Lanzarote : Voyage au centre de la Terre !

une

Lanzarote : Voyage au centre de la Terre
Plus qu’une destination balnéaire, une expérience extraordinaire !

Au large du Maroc, l’île de Lanzarote fait partie de l’archipel des Canaries qui regroupe sept îles disposées dans l’Atlantique Nord, à seulement 100 Km du Sahara et 1500 Km de Madrid. Des îles Canariennes, Lanzarote  est sans aucun doute celle-ci qui procure le plus de dépaysement. Hérissée de 300 cônes volcaniques sur une île de seulement 60 Km de long sur 21 de large, les paysages de Lanzarote sont fascinants voir déroutants. Plus qu’une destination balnéaire avec de belles plages et un ensoleillement record, Lanzarote se révèle être une expérience inoubliable à vivre en famille en toute sécurité à seulement 4h de vol de la France.

La situation des Canaries au large du Maroc

La situation des Canaries au large du Maroc et celle de Lanzarote au Nord Est de l’archipel

Une terre de lave et de feu

Lanzarote est de loin l’île la plus volcanique des Canaries : elle renferme près de 300 volcans soit bien plus que la soixantaine dénombrée au Costa Rica et ce sur une superficie d’à peine 850 Km² (soit 10 fois moins que la Corse). Lanzarote fascine par sa géologie qui lui vaut d’être classée au Patrimoine mondiale de l’UNESCO. Son paysage revêt un aspect rude et lunaire  mais l’île dispose également de belles vallées bucoliques plantées de palmiers qui contrastent avec les champs de lave ainsi que de belles plages de sable fin.

Paysage extraordinaire du Parc de Timanfaya

Le paysage extraordinaire du Parc de Timanfaya : vous n’êtes pas sur la Lune mais bien sur Terre !

La dernière éruption volcanique s’est produite en 1824 et, si l’activité volcanique s’est depuis assagie, les scientifiques enregistrent chaque jour 30 à 70 tremblements de terre d’un à deux degrés sur l’échelle de Richter. Rien de dangereux. En revanche les visiteurs peuvent découvrir toute la puissance des entrailles de la terre, notamment dans le parc national de Timanfaya, qui permet d’approcher d’anciens cratères au plus près.

Paysage de désolation

Le paysage de désolation resté intacte donne l’impression que l’éruption s’est produite il y a quelques jours seulement

Après avoir réglé un droit d’entrée, le parc naturel de Timanfaya se dévoile, grandiose, 5000 hectares carrés de lave noire, un chaos apocalyptique de cratères, de cendres, de coulées pétrifiées. Une zone sortie du chaos au XVIII ème siècle – presque hier à l’échelle géologique – , ce qui place le site volcanique parmi les plus récents de la planète.

L'un des volcans du parc (remarquez la taille du cratère par rapport au bus au centre bas de la photo)

L’un des volcans du parc (remarquez la taille du cratère par rapport au bus au centre bas de la photo)

La première éruption date de 1730 et a détruit plus de 400 fermes et 11 villages ont été engloutis par une lave en fusion qui avoisine par endroit 10 mètres d’épaisseur. Dans cet univers de silence et de mort, la flore et la faune n’ont pas encore repris leurs droits. Seuls quelques lichens sont parvenus à survivre au milieu de la lave pétrifiée.

L'accès dans le parc protégé ne se fait que par bus (sur la photo)

L’accès dans le parc protégé ne se fait que par bus (sur la photo, le petit point blanc au centre droit)

L’accès à ce précieux terrain d’étude pour les volcanologues du monde entier est rigoureusement réglementé et limité. Le parc de Timanfay ne se visite qu’en bus ou à dos de dromadaires. Dans le premier cas, on grimpe dans un bus tout-terrain qui emprunte les méandres d’une route toute de désolation et de violence pétrifiée dans un univers apocalyptique où le mot lunaire tient de l’euphémisme. Un itinéraire passionnant de 14 km (30 minutes environ de visite) à travers des paysages volcaniques des plus spectaculaires.

Le bus déambule à travers la lave qui par endroit atteint 6 mètres de hauteur

Le bus déambule à travers la lave qui par endroit atteint 10 mètres de hauteur

Dans le second cas, vous effectuez une petite balade à dos de dromadaire. Vous grimperez sur les volcans, au seul bruit des pattes des animaux sur le gravier. La longue file de dromadaires ne va pas très loin. Bien que frustrante, la balade n’en reste pas moins bouleversante.

L'une des attraction du parc : Un barbecue alimenté par la simple chaleur de l'activité volcanique par un simple trou de 5 mètres où la température atteint 500 ° C !

L’une des attractions du parc : Un barbecue alimenté par la chaleur de l’activité volcanique qui se dégage d’un simple trou de 5 mètres où la température atteint déjà 500 ° C !

Le Parc de Timanfaya reste une expérience inoubliable, même pour les plus blasés. Les enfants bien sûr ne seront pas près d’oublier ce paysage digne d’un film de science-fiction. Rappelons que l’île toute entière renferme des cônes volcaniques et pas seulement dans le parc de Timanfaya.

Une autre attraction spectaculaire : un agent du parc tient au bout d'une perche un hamas de brindilles qui s'enflamment

Une autre attraction spectaculaire : un agent du parc tient au bout d’une perche un amas de brindilles qui s’enflamment presque instantanément dès lors qu’ils sont placés au fond d’un trou (profond d’un mètre et demi environ), la chaleur étant si intense.

Parcourir l’intérieur de l’île à travers les différents volcans même s’ils sont moins impressionnants que dans le parc est également une expérience tout bonnement extraordinaire.

Un cratère à la morphologie parfaite !

Un des cratères du parc Timanfaya à la morphologie parfaite !

Au Nord de l’île, vous aurez la possibilité de vivre une autre expérience volcanique extraordinaire : vous promener à l’intérieur d’un champ de lave dans un grotte volcanique sur le site de La Cuveva de los Verdes. Cette grotte est un tube volcanique formé lors de la dernière éruption du mont Corona.

Le volcan Corona au Nord de l'île

Le volcan Corona au Nord de l’île : Le champ de lave lors de sa dernière éruption volcanique a généré des grottes (Cueva de los Verdes) qui ont été aménagées et que l’on peut visiter : sensations garanties !

L’éruption à l’origine des grottes de La Cuveva de los Verdes date d’environ 3000 – 4500 ans soit bien antérieur aux éruptions du 18ème siècle des volcans du Parc de Timanfaya. Longue de 10 Km, la cavité se poursuit sous le niveau marin sur plusieurs centaines de mètres. Au 17 ème siècle, le tunnel et les grottes furent utilisés par le Guanches, les anciens habitants de l’île, pour se protéger des chasseurs d’esclaves et des pirates Berbères. Vous y entrez par une partie de la voute qui a été effondrée.

La Cueva de los Verdes est une découverte au coeur d'un champ de lave sur plus d'un Km.

La Cueva de los Verdes est une découverte extraordinaire sur plus d’un kilomètre au coeur d’un champ de lave

Sur environ 1 Km, une visite guidée strictement contingentée vous permettra de découvrir de vastes salles, des couloirs tortueux, des concrétions volcaniques savamment éclairées par César Manrique, des stalactites et de spectaculaires coulées de lave pétrifiée. Cette visite au coeur d’un champ de lave qui dure 45 minutes est époustouflante et vous laissera un souvenir impérissable.

La Cueva de los Verdes : par endroit le visite nécessite de sa faufiler à travers des passages étroits ! Une excursion à déconseiller aux sujet souffrant de clostrauphobie !

La Cueva de los Verdes : par endroit la visite nécessite de sa faufiler à travers des passages étroits. Une excursion à déconseiller aux sujets souffrant de claustrophobie !

Les paysages volcaniques contrastent avec des vallées luxuriantes

La singularité de l’île n’est pas que dans son paysage lunaire. L’île comporte en effet une grande diversité de paysages et notamment des vallées luxuriantes qui contrastent avec les paysages de champs de lave. Il suffit de parcourir quelques kilomètres (rappelons que les distances sont très courtes, au maximum 60 Km) pour découvrir au détour d’un volcan une vallée luxuriante composée de centaine de palmiers et de villages typiques aux maisons blanches.

Le village de Haria au centre de l'île avec ses milles palmiers, contraste saisissant avec le paysage lunaire du parc de Timanfaya

Le village de Haria au centre de l’île avec ses milles palmiers, contraste saisissant avec le paysage lunaire du parc de Timanfaya

En ce sens, l’île possède des paysages bien plus variés que celle de Fuerteventura. Les paysages sont restés intactes, grâce en partie à l’action de l’artiste César Manrique. En effet, si Lanzarote est bien moins bétonnée que Tenerife ou que la Grande Canarie, c’est à l’un de ses enfants qu’elle le doit, le peintre et architecte César Manrique.

Vu du village de Teguise entouré de terres ocres, un paysage encore différent de celui de Haria

Vu du village de Teguise entouré de terres ocres, un paysage encore différent de celui de Haria (photo précédente) et pourtant distant que de quelques kilomètres seulement

 Une île préservée du béton

Après avoir connu une carrière internationale, l’artiste revient s’installer sur son île natale en 1968. Il voit alors le danger qu’un développement anarchique du tourisme peut faire courir à Lanzarote, dont la beauté des plages attire déjà la convoitise des promoteurs.

Le village d'Orzola à l'extrémité Nord de l'île

Le village d’Orzola à l’extrémité Nord de l’île

Son opiniâtreté convainc le gouvernement espagnol de classer l’île « d’intérêt touristique spécial », c’est-à-dire de la placer sous haute protection géologique. Jusqu’à sa mort accidentelle en 1992, Manrique protège les sites naturels dont il assure l’aménagement.

Tous les villages de Lanzarote sont restés préservés grâce notamment à l'action de César Manrique

Tous les villages de Lanzarote sont restés préservés grâce notamment à l’action de César Manrique

Il fait interdire les publicités de rues trop voyantes et favorise la méthode de construction à la chaux blanche. Il veille aussi à ce que les stations balnéaires soient ceintes d’une zone verte et que les nouveaux complexes hôteliers de Costa Teguise ou d’ailleurs n’excèdent pas quatre étages.

Chaque village a été préservé et mis en valeur, ici Teguise

Chaque village a été préservé et mis en valeur, ici Teguise au centre de l’île et ancienne capitale

Typologie des 3 stations balnéaires de l’île du Nord au Sud :
Costa Teguise – Puerto del Carmen – Playa Blanca

L’île grâce notamment à l’action de son défenseur César Manrique, ne comporte « que » 3 stations balnéaires bien délimitées dans l’espace. Plutôt bien intégrées dans leur environnement respectif, chacune dispose d’atouts propres.

Cartde l'île avec les trois stations balnéaires

Carte  de l’île avec les trois stations balnéaires toutes situées sur le côte Est

Notre préférence revient néanmoins à la station de Puerto del Carmen.  Station originelle de l’île, c’est également  la plus importante de l’île avec celle de Playa Blanca plus au sud. Et pourtant, malgré ses kilomètres de restaurants, magasins, bars et boites de nuit, Puerto del Carmen a su conservé un charme réel grâce à un paseo maritime superbement aménagé et de très belles plages de sable fin en contre-bas, ponctuées de beaux palmiers.

-> La station touristique de Costa Teguise

De par sa situation et sa faible animation, la station de Costa Teguise plaira avant tout à une clientèle dont l’environnement immédiat n’a pas une importance capitale. En effet, Costa Teguise est une station balnéaire construite de toutes pièces selon un plan en damier, qui regroupe des centres commerciaux, des bars et des restaurants souvent médiocres. Bref, une station qui manque un peu d’âme, d’autant qu’elle ne s’articule même pas autour d’un village de pêcheurs comme c’est le cas pour Puerto del Carmen et Playa Blanca.

Vue de la station de Costa Teguise, une station construite de toutes pièces

Vue de la station de Costa Teguise, une station construite de toutes pièces

Sa situation centrale (à mi chemin entre le Nord et Sud) conviendra à ceux qui veulent avant tout rayonner dans l’île via une voiture de location. Attention au vent souvent frais et violent qui souffle de novembre à juin et qui fait chuter les températures. Pendant cette période et pour les adeptes de la plage, il est plutôt conseiller de s’orienter vers les stations de Puerto del Carmen ou de Playa Blanca qui sont mieux protégés du vent.

La plage de los Cucharas de Costa Teguise

La plage de las Cucharas de Costa Teguise est agréable mais comporte beaucoup de rochers

Points forts :
- Situation centrale permettant de rayonner très facilement dans l’île
- Proximité de l’aéroport (15 mn)
- Vent fréquent agréable en été lors des fortes chaleurs

Points faibles :
- Vent frais et fort fréquent et désagréable l’hiver et en inter-saison (températures chutent)
- Station dortoir avec un bord de mer peu animé voir pas du tout animé en basse saison
- Plage moyenne avec un accès baignade difficile à marée basse (rochers)
- Station construite de toute pièce en damiers sans réel charme (absence de quartier typique)

hotel Hôtel H10 Lanzarote Garden – Hôtel 3*
Le H10 Lanzarote Garden est l'un des meilleurs hôtels famille de Lanzarote

L’hôtel H10 Lanzarote Gardens est l’un des meilleurs hôtels famille de Lanzarote

L’hôtel H10 Lanzarote Gardens est l’un des meilleurs clubs 3* de Lanzarote. Situé à Costa Teguise à 300 mètres de la plage, il offre une infrastructure remarquable pour les familles avec des appartements 2 pièces et des équipements complets pour les enfants  : Baby-club à partir de 6 mois, club enfants et club ados.

hotel Hôtel Grand Melia Salinas – Hôtel 5*
Le Gran Melia Salinas est l'un des plus beaux 5* de l'île, alliant luxe et atmosphère contemporaine

Le Gran Melia Salinas est l’un des plus beaux 5* de l’île, alliant luxe et atmosphère contemporaine

Le Gran Melia Salinas situé à Costa Teguise en première ligne est un hôtel 5* emblématique de par sa décoration mariage réussi entre design et classicisme. L’hôtel construit en 1978 (rénové en 1999) a été supervisé par le célèbre architecte César Manrique : l’hôtel est reconnu à ce titre patrimoine artistique et culturel de Lanzarote.

-> La station touristique de Puerto del Carmen picto-coeur-small

Puerto del Carmen est la première station touristique de l’île. Elle est étendue sur des kilomètres avec un bord de mer qui a été admirablement aménagé via une très belle promenade ponctuée de dizaine de palmiers.

Puerto del Carmen possède les plus belles plages de l'île en accès direct

Puerto del Carmen possède les plus belles plages de l’île en accès direct

Le charme opère mais il convient de ne pas être situé trop loin du coeur de la station pour en profiter pleinement. Playa Grande étant la plage la plus centrale de la station.

Puerto del Carmen a des faux airs de Patong en Thaïlande

Puerto del Carmen a des faux airs de Patong en Thaïlande avec ses palmiers et son bord de mer animé de jour comme de nuit

Points forts :
- Situation centrale intéressante permettant de rayonner très facilement dans l’île
- Proximité de l’aéroport (10 minutes)
- Station protégée du vent frais idéal l’hiver et en inter-saisons
- Station la plus animée de l’île (discothèques les plus branchées, boutiques, restaurants…)
- Paseo maritime superbement aménagé
- Station au charme sans égal surtout au niveau de Playa Grande
- Plusieurs plages toutes très belles en accès direct avec une excellente qualité de baignade.

Points faibles :
- Aucun

hotel Hôtel Sol Lanzarote – Hôtel 4 * picto-coeur-small
Le Sol Lanzarote à Puerto del Carmen est un bel hôtel résolument tourné vars la mer avec une belle plage

L’hôtel Sol Lanzarote à Puerto del Carmen est un bel hôtel résolument tourné vars la mer avec une belle plage

L’hôtel Sol Lanzarote bénéficie d’une excellente situation directement en bordure de la longue plage de Matagorda à Puerto del Carmen. Un bel hôtel 4*, convivial et bien tenu à seulement 2 Km de l’hyper centre de Puerto del Carmen avec ses nombreux commerces, bars, restaurants, et discothèques.

hotel Hôtel La Geria – Hôtel 4* picto-coeur-small
L'hôtel La Geria à Puerto del Carmen propose d'excellentes prestations

L’hôtel La Geria à Puerto del Carmen propose d’excellentes prestations

L’hôtel La Geria est situé en première ligne face à une très belle plage. En plus de proposer d’excellentes prestations dans sa catégorie, l’hôtel est idéalement situé avec une situation encore plus centrale que le Sol Lanzarote, à seulement 1 Km de l’hyper centre de Puerto del Carmen : centre commercial, boutique, bars, restaurants…

hotel Hôtel Hesperia Lanzarote – Hôtel 5* picto-coeur-small
L'hôtel Hesperia Lanzarote est un très beau 5* dans un très beau site, idéal pour décompresser tout en étant à seulement 10 mn du coeur animé de Puerto del Carmen.

L’hôtel Hesperia Lanzarote est un resort moderne 5* bénéficiant d’un très beau site en bord de mer, idéal pour décompresser tout en étant à seulement 10 mn du coeur animé de Puerto del Carmen.

L’hôtel Hesperia Lanzarote est sans doute l’un des plus beaux hôtels de l’île de Lanzarote avec le Mélia Salinas à Costa Teguise et le Princesa Yaiza à Playa Blanca. Malgré l’absence de plage en accès direct, il présente l’avantage de bénéficier d’un site panoramique très reposant tout en étant  à seulement 6 Km du coeur animé de jour comme de nuit de Puerto del Carmen.

hotel Hôtel Club Marmara Lanzarote Olivina – Hôtel 3*
L'espace piscine du Club Marmara Lanzarote Olivina 3*

L’espace piscine du Club Marmara Lanzarote Olivina 3*

Le Club Marmara Lanzarote Olivina bénéficie d’une bonne situation dans la station de Puerto del Carmen. Même si le Club Marmara n’est pas tout à fait dans l’hyper-centre de la ville animée (1.3 Km de Playa Grande considéré comme le coeur de la ville), il bénéficie d’une excellente situation à seulement 300 mètres de la grande plage de Los Pocillos (une plage longue de 1.2 Km). L’hôtel est donc en seconde ligne mais bénéficie de larges espaces avec 4 piscines extérieures au total. Deux parties sont proposées par Marmara, la partie Bungalow de confort 3* (possibilité de chambres quadruple famille) et la partie Hôtel de confort 4*.

-> La station touristique de Playa Blanca picto-coeur-small

Playa Blanca est la deuxième station touristique de l’île après celle de Puerto del Carmen. Malgré son développement quelque peu désordonné, le centre de la station et principalement son bord de mer comportent un certain charme. La station a conservé son port de pêche qui sert également de point de départ pour les ferrys quotidiens qui effectuent la navette entre Lanzarote et Fuerteventura qui n’est qu’à 30 minutes de traversée de Playa Blanca.

Plata Blanca malgré son développement touristique archaïque a su conservé un certain charme en bord de mer avec sa promenade très fréquentée

Playa Blanca malgré son développement touristique archaïque a su conservé un certain charme en bord de mer avec sa promenade très fréquentée et son petit port de pêche

La station en elle-même ne dispose que d’une seule véritable plage, la plage de Playa Dorada, une plage de sable fin agréable et protégée mais de taille limitée (370 mètres de long en arc de cercle) et insuffisante pour la taille de la station.

La plage principale de Playa Blanca

La plage « Playa Dorada » de la station de Playa Blanca

Ce handicap est compensé par la proximité avec les plus belles plages sauvages de l’île. En effet, à seulement 5-10 minutes de voitures du centre de la station (5 Km), se trouvent les plus belles plages de Lanzarote  qui composent la Punta del Papagayo. Accolées les unes aux autres, pas moins de 6 plages différentes se succèdent, certaines en forme de criques, d’autre continues sur plusieurs centaines de mètres. Elles sont accessibles via une piste et disposent pour certaines de parking aménagés.

L'un des avantages de Playa Blanca est sa proximité avec les plus belles plages sauvages de l'île dont celle de Papagayo

L’un des avantages de Playa Blanca est sa proximité avec les plus belles plages sauvages de l’île situées à 5 Km du centre de la station de Playa Blanca autour de la Punta del Papagayo

Points forts :
- Proximité avec le Parc National de Timanfaya à 15 mn (volcans)
- Possibilité de faire une excursion sur Furteventura à seulement 30 mn de traversée
- Très belle vue sur l’île de Fuerteventura située en face de Playa Blanca
- Station très animée (boutiques, bars, restaurants…)
- Paseo maritime bien aménagé avec beaucoup de charme et petit port de pêche
- Station protégée du vent idéale l’hiver et pendant les inter-saisons
- Proximité des plus belles plages sauvages de l’île (Papagayo…) à 5 Km environ.

Points faibles :
- Situation excentrée au Sud de l’île
- Chaleur difficilement supportable l’été (absence de vent)
- Une seule grande plage dans la station même en accès direct (Playa Dorada)
- Distance de l’aéroport (40 minutes environ)

Nouveauté Hiver 2018 – 2019

hotel Club Jet Tours Lanzarote Village 4* – Canaries picto-coeur-small

Club-Jet-Tours-Lanzarote-Village

Malgré une position en retrait à plus d’un km du bord de mer, l’hôtel Club Jet Tours Lanzarote Village (de son vrai nom Elba Royal Village Resort) occupe une bonne situation dans la station balnéaire de Playa Blanca (l’une des plus agréables avec Puerto del Carmen), à 10 mn d’une agréable plage et du centre très animé. Quant à l’hôtel, entièrement rénové en 2016, il propose d’excellentes prestations dans sa catégorie alliant une architecture traditionnelle en bungalows de style local et une décoration contemporaine. Notez la présence d’un mini-aquapark pour les plus petits, d’un agréable spa très cosy et d’une section VIP adult only (piscine et restaurant dédiés) réservée aux clients logeant en Premium Suites.

 hotel Hôtel Princesa Yaiza – Hôtel 5* picto-coeur-small
Le Princesa Yaiza est un superbe 5* Luxe mais c'est également un excellent resort pour les familles !

L’hôtel Princesa Yaiza avec sa vue sur Fuerteventura et son accès direct à la plage de Playa Dorada est un superbe 5* Luxe mais c’est également un excellent resort pour les familles !

L’hôtel Princesa Yaiza est le plus bel hôtel de Playa Blanca. C’est également une référence dans l’hôtellerie de luxe canarienne. Ce resort 5* Luxe aux nombreuses récompenses affiche de magnifiques prestations à même de combler une clientèle exigeante avec ses 6 piscines, ses 8 restaurants dont un gastronomique et son centre Spa et Thalasso qui répartit ses installations sur 2000 m².

hotel Hôtel Club Framissima H10 Rubicon Palace – Hôtel 4* picto-coeur-small
Le Club Framissima H10 Rubicon Palace est un excellent club 4* de la chaîne H10

L’hôtel Club Framissima H10 Rubicon Palace est un excellent club 4* de la chaîne H10

L’hôtel Framissima H10 Rubicon Palace est situé à l’extrémité ouest de la station de Playa Blanca. L’hôtel bénéficie d’une toute petite plage en face mais cela est compensé par l’excellence des équipements que propose ce club avec ses multiples piscines avec toboggans, ses clubs enfants pour tous les âges et son centre de thalassothérapie.

hotel Hôtel Club Marmara Playa Blanca – Hôtel 3*
Vu de l'une des deux piscines du Club Marmara Playa Blanca

Vu de l’une des deux piscines du Club Marmara Playa Blanca

L’hôtel Club Marmara Playa Blanca est une nouveauté de l’hiver 2014-2015. Rebaptisé Club Marmara Playa Blanca du nom de la station touristique où il est situé, ce nouveau Club Marmara se nomme en réalité THB Royal de la chaîne THB Hoteles qui détient également le THB Floral mitoyen mais classé 4*.  Le Club Marmara Playa Blanca est un club 3* composé d’appartements tous composés de 2 pièces (salon et chambre). Il s’agit donc d’une formule d’hébergement qui satisfera pleinement les familles, le tout dans le cadre d’une formule tout inclus en hôtel club avec une animation soutenue. A noter que les animations et l’encadrement des enfants ne seront francophones qu’à partir des premiers départs opérés par Marmara (octobre 2014).

hotel Hôtel Club Marmara Royal Monica – Hôtel 4*
(nouveauté 2015)
Contrairement au Club Marmara Playa Blanca, le Club Marmara Royal Monica est lui en front de mer à Playa Blanca

Contrairement au Club Marmara Playa Blanca, le Club Marmara Royal Monica est lui en front de mer à Playa Blanca

L’hôtel Club Marmara Royal Monica est l’une des nouveautés 2015 du tour-opérateur Marmara, spécialistes des clubs. Après le Club Marmara Plya Blanca, il s’agit du deuxième Club maison sur l’île de Lanzarote. Mais celui à l’énorme avantage par rapport au premier d’être situé en 1ère ligne dans la station de Playa Blanca. Un avantage indéniable malgré une plage peu engageante pour la baignade (nombreux rochers) en face de l’hôtel. L asituation reste bien plus intéressante car vous pourrez facilement rejoindre via le très agréable paseo maritime le centre animé de la station (3.5 Km). Quant à l’hôtel, il est conforme à sa catégorie (4*) avec des chambres dont certaines rénovées sont très agréables. L’hôtel est bien équipé au niveau sportif et possède également un petit centre de remise en forme. Enfin, avec 220 chambres, le Club Marmara Royal Monica reste un hôtel à taille humaine et donc convivial.

Ce qu’il faut retenir de Lanzarote :
  • Une île unique qui dépasse tous les imaginaires à seulement 4 h de vol
  • Une expérience volcanique inoubliable à vivre principalement en famille
  • Des paysages volcaniques bien plus impressionnants que sur l’île de la Réunion
  • Des paysages variés et des villages préservés, le tout sur une petite superficie
  • Une île qui se visite très facilement en voiture avec de courts trajets
  • 3 stations touristiques bien aménagées et plutôt bien préservées
  • En inter-saison, évitez la station Costa Teguise trop venteux et pas assez animé
  • Notre coup de cœur revient à Puerto del Carmen pour son charme et ses plages
  • Une île à l’infrastructure touristique moderne et fiable
  • Une île sécuritaire : pharmacies, hôpitaux… à l’image de l’Espagne
  • Une île bon marché : comme en Espagne les prix sont raisonnables
  • Un climat exceptionnel et un ensoleillement record toute l’année
  • De très belles plages de sable fin à Puerto del Carmen et Punta del Papagayo
  • Une hôtellerie d’un excellent rapport qualité – prix
  • De nombreuses résidences hôteliers (appartements) avec services hôteliers (demi-pension, tout inclus…)  idéales pour les familles
N'hésitez pas à faire appel à nos conseillères, de véritables professionnelles du voyage.

N’hésitez pas à faire appel à nos conseillères, de véritables professionnelles du voyage.

Lanzarote : Voyage au centre de la Terre ! 4.35/5 (87.06%) 17 votes

6 réflexions sur “ Lanzarote : Voyage au centre de la Terre ! ”

  1. Nous hésitons pour séjourner sur l’île de Lanzarote entre deux villes, Puerto del Carmen et Playa Blanca. Pouvez-vous nous dire quel est le meilleur choix svp ? Quelle est la station la plus sympa sur les 2 ? Merci

    1. Bonjour,
      Merci pour votre intérêt. Vous faîtes allusion aux deux stations balnéaires de l’île, que sont Puerto del Carmen au Nord et Playa Blanca à l’extrémité Sud. Toutes deux sont très animéees et très agréables. Tout dépend de ce que vous comptez faire pendant votre séjour à Lanzarote, avant tout du farniente sur la plage ou des excursions. Pour les excursions, Playa Blanca au Sud de l’île est plus propice aux excursions avec le Parc de Timanfaya des volcans (incontournable) et l’île de Fuerteventura qui n’est qu’à 30 mn de ferry depuis le port de Playa Blanca (l’occasion de combiner les 2 îles). Pour les plages, Puerto del Carmen est sans aucun doute la meilleure de stations, les plages y sont parmi les plus belles de l’île et la station est encore plus animée que Playa Blanca.
      Farniente ou excursions, à vous de choisir !!!
      Bon séjour à Lanzarote !

  2. Bonjour
    Je pars une semaine à Lanzarote à partir du 20 mai et je désirerai visiter le parc de Timanfaya en faisant une randonnée encadrée. J’ai vu quelques possibilités mais que me conseillez-vous ? quel organisme vous paraît le mieux ? Partir en randonnée fait-il « double emploi » avec une découverte en car ou bien doit-on découvrir le parc de ces deux manières ? Merci pour vos conseils

    1. Bonjour,
      Merci de votre intérêt. Le parc de Timanfaya est un parc très protégé. Il n’y a pas dix milles façons de le découvrir et la plus complète reste le circuit obligatoire en car depuis l’observatoire où vous allez garer votre voiture. C’est un bon aperçu car le bus vous emmène à travers le parc sur environ 5 Km (soit 20 mn environ de trajet car le bus roule doucement) ce qui vous permet d’appréhender de façon assez complète l’immensité du parc et d’observer de nombreux volcans de près. De plus, le bus circule à travers d’immenses coulées de lave ce qui est très impressionnant. Vous pouvez également visiter le parc à travers des randonnées encadrées (sur réservation notamment auprès du bureau du parc qui se trouve sur la route ou via l’office du tourisme) par des guides officiels. Les parcours sont variables d’une heure à la journée entière : tout dépend du temps que vous êtes prêt à consacrer. C’est également une façon d’approfondir sa culture « volcanique » car vous pourrez poser toutes les questions que vous voulez au guide.
      Bon voyage à Lanzarote !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>