponte des tortues marines : voici ce qui caractérise les plages environnantes d’Abu Dhabi.

Maquette de l'île de Saadiyat une fois complètement aménagée. Pour l'instant, il n'y a que le Louvre (dôme au 1er plan), quelques resorts le long de la plage et le golf juste derrière.

Maquette de l’île de Saadiyat une fois complètement aménagée. Pour l’instant, il n’y a que le musée du Louvre (dôme au 1er plan), quelques resorts le long de la plage de Saadiyat Beach et le golf juste derrière.

La plus célèbre d’entre elles est celle de l’île de Saadiyat Island située au Nord de la ville d’Abu Dhabi. Cette île a fait l’objet d’un grand programme d’aménagement visant à en faire un gigantesque complexe touristico-culturel. On y trouve le musée du Louvre, une université prestigieuse (Université de New York Abu Dhabi), un superbe golf 18 trous (Saafiyat Beach Golf Club), des resorts 5* luxe en bord de mer mais surtout une magnifique plage rectiligne de près de 8 km qui a conservé – pour une fois – un environnement préservé.

La plage de Saadiyat à Abu Dhabi

La plage de Saadiyat Beach à Abu Dhabi

En effet, les quelques rares hôtels de luxe présents (5 à ce jour) sont des constructions basses qui ne dénaturent pas la beauté des lieux et surtout l’environnement en arrière-plan n’est pas gâché par de gigantesques gratte-ciel comme c’est le cas sur la corniche principale du centre d’Abu Dhabi. La plage en elle-même est superbe, avec son sable blanc farineux d’une grande pureté.

Le golf borde par endroit la plage de Saadiyat qui est continue sur 7 Km

Le golf borde par endroit la plage de Saadiyat Beach qui est continue sur 8 Km

Sa beauté et ses dimensions (8 Km de long sur environ 150 mètres de large) font de la plage de Saadiyat, l’une des plages touristiques les plus belles de tous les Emirats. Si vous envisagez de séjourner à Abu Dhabi, on ne saurait trop vous conseiller de choisir parmi les quelques rares hôtels de Saadiyat Island, véritable ilot paradisiaque, avec un coup de cœur pour le Park Hyatt 5* Luxe ou encore le Kappa Club Rotana Saadiyat (voisin du Park Hyatt et avec animation francophones).

La plage de Saadiyat

La plage de Saadiyat Beach

Les autres hôtels « balnéaires » d’Abu Dhabi sont rassemblés le long de la corniche de la ville. Certes, ils ont l’avantage d’être au cœur de la ville (donc plus animé si l’on peut parler d’animations) mais l’environnement est très urbain et la plage principale est très décevante (sable grossier, vue gâchée par les deux îles Al Kasir et Al Lulu) et n’a rien à voir avec celle de Saadiyat.

La plage près du centre d'Abu Dhabi. Bien quelle soit moins spectaculaire que celle de Saadiyat, elle reste plus belle que celles de Dubäi.

La plage près du centre d’Abu Dhabi. Bien quelle soit moins spectaculaire que celle de Saadiyat Beach, elle reste plus belle que celles de Dubaï.

L’accès direct au plus beau des déserts

Dubaï a coutume de jouer sur les paradoxes que peut offrir la ville : Skiez le matin (au Mall of The Emirates), baignez-vous l’après-midi sur la plage de Jumeirah Beach et admirez le soir le coucher du soleil au cœur des dunes du désert de sable. Trois moments que l’on peut tout à fait vivre au cours d’une journée, voir même d’une demi-journée. En effet, les premières dunes sont à quelques dizaines de kilomètres à l’extérieure de la ville car Dubai est véritablement posée au milieu d’un immense désert de sable.

Le désert est aux portes de Dubaï

Le désert est aux portes de Dubaï

Il est d’ailleurs  surprenant de constater lorsque vous quittez la ville que les immeubles s’arrêtent net pour laisser place à une véritable zone désertique avec les premières dunes qui se devinent à l’horizon. Néanmoins, le désert autour de Dubaï bien qu’il soit composé en partie de sable est un erg (désert de sable opposé au reg, désert de pierre) aux dunes de taille très modeste. Un paysage qui peut décevoir bon nombre de visiteurs habitués aux immenses dunes des ergs du grand sud marocain ou tunisien.

La plupart des excursions dans le désert nécessitent à peine 30 mn de route car le désert n'est jamais très loin mais les dunes restent de teille modeste.

La plupart des excursions dans le désert nécessitent à peine 30 mn de route car le désert n’est jamais très loin mais les dunes restent de taille très modeste.

En effet, il s’agit de petites dunes sans intérêt pour les grands amateurs d’ergs sahariens. Et pourtant, la majorité des excursions à sensation dans le désert à partir de Dubaï se passe dans ces modestes dunes qui se trouvent à quelques encablures de la (généralement à ¾ heure de route). La plupart des touristes qui n’ont rien connus d’autres d’ailleurs s’en contentent. Il faut dire que même petites, ces dunes de sable permettent de belles sensations en 4×4 à tout allure (activité que l’on nomme Dune Bashing).

Le dune bashing dans les environs de Dubai.

Le dune bashing dans les environs de Dubai.

Pour observer un vrai désert de sable digne de ce nom, il faut descendre bien plus au sud pour atteindre le légendaire désert de Rub’Al Khali qui n’est autre que la plus grande étendue de sable ininterrompue au monde. Or, son accès est bien plus direct depuis la ville d’Abu Dhabi (elle-même située plus au sud) que depuis Dubaï. On l’atteint en 2h seulement de route à partir d’Abu Dhabi contre 3h30 au minimum depuis Dubaï.

Le roi des déserts débute à l'extrémité Sud des Émirats Arabes Unis à deux heures seulement de route depuis Abu Dhabi dont l'accès est direct.

Le roi des déserts débute à l’extrémité Sud des Émirats Arabes Unis à deux heures seulement de route depuis Abu Dhabi dont l’accès est direct.

Ce qui fait dire qu’Abu Dhabi est le lieu de séjour idéal pour vivre la grande aventure du désert. Le désert de de Rub’Al Khali est une immense étendue de sable qui s’étend sur 4 pays : l’Arabie Saoudite (pour l’essentiel), les Emirats Arabes Unis, Oman et le Yémen. Il occupe 650 000 kilomètres carré soit l’équivalent de la France. Outre ses dimensions gigantesques, c’est l’un des ergs dont les dunes sont les plus impressionnantes puisqu’elles peuvent atteindre par endroit 250 mètres de haut.

Fini les petits dunes. Celles du Rub Al Khali peuvent atteindre par endroit 250 mètres.

Fini les petits dunes. Celles du Rub Al Khali peuvent atteindre par endroit 250 mètres.

Depuis Abu Dhabi, on l’atteint facilement via une route goudronnée jusqu’à la célèbre oasis de Liwa. Liwa est en effet célèbre car c’est l’une des plus grandes oasis au monde. Elle rassemble en réalité – tel un chapelet de perles – une cinquantaine de villages (dont le village de Mahdar Bin Usayyan à l’extrémité Est et celui de Aradah à l’extrémité Ouest) qui se suivent le long d’une nappe phréatique souterraine et ce sur plus de 100 Km de long entre les deux villages les plus extrêmes.

Depuis Abu Dhabi, il est très facile (4x4 obligatoire) de rejoindre les premières dunes du Rub al Khali.

Depuis Abu Dhabi, il est très facile de rejoindre les premières dunes du Rub al Khali.

Les 50 villages qui composent l’oasis de Liwa sont d’ailleurs les colonies les plus méridionales des Emirats Arabes Unis. Plus au sud au-delà de l’oasis de Liwa, c’est le néant où plutôt le domaine inhospitalier des superbes dunes à perte de vue, ininterrompue jusqu’au nord du Yémen. Un immense ensemble dunaire qui s’étend sur une distance de 1400 km de Liwa au Nord jusqu’aux portes de la capitale du Yémen, Sanaa au Sud ! Ce qui fait de cet ensemble la plus grande étendue de sable ininterrompue au monde.

La route menant à l'oasis de Liwa

La route menant à l’oasis de Liwa avec vue sur les dunes du désert de Rub al Khali.

Si vous prenez la peine d’observer une vue aérienne (Google Earth ou via Google Map en mode satellite), vous verrez que l’on situe très facilement le commencement de l’erg de Rub’Al Khali avec au Nord de l’ensemble dunaire  l’Oasis de Liwa (les taches vertes). Grâce à la qualité des infrastructures qui caractérisent les Émirats Arabes Unis, il est très facile de découvrir ce joyau à la journée (ou tout au moins ses premières dunes), celui-ci étant très bien desservi depuis Abu Dhabi mais le must reste encore d’y séjourner plusieurs jours pour ressentir au plus profond la magie qui opère dans ces paysages qui changent de couleur tout au long de la journée.

Vue de l'oasis de Liwa qui compte une cinquantaine de villages qui s'étalent sur 100 Km environ.

Vue de l’oasis de Liwa qui compte une cinquantaine de villages qui s’étalent sur 100 Km environ.

Mais séjourner dans un désert nécessite d’affronter des conditions souvent rudes : un sable qui s’infiltre partout, l’absence d’eau et de repère, un soleil de plomb la journée, un froid glacial la nuit…. Mais nous sommes aux Émirats Arabes Unis, ne l’oubliez pas. Or, impossible ne figure pas dans le dictionnaire local ! Imaginez donc aux portes de l’un des déserts les plus inhospitaliers au monde, un vrai hôtel en pierre classé 5* avec tout le confort que l’on est en droit d’attendre. Le rêve est devenu réalité.

Vue de l'hôtel Anantara Qasr Al Sarab Desert Resort au milieu des dunes

Vue de l’hôtel Anantara Qasr Al Sarab Desert Resort 5* au milieu des dunes !

Il a fallu trois ans pour aboutir à ce projet fou de construire un resort au milieu des dunes. C’est fin 2009 qu’a été inauguré le Qasr Al Sarab Desert Resort 5* Luxe. Trois années pour sortir de terre (ou plutôt de sable) un superbe hôtel d’architecture des Milles et Une Nuits, composé de 206 chambres, suites et villas, équipé d’une magnifique piscine (chauffée en hiver à 28°C et refroidie en été à 25°C), un choix de 4 restaurants, un mini-club, un spa de luxe le tout avec une vue imprenable à 360 ° sur des dunes à perte de vue.

Vue de la piscine de l'hôtel Anantara Qasr Al Sarab Desert

Vue de la piscine de l’hôtel Anantara Qasr Al Sarab Desert 5*

Une véritable prouesse quand on sait qu’il faut de manière quasi permanente désensabler la route qui mène à l’hôtel car les dunes sont baladeuses, elles bougent de façon quasi permanente au gré du vent. L’hôtel est situé à l’extrémité Est de l’Oasis de Liwa, à proximité du petit village extrême de Mahdar Bin Usayyan. Autant vous dire, que le Qasr Al Sarab Desert Resort est sans doute l’un des hôtels les plus incroyables au monde. Un hôtel à même de surprendre les voyageurs les plus blasés.

Où que vous soyez dans l'hôtel, vous avez vu sur les dunes.

Où que vous soyez dans l’hôtel, vous avez vu sur les dunes.

Les Émirats Arabes Unis : Une tolérance et une liberté toute relative !

Il est de bon ton de parler de liberté et de tolérance pour les Émirats  Arabes Unis. Il est vrai qu’en comparaison avec son grand voisin l’Arabie Saoudite – l’un des pays les plus répressifs au monde – les Émirats font office de pays bien tolérants.  Contrairement à l’Arabie Saoudite, les EAU respectent sur leur territoire une relative liberté de culte et de mœurs. Il suffit de se promener dans les rues de Dubaï ou mieux sur la plage pour s’apercevoir que la présence de touristes en bikini ne pose aucun problème à personne. Concernant les religions, le pays autorise la liberté de culte à condition que les lieux de culte soient discrets (il y a par exemple deux églises à Abu Dhabi dont la première est sortie de terre en 1965).  Le prosélytisme est bien sûr strictement interdit et la pratique des religions est soumise à des règles strictes :  par exemple, la catéchèse doit avoir lieu seulement dans l’enceinte de la paroisse.

L'opposant Ahmed Mansour condamné à 10 ans de prison pour avoir critiqué le pouvoir en place

L’opposant Ahmed Mansour condamné à 10 ans de prison pour avoir critiqué le pouvoir en place en mai 2018. Pour en savoir plus sur la condamnation de M. Mansour : Amnesty International

Mais cette tolérance très vendeur en terme d’image véhiculée dans le monde (notamment occidental) est à géométrie très variable. Dans le domaine des mœurs, les relations homosexuelles sont par exemple passibles de dix ans de prison et les descentes de police dans les clubs et les soirées gays sont nombreuses. Autant dire, que vous avez tout intérêt à ne pas afficher votre orientation sexuelle (d’ailleurs toute démonstration d’affection en public quelle qu’elle soit est fortement déconseillée). Pour ce qui est du domaine politique, les dirigeants émiratis font preuve d’une intolérance absolue pour le pluralisme et la critique du pouvoir en place. Tous les dissidents du pays croupissent en prison et notamment ceux qui prônent pour une monarchie constitutionnelle. La dernière voix libre du pays, celle du défenseur des droits de l’homme, Ahmed Mansour, a été condamné en mai 2018 à une peine…. de dix ans de prison ! (assorti d’une amende de 270 000 dollars). Son crime ? Avoir critiqué le pouvoir en place et nui à l’image des Émirats Arabes Unis sur les réseaux sociaux ! Bref, vous l’aurez compris, il n’y a pas de place pour la liberté d’expression dans les Émirats Arabes Unis. Pour en savoir plus sur la situation des droits de l’homme aux EAU : Amnesty International

5 Clubs francophones débarquent aux Émirats !

Les Émirats Arabes Unis ont le vent en poupe auprès de la clientèle française. La France représente en effet l’un des marchés émetteurs les plus dynamiques pour les Émirats (3ème marché derrière la Chine et l’Inde)  avec une croissance en 2017 de + 18 % (la plus forte croissance en Europe) représentant 76 355 touristes français (2017). Alors que cette popularité auprès des français ne date pas d’hier, il aura fallu attendre 2018 pour voir enfin un club francophone aux Émirats avec le lancement du Club Lookéa Ajman Dubaï 5*. Un autre club depuis a suivi avec le Kappa Club Fujairah Miramare 5* et enfin, est programmé le Oclub JA Jebel Ali 5*. Derniers en date pour l’hiver 2019/2020, un club Jet Tours dans le petit émirat de Ras al Khaimah (à 100 Km au nord de Dubaï) avec le Club Jet Tours Confidentiel Dubaï 5* (attention, animations douces et SANS CLUBS ENFANTS FRANCOPHONES) et à Abu Dhabi, le Kappa Club Rotana Saadiyat 5*.  Au total donc, ce sont 5 clubs (classés 5*) francophones de qualité ayant chacun leur particularité et leur intérêt.

hotel Club Lookéa Ajman Dubaï 5* picto-coeur-small

Cliquez sur la photo pour accéder à la fiche technique du Club Lookéa Ajman Dubaï

Cliquez sur la photo pour accéder à la fiche technique du Club Lookéa Ajman Dubaï

Notre avis : Le Club Lookéa Ajman Dubaï 5* est précisément situé dans la ville d’Ajman, capitale du petit Émirat du même nom qui touche celui de Dubaï. Dans la réalité, les villes d’Ajman et de Dubaï forment une seule agglomération continue. Ainsi, le coeur de Dubaï n’est qu’à une quarantaine de Km du Club Lookéa (et l’aéroport international à 27 Km). Une situation certes un peu isolée des attraits touristiques des Malls et de la célèbre tour de Khalifa mais les multiples voies rapides permettent un accès rapide (40 mn environ). Le Club Lookéa Ajman Dubaï jouit en revanche d’un environnement plutôt tranquille, propice au balnéaire avec une belle plage (bien que de taille réduite) de sable blanc aux eaux calmes propices à la baignade. Quant à l’hôtel, celui-ci est très cosy avec son style oriental et son confort 5*, bien équipé (3 restaurants, spa, bowling) et convivial de par sa taille humaine (182 chambres), plutôt rare dans la région ! Bref un bon compromis pour alterner excursions et farniente dans un cadre francophone signé Lookéa.

>> Fiche technique du  Lookéa Ajman Dubaï (diaporama, prix…)

hotel Kappa Club Fujairah Miramare 5* picto-coeur-small

Cliquez sur la photo pour accéder à la fiche technique du Kappa Club Fujairah Miramar aux Émirats Arabes Unis

Cliquez sur la photo pour accéder à la fiche technique du Kappa Club Fujairah Miramar aux Émirats Arabes Unis

Notre avis : Le Kappa Club Fujairah Miramar 5* (de son vrai nom Iberotel Miramar Al Aqah Beach Resort) est situé dans l’émirat de Fujairah, l’un des 7 émirats des Émirats Arabes Unis mais le seul a être tourné non pas vers le Golf Persique mais vers le Golf d’Oman possédant une frontière commune avec le Sultanat d’Oman. Le site du Kappa est grandiose entre montagnes désertiques et plage de sable continue sur 3 Km. Un site réputé pour la plongée. Quant à l’hôtel, c’est un superbe resort de style marocain, confortable et très bien équipé (4 restaurants, discothèque, spa, centre de plongée, base nautique, sauna et hammam en accès libre). Vous bénéficierez d’une animation douce francophone dans le cadre de l’affiliation Kappa Club. Dommage que l’hôtel soit isolé des deux principales villes environnantes (Khor Fakkan ville de 55 000 hbts est à 20 km et la capitale Fujairah, 120 000 hbts à 50 Km) mais surtout des deux principaux centres d’intérêts incontournables des Émirats que sont Dubaï (2h – 170 Km) et Abu Dhabi (3h15 – 300 Km). A noter que l’hôtel propose une navette gratuite vers le centre de Dubaï. Comptez 2h de transfert au minimum (variable suivant les embouteillages) depuis l’aéroport international de Dubaï.

>> Fiche technique du  Kappa Club Fujairah Miramare (diaporama, prix…)

hotel Oclub JA Jebel Ali Beach Hotel 5*  picto-coeur-small

Cliquez sur la photo pour accéder à la fiche technique du Oclub JA Jebel Ali Beach Hotel à Dubaï

Cliquez sur la photo pour accéder à la fiche technique du Oclub JA Jebel Ali Beach Hotel à Dubaï

Notre avis : Le Oclub JA Jebel Ali Beach Hotel 5* est situé à l’extrémité sud de Dubaï en face de Palm Jebel Ali, la seconde île en forme de palmiers (deux fois plus grande que celle de Palm Jumeirah) à l’arrêt depuis la crise financière. Une situation géographique excentrée, assez loin des centres d’intérêts : Burj Khalifa est à 50 Km, Marina Dubaï et Palm Jumeirah à 28 Km. Passez ce désagrément et l’âge de l’hôtel (1981 – l’un des 5* les plus vieux de la ville, rénové en 2009), le JA Jebel Ali Beach Hotel 5* reste l’un des resorts balnéaires et de loisirs les plus complets de Dubaï : base nautique, gymnase, squash, mini-golf, golf 9 trous, centre équestre, centre de plongée PADI, spa, centre de tir au pistolet, ball-trap, baby-club, mini-club, club ados. L’environnement immédiat entre la plage bien aménagée et le golf 9 trous est très reposant et contraste avec l’agitation permanente de la ville. Vous bénéficierez d’une animation francophone dans le cadre de l’affiliation Oclub (la date de mise en place de l’équipe d’animation francophone n’est pas encore connue à ce jour).

>> Fiche technique du Oclub JA Jebel Ali Beach Hotel (diaporama, prix…)

hotel Club Jet Tours Confidentiel Dubaï 5*  picto-coeur-small

Cliquez sur la photo pour accéder à la fiche technique du Club Jet Tours Confidentiel Dubaï

Cliquez sur la photo pour accéder à la fiche technique du Club Jet Tours Confidentiel Dubaï

Notre avis : Le Club Jet Tours Confidentiel Dubaï 5* de son vrai nom Hilton resort in Ras al Khaimah est situé dans le petit Émirat de Ras al Khaimah, à une centaine de kilomètres au Nord de celui de Dubaï et au tout début de la péninsule de Musandan, réputée pour son relief extrême et ses fjords. Comptez 116 Km (1h30 mais variable suivant les embouteillages) pour vous rendre au coeur de Dubaï à la fameuse tour Khalifa. Vous pourrez donc « relativement » alterner entre farniente et découverte de Dubaï même s’il faudra composer avec la circulation. Quant à l’hôtel, le Hilton resort in Ras al Khaimah 5* est un immense complexe de luxe (475 chambres) composé de bâtiments classiques et de petites structures à 1 étage (dénommées villas) réparties le long d’une belle plage de sable fin en arc de cercle (semi-artificielle) de près d’1 Km de long. Entre le spa moderne et les 11 restaurants internationaux du complexe, voici un cocon 5* pour une clientèle exigeante avec une mention spéciale pour les familles : piscine enfants avec toboggan et des espaces enfants remarquables. Autre point fort et non des moindres, l’affiliation « Club Jet Tours » du 01/11 au 30/04 avec une animation « soft » francophone créatrice de liens entre les clients dans le cadre du nouveau concept des « Clubs Jet Tours Confidentiel ». Mais, attention, le mini-club et club ados restent anglophones : ils ne sont pas gérés par les animateurs francophones de Jet Tours.  

>> Fiche technique du Club Jet Tours Dubaï (diaporama, prix…)

hotel Kappa Club Rotana Saadiyat 5*

Cliquez sur la photo pour accéder à la fiche technique du Kappa Club Rotana Saadiyat à Abu Dhabi

Cliquez sur la photo pour accéder à la fiche technique du Kappa Club Rotana Saadiyat à Abu Dhabi

Notre avis : A l’image de son voisin le Park Hyatt, le Kappa Club Rotana Saadiyat 5* bénéficie sans aucun doute de la meilleure localisation pour un séjour balnéaire à Abu Dhabi ou à Dubaï même. Tandis que les hôtels de Dubaï possèdent une plage souvent décevante, que ceux du centre d’Abu Dhabi ont la vue gâchée par l’île de Al Lulu Island, les quelques hôtels excentrés sur l’île de Saadiyat (située à 10 Km à l’est du centre d’Abu Dhabi) ont l’une des plages les plus féériques des Émirats tout entier. Près de 8 Km de sable blanc pour quelques rares resorts privilégiés dont le Kappa Club Rotana Saadiyat 5*. En plus d’un séjour balnéaire dans un hôtel de très grand standing, vous pourrez très facilement profiter des nombreux centres d’intérêts dans les environs : le célèbre Louvre Abu Dhabi à 5 mn (5 Km), les nombreux parcs d’attraction (Waterworld, Ferrari, Warner) à 20 mn (23 Km), la magnifique Mosquée Cheikh Zayed à 25 mn (29 Km) ou encore Dubaï à 1h20 (134 Km) sans oublier le plus beau désert de sable du monde « Rub’Al Khalien » en accès direct depuis Abu Dhabi (2 h seulement). Vous bénéficerez d’une animation douce francophone dans le cadre de l’affiliation « Kappa Club ».

>> Fiche technique du Kappa Club Rotana Saadiyat (diaporama, prix…)

Le nouveau projet fou de Dubaï : la tour de Burj Jumeirah

Il y a quelques jours seulement (le 13/02/2019 exactement), Dubaï holding, la société publique qui gère les plus gros chantiers de la ville, a dévoilé les plans de la super-tour de Dubaï : Burj Jumeirah. Dessiné par le cabinet Skidmore, Owings & Merrill (SOM), ce gratte-ciel de 550 mètres de haut avec ses formes arrondies est censé s’inspirer des « ondulations harmonieuses des dunes de sable du désert des Émirats arabes unis et de ses oasis ». On remarquera surtout à sa base des ondulations harmonieuses qui ne sont pas sans rappeler la forme d’une empreinte digitale. Cette empreinte digitale n’est autre que celle de Mohammed Ben Rachid al Maktoum, l’émir de Dubaï ! Ben voyons !

Remarquez à la base de la tour, la représentation d'une empreinte digitale.

Remarquez à la base de la tour, la représentation d’une empreinte digitale.

La construction de ce bâtiment, lancée officiellement le 31 janvier devrait s’achever en 2023, et portera à 14 le nombre de tours de très grande hauteur (plus de 300 mètres) en chantier dans l’émirat. La tour sera le centre du nouveau quartier de la ville, Downtown Jumeira. Sa base ovale se divise en deux volumes distincts pour un maximum de lumière qui se rejoignent en de multiples points. À la base de la tour, les plans d’eau entourés de boutiques, de fontaines et d’un vaste amphithéâtre, l’idée étant de faire de ce lieu un pôle hébergeant des activités sociales, culturelles et artistiques. La façade de la tour sera recouverte d’éléments d’affichage digital permettant de diffuser de multiples informations, messages et autres scénarios colorés. L’immeuble comportera notamment un bar et un restaurant situés à 450 mètres de haut sans oublier de nombreuses terrasses d’observation offrant des vues à 360° sur l’émirat.

Vue de la future tour Burj Jumeirah

Vue de la future tour Burj Jumeirah

Nos conseils :

• N’oubliez pas que l’anglais est la langue du tourisme aux Émirats. En circuit, des visites avec guide francophone sont donc un vrai plus.

•Évitez les mois de juillet et août : la température est insupportable.

• Soyez rassuré : Les Emirats Arabes Unis est l’une des destinations les plus sécurisante au monde.

• Valises : Tenues légères dans la journée, une petite laine pour les soirées, les hôtels et les voitures car la climatisation est réglée au plus fort. Chapeau et lunettes de soleil. Les Émirats sont libéraux vis à vis des touristes. Les femmes n’ont pas besoin de se couvrir les cheveux pour se promener en ville. Néanmoins, les tenues acceptées dans les hôtels sont inconvenantes dans la rue, où il est conseillé aux femmes d’éviter shorts, décolletés et bras nus. Sur la plage, les bikinis sont permis.

• La plupart des resorts acceptent deux enfants de moins de 12 ans dans la chambre des parents sans supplément. De quoi ne pas trop faire grimper le budget vacances !

• Si vous optez pour un hôtel en ville, rassurez-vous. De nombreux établissements proposent des navettes gratuites vers les plages publiques et les deux principaux malls (Dubaï Mall et Mall of The Emirates).

• Pour les déplacements, rien ne vaut le taxi. C’est le moyen de transport le plus pratique, car les lignes de métro, par ailleurs très modernes, sont parfois assez éloignées des hôtels. En prime, la course ne coûte presque rien. Comptez 6-8 € les 20 minutes de course.

• Si vous séjourner dans le quartier de la marina qui constitue un excellent choix pour ses nombreux bars branchés et restaurants en terrasse à la tombée de la nuit, nous vous conseillons pour vous déplacer de louer une trotinette car la marina est immense : plus de 7 Km de long ! 

• Ne ratez pas l’excursion de la croisière sur la Crique en dhow (bateau traditionnel) surtout si vous avez des enfants. Une expérience magique avec la douce brise du soir (sur le pont supérieur, à l’air libre), les lumières de la ville et les illuminations des autres bateaux. Comptez 30 € à 40 € par personne pour un dîner buffet très correct.

• Si vous envisager la visite du « sommet » de la tour Burj Khalifa, surtout de nuit (le moment le plus prisé), sachez qu’il faut parfois réserver jusqu’à un mois à l’avance pour trouver de la place.

• Pensez à un combiné Dubaï – Oman avec la péninsule de Musandan facilement accessible depuis Dubaï (2 heures de route). La route est extraordinaire, traversant successivement désert de sable puis montagnes arides du Sultanat d’Oman. Le récent complexe de luxe Six Senses Hideaway Zighy Bay 5* Luxe est le lieu de séjour idéal pour du repos après quelques jours dans la trépidante ville de Dubaï.

• Marchander est l’un des grands plaisirs du shopping à Dubaï. Dans de nombreux commerces, la négociation amicale est considérée comme un art de vivre. Cependant le marchandage n’est pas autorisé partout et certains magasins d’électronique, les grands magasins et les supermarchés imposent des prix fixes.

• N’oubliez pas que la ville de Dubaï regorge de parcs d’attraction en tout genre à même combler petits et grands !

• Evitez la période du ramadan car le visage des villes change complètement. Les musées, boutiques, restaurants… sont susceptibles de changer d’horaires voir de fermer. Les concerts sont interdits et les discothèques sont fermées.

• N’oubliez pas Abu Dhabi, la destination montante : Ville verte à taille humaine, des plages paradisiaques (bien plus belles que celles de Dubai), une mosquée d’une beauté inouï, un musée du Louvre incontournable, 3 parcs d’attraction tendances (Ferrari World,  Warner Bros. World, Yas Waterworld) et l’accès direct au plus beau des déserts, celui de Rub’Al Khali (2h depuis Abu Dhabi contre 4 pour Dubai). Bref, une véritable destination séjour à part entière.

• Comme dans tous les pays musulmans, l’homosexualité est banni et les relations homosexuelles sont illégales et peuvent impliquer des amendes et des peines de prison. D’ailleurs, quelles que soit l’orientation sexuelle, les démonstrations d’affection en public sont fortement déconseillées (donc abstenez-vous  en public).

Séjourner aux Émirats dans un club francophone ? Oui, c’est enfin possible depuis 2018. 2 clubs de qualité s’offrent à vous et bientôt 3 : Le Club Lookéa Ajman Dubaï 5*, le Kappa Club Fujairah Miramar 5* et bientôt le Oclub JA Jebel Ali Beach Hotel 5*.

• Vous rêvez de séjourner au coeur du plus beau des déserts dans un oasis de luxe. Une seule adresse : le Qasr Al Sarab Desert Resort 5* Luxe

Points forts de la destination :

Le désert à deux pas des villes • Le paradis du shopping • Une hôtellerie exceptionnelle résolument hors normes • Les réalisations architecturales qui justifient à elles seules le voyage • La tolérance de Dubaï envers les habitudes occidentales (tenue, alcool, lieux de fêtes…) • Des équipement ultra-modernes (aéroports, marinas, métro, routes, hôtels …) • Le paradis des golfeurs • La diversité des loisirs (nautique, pêche au gros, méharée, 4X4, quad, karting, équitation, ski de sable, ski artificiel, chasse au faucon ou à l’arc, wadi bashing, escalade, VTT…) • Diversité des parcs d’attraction (Ski Dubaï, Aquaventure de l’Atlantis, Children’s City, Encounter Zone, Magic Planet, Wild Wadi, Wonderland) • Un climat idéal l’hiver • Découverte ou villégiature, tous les styles de voyages sont possibles • Distances courtes entre les centres d’intérêt (ex : Dubai – Abu Dhabi : 1h30) • Une gastronomie cosmopolite • La quasi-absence de criminalité qui rend la destination ultra-sûre, y compris d’un point de vue sanitaire.

Points faibles de la destination :

La chaleur insupportable l’été • La rareté des espaces de vie extérieur à Dubaï •  Les grues qui défigurent encore par endroit Dubaï • Les conditions de travail intolérables des travailleurs étrangers qui bâtissent le pays • Une certaine arrogance de la classe dirigeante • Le machisme de la société et le manque de libertés fondamentales • Les extras hors de prix dans les hôtels • La pauvreté du patrimoine culturel • Le culte omniprésent de la consommation, de l’argent et de l’ostentation : des magasins et encore des magasins ! • L’insécurité routière (liée à la vitesse) et les embouteillages • La plage à Dubaï, loin de tenir la comparaison avec celles de l’Océan Indien

L’auteur…

 

signature-mail-Elodie

700-pub

N'hésitez pas à faire appel à nos conseillères, de véritables professionnelles du voyage.

N’hésitez pas à faire appel à nos conseillères, de véritables professionnelles du voyage.

Retour de Dubaï & Abu Dhabi : Impressions… 5.00/5 (100.00%) 14 votes

2 réflexions sur “ Retour de Dubaï & Abu Dhabi : Impressions… ”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>