Bem-vindo a Cabo Verde

Montage-par-4-titre-700x400
Bem-vindo a Cabo Verde !

Escapade au Cap Vert par Magali

Durant 4 jours, j’ai participé à un voyage professionnel sur l’île de Sal, une île de  l’archipel du Cap-Vert. Un voyage que l’on appelle dans la profession « éductour », destiné à découvrir la destination mais également des d’hôtels. Celui-ci était organisé par le tour-opérateur Héliades (spécialiste de la Grèce et du Cap-Vert). A 6 h de vol de France et avec seulement 2 h de décalage horaire, le Cap-Vert est la destination idéale au coeur de l’hiver pour profiter de son climat chaud qui persiste toute l’année. Nous sommes partis avec -2° à Paris et nous sommes arrivés avec + 28°C sur Sal ! C’est dire si le contraste est saisissant ! Nous étions un petit groupe de 10 agents de voyages accompagnés par 2 représentants du voyagistes Héliades. Nous avons voyagé avec un vol direct à l’aller (sur la compagnie Small Planet) et via Lisbonne au retour avec la TAP (compagnie nationale portugaise). Le programme était assez rythmé avec la visite de 5 hôtels prévus et une sortie dans l’arrière-pays. Une escapade sur l’île de Sal qui nous a permis de découvrir la beauté singulière du Cap-Vert. Une belle découverte. Allez, c’est parti !

JOUR 1

 

Allez, c'est parti ! La bonne humeur est là.

Allez, c’est parti ! La bonne humeur est là.

15h55 convocation à Nantes au comptoir Small Planet et décollage prévu pour 17h55. Un vol qui m’a paru une éternité ! Nous étions pourtant bien installés, avec suffisamment de place devant nous et un appareil pratiquement neuf, avec un plateau repas, rien à redire sur cela, par contre un personnel de bord pas très souriant et assez froid c’est le bémol ! 00h55 heure Française et 22h55 heure locale. Nous voici arrivé sur l’île de Sal. Il fait nuit : première impression, il y a beaucoup de Vent : Les alizés sont bien là !

Notre arrivée de nuit sur l'île de Sal

Notre arrivée de nuit sur l’île de Sal

Mais au vu des températures la journée avec environ 29° C, heureusement qu’il y a du vent ! Nous sommes attendus par notre réceptif et nous voilà partis vers notre hôtel où nous  resterons 2 nuits : l’hôtel l’Oasis Salinas Sea 5*NL. Un transfert rapide d’environ 20 à 30 min. C’est l’avantage de la destination, tous les hôtels sont facile d’accès. Arrivé au Salinas, après avoir rempli les formalités et bu un petit cocktail (sans alcool ) de jus de fruits, nous déposons rapidement les bagages afin de pouvoir aller boire un verre à Santa Maria, le village situé à deux pas de l’hôtel.

Avec une sa plage paradisiaque et rectiligne sur plus de 2 Km, on comprend pourquoi Santa Maria concentre tous les hôtels touristiques de l'île de Sal

Avec  sa plage paradisiaque et rectiligne sur plus de 2 Km, on comprend pourquoi Santa Maria concentre tous les hôtels touristiques de l’île de Sal

Avec Palmeira au Nord de l’île, Santa Maria est le principal centre économique de l’île. Bordé par une superbe plage, c’est également l’unique pôle touristique de l’île, celui qui concentre tous les hôtels balnéaires.

Une rue de Santa Maria : l'architecture est très disparate, certaines sont colorées, d'autres non.

Une rue de Santa Maria : l’architecture est très disparate, certaines sont colorées, d’autres non.

Et quelle impression ! Santa Maria est à l’image du Cap-Vert, une ville habitée par une communauté multicolore, résultat du métissage entre l’Europe, l’Afrique et l’Amérique du Sud. Rappelons que l’île était « inhabitée » jusqu’en 1456, année de sa découverte par les Portugais. Elle s’est peu à peu peuplée d’esclaves venant d’Afrique noir et de navigateurs venant d’Europe et d’Amérique. Il y règne une ambiance « no tress » et les habitants sont d’une extrême gentillesse.

Une petite maison typique de Santa Maria

Une petite maison typique de Santa Maria

Les soirs de week-end, les locaux viennent danser et boire un verre dans les rues de Santa Maria, une superbe ambiance au couleurs de l’île ! Nous sommes « à la porte » du Sénégal et cela se sent ! Les commerces ambulants sont principalement sénégalais (donc ils parlent le français, ça c’est bien). Comptez en moyenne 500 Escudos (équivalent à 5 €) un cocktail type Mojito ou Caipirinhias et 250 escudos (soit 2.5€) une Cervesa (également appelé bière) , et oui 1€ est = à 100 escudos c’est simple !

Les soirs de week-end, les bars de Santa Maria débordent de vitalité ! La fête bat son plein.

Les soirs de week-end, les bars de Santa Maria débordent de vitalité ! La fête bat son plein.

JOUR 2

hotel Hôtel Salinas Sea 5*

L’hotel Oasis Salinas Sea 5*  fait partie de la même chaine d’hôtel que le club Héliades Belorizonte qui est d’ailleurs mitoyen. L’hôtel est directement situé en bordure de plage et quelle plage !

La piscine de l'hôtel Oasis Salinas

La piscine de l’hôtel Oasis Salinas

Le sable est extrêmement fin et la mer est un mélange de vert et bleu turquoise. Par contre nous sommes coté Atlantique et ça se voit car il y a des énormes vagues. C’est idéal pour le Kite Surf ou le Wind Surf, d’ailleurs il y a des bases nautiques partout autour des hôtels !

La plage de l'hôtel Oasis Salinas - Playa Santa Maria - est superbe. C'est d'ailleurs l'une des plus belles plages de l'île de Sal.

La plage de l’hôtel Oasis Salinas – Playa Santa Maria – est superbe. C’est d’ailleurs l’une des plus belles plages de l’île de Sal.

L’hôtel est situé à  2 pas du village de Santa Maria. Il s’agit d’un hôtel club (animation internationale) mais à l’animation assez légère (contrairement au Riu Funana) qui compte 337 chambres  et récemment rénovées. Des chambres qui vont de la standard vue jardin ou vue mer jusqu’à la suite, toutes très bien équipées.

Le lobby de l'hôtel Oasis Salinas est comme tout l'hôtel de style moderne

Le lobby de l’hôtel Oasis Salinas est comme tout l’hôtel de style moderne

Nous étions logés dans les standards jardins : très bien décorées avec de jolis couleurs et très propres et suffisamment grandes. Un hôtel très bien agencé avec de très beaux jardins. Le personnel est très agréable mais ne parle pas forcément Français. La clientèle de l’hôtel est principalement Allemande et de l’Europe de L’Est (Pologne). Il propose 4 choix de restaurants différents et un Beach Club . Je vous recommande d’aller y manger le midi ou boire un verre le soir.

L'Oasis Salinas est composé de petits bâtiments modernes à deux étages

L’Oasis Salinas est composé de petits bâtiments modernes à deux étages

Points forts :

  • Accès direct à une belle plage
  • A 2 pas du Village de Santa Maria
  • Style moderne tendance
  • Piscine située directement en bordure de plage

Points Faibles :

  • Peu de personnel parle francophone
  • Équivalent pour moi plus à un bon 4*, 4* sup qu’un 5*
  • Une formule tout inclus un peu décevante avec des cocktails très sucrés et pas de vrai jus d’orange le matin

hotel Hôtel Club Héliades Oasis Belorizonte 4*

Après le petit déjeuner, nous partons visiter le Club Héliades Oasis Belorizonte 4*NL  :  très bonne première impression. A dire vrai,  j’avais beaucoup d’aprioris sur cet hôtel mais ce fût une belle surprise de réaliser que sa rénovation est une réussite !

L'une des piscines du Club Héliades Oasis Belorizonte

L’une des piscines du Club Héliades Oasis Belorizonte

Un hôtel composé d’une partie avec de petits bungalows (standards ou supérieurs) répartis dans un grand jardin et une autre partie (les chambres supérieures) dont 10 communicantes  dans le bâtiment principal. La clientèle est Anglaise, Polonaise et Française principalement.

Le Club Héliades Oasis Belorizonte est composé principalement de bungalows récemment rénovés

Le Club Héliades Oasis Belorizonte est composé principalement de bungalows récemment rénovés

Un hall d’entrée blanc épurée avec une très belle décoration vous procure une très belle impression à votre arrivée. Un hôtel qui compte 3 piscines d’eau douce, plusieurs bars et 3 restaurants sur réservation (pensez à réserver dès votre arrivée !). L’hôtel club propose une animation francophone signée Héliades qui cohabite très bien avec  l’animation  internationale promulgué par l’équipe de l’hôtel.

Le mini-club est très bien agencé avec ses deux petites piscines dont l'une est protégée du soleil

Le mini-club est très bien agencé avec ses deux petites piscines dont l’une est protégée du soleil

Les clients français, contrairement à d’autres hôtels, sont réparties mélangés avec les autres nationalités. Attention ! Tous les bungalows ne sont pas rénovés, j’aurai aimé en voir un non rénové mais cela n’a pas été possible malheureusement.

Points forts :

  • Une belle plage en accès direct
  • Une rénovation réussie
  • Un hébergement en bungalows dépaysants
  • Animation francophone signée Héliades
  • Un mini-club complet avec ses propres piscines

Points Faibles :

  • Une nourriture bonne mais simple
  • Le wifi et le coffre-fort sont payants !
  • La piscine principale située à l’arrière du complexe
Voici le paysage typique de l'île de Sal dès lors que l'on quitte la zone touristique de Santa Maria

Voici le paysage typique de l’île de Sal dès lors que l’on quitte la zone touristique de Santa Maria

L’après-midi était consacrée à la découverte de l’île et de son arrière-pays . J’attendais avec impatience ce moment car l’île est désertique. Il y a très peu de végétation mais les paysages sont vraiment extraordinaires et je voulais également voir comment vivaient les locaux. Nous avons visité un petit village : les maisons y sont très colorées.

Les maisons quand elles sont rénovées sont généralement repeintes de couleurs vives

Les maisons quand elles sont rénovées sont généralement repeintes de couleurs vives (Santa Maria – Sal)

Les Capverdiens vivent principalement de la pêche. Ils ne cultivent pas ou très peu, tout est importé, c’est pour cela que la vie est relativement chère sur place. C’est une île volcanique avec des paysages très minéraux et lunaires. D’ailleurs des scènes de films ont été tournées sur Sal comme Mad Max ou la Guerre des Étoiles ! Le cratère de l’ancien volcan Pedra Lume abrite des salines encore exploitées de nos jours.

Non loin de l'aéroport, on peux observer des lacs salés d'où est récolté le sel. Un métier des plus harassants.

Non loin de l’aéroport de l’île de Sal, on peux observer des lacs salés à l’emplacement d’un ancien cratère d’où est récolté le sel. Un métier des plus harassants.

JOUR 3

hotel Hôtel RIU Funana 5*

Autre belle surprise tant attendue avec le Resort Riu Funana 5* . Je dis Resort car il est très très grand (c’est à mon gout un point faible car bien trop grand) et Club Héliades en Prime !! Dès notre arrivée, nous réalisons tout de suite que nous sommes sur un beau 5* avec un magnifique hall joliment décoré et de très beaux jardins avec de nombreuses terrasses agrémentées de restaurants ou de bars où l’on peut se poser. Bref, un concept très agréable !

L'un des piscines du RIU Funana où il fait bon se prélasser !

L’un des piscines du RIU Funana où il fait bon se prélasser !

J’aurai aimé gouter la cuisine du Rui Funana mais cela n’a malheureusement pas été le cas. C’est un hôtel que je sélectionnerai sans hésiter pour les familles, car il existe des suites communicantes avec la présence d’un sas entre les chambres (idéal pour l’intimité !).

Une chambre du RIU Funana

Une chambre du RIU Funana

Points forts :

  • Un cadre magnifique avec de beaux jardins, on s’y sent tout de suite bien
  • Un vrai tout inclus proposant un large choix de restaurants, d’activités et de services gratuits
  • De chambres joliment décorées
  • Des jardins absolument magnifiques propice au dépaysement
  • Animation en partie francophone signée Héliades

Points Faibles :

  • Assez loin de la plage
  • A 20 mn environ de Santa Maria donc un peu plus excentré
  • Un immense resort !
La piscine ludique pour les enfants du RIU Funana

La piscine ludique pour les enfants du RIU Funana

hotel Hôtel Hilton Cabo Verde Sal Resort 5*

Deuxième surprise de la journée : le tout nouveau Hilton 5* ! Encore une belle nouveauté. Les Américains investissent fortement sur Sal et voici un bel hôtel à la hauteur de la chaine Hilton ! Un hôtel 5* à la fois épurée et très classe. Un resort en front de mer avec des suites familles ou des chambres orientées mer.

La piscine du Hilton Cabo Verde 5*

La superbe piscine du Hilton Cabo Verde 5*

L’hôtel est situé à coté d’un Casino et à proximité du Village de Santa Maria (1 Km par la plage), ce qui est un plus pour alterner farniente et sortie.  Les autres points forts du Hilton sont nombreux :  De très beaux Jardins fleuris, un choix de restaurants variés, une très belle grande piscine en roche de lave.

Le lobby du Hilton Cabo Verde est moderne et complètement ouvert sur l'extérieur

Le lobby du Hilton Cabo Verde est moderne et complètement ouvert sur l’extérieur

Points forts :

  • Un superbe hôtel flambant neuf et luxueux
  • Un très joli Beach Club donnant sur une très belle plage aménagée
  • La proximité avec le village de Santa Maria (1 Km)

Points Faibles :

  • La construction du Radisson juste à coté avec des travaux qui viennent à peine de commencer donnant sur les suites Familles !

hotel Hôtel Morabeza 4*

Dernière surprise de la Journée : la Visite du Morabeza 4*Après la visite d’immenses complexes, quelle fût cette agréable surprise de découvrir un hôtel de charme et de surcroît à taille humaine !

Le Morabeza affiche clairement sa singularité avec un lobby classique, intime et chaleureux.

Le Morabeza affiche clairement sa singularité avec un lobby classique, intime et chaleureux.

Un hôtel historique vraiment à la hauteur de ce que nous pensions tous et une hospitalité des plus agréables, (d’ailleurs c’est leur label depuis 1967 ! ). Un cadre enchanteur, un hôtel en bord de mer à 2 pas de Santa Maria (et oui tous les hôtels se touchent). Mais avant tout, une structure à taille humaine et de charme qui compte seulement 88 chambres et 33 suites toutes à la décoration sobre et raffinée. Les chambres sont assez spacieuses.

Les chambres du Morabeza sont classiques et confortables

Les chambres du Morabeza sont classiques et confortables

Ce n’est pas un hôtel avec de l’animation mais plus un boutique-hôtel plutôt cosy. Néanmoins il propose plusieurs fois par semaine, des soirées animées par des groupes locaux dans l’ambiance magique des « Mornas » ou des « Caladeiras » . L’hôtel propose également l’unique excursion de visiter en bateau (leur bateau), l’île de Boa Vista voisine en 1 journée avec leur trimaran à moteur « Ilan Voyager » (Prototype).

Le restaurant de plage du Morabeza

Le restaurant de plage du Morabeza

Points forts :

  • Mon Coup de coeur car à taille humaine, intimiste à l’ambiance cosy
  • Des piscines calmes et agréables
  • Un accès direct à la belle plage
  • Son restaurant sur la plage
  • La proximité de Santa Maria : l’hôtel balnéaire le plus près du village

Points Faibles :

  • Un hôtel vendu en base petit déjeuner et par conséquent nécessitant un budget qui peut vite monter

Dernière visite qui va clôturer cette escapade Cap Verdienne ! Avant de partir pour l’aéroport, nous avons la chance de vivre l’arrivée de la pêche du jour. Des dizaines de pêcheurs débarquent sur le ponton à côte du Morabeza leurs poissons du jour pour une vente sur place ! Moment de pur bonheur.

Marché improvisé sur le ponton de débarquement de la pêche du jour

Marché improvisé sur le ponton de débarquement de la pêche du jour à Santa Maria (Sal)

Derniers heures et derniers instants de détente. Nous en profitons pour goûter une dernière fois aux joies de la baignade dans l’Océan Atlantique, certes un peu agitée (nous sommes restés au bord)  mais dans une eau très très agréable à 25° !

La préparation du thon péché le jour même

La préparation du thon péché le jour même à Santa Maria (Sal)

Vous imaginez bien que nous avons eu qu’un faible aperçu de la destination. Il est important de rappeler que l’archipel du Cap Vert comptabilise 10 îles au total  qui ont chacune leur singularité.  Pour comprendre leurs diversité, il faut d’abord différencier les îles « sous la vent » (Iles de Brava, Fogo, Santiago et Maio) et « au vent » (Santo Antao, Sao Vincente, Santa Luzia, Sao Nicolau, Sal et Boa Vista).  Au Sud, Fogo se détache avec un relief très accentué, notamment celui du volcan Fogo qui culmine à 2829 mètres ! Santiago, la plus grande de toutes, abrite Praia, la capitale. Elle offre un paysage très varié, de montagnes, de plages et de plantations.

Dès la sortie de Santa Maria, on peut observer de belles salines dans un paysage très désertique.

Dès la sortie de Santa Maria (Sal), on peut observer de belles salines dans un paysage très désertique.

Difficilement accessible, Brava est très montagneuse et sans doute la plus sauvage de toute. Boa Vista ou Maio sont au contraire plates et désertiques, avec des plages de plus en plus envahit par des hôtels pour Boa Vista, même si celle-ci reste bien plus sauvage que sa voisine, l’île de Sal. Sal est en effet, la star du tourisme, c’est également historiquement là que les premiers grands hôtels de tourisme ont vu le jour.

Le sel est récolté bien sûr à la main comme dans les salines françaises de Camargues.

Le sel de Sal est récolté bien sûr à la main comme dans les salines françaises de Camargue.

L’île concentre la plus grande capacité d’accueil avec plus de 70 % des nuitées hôtelières du Cap-Vert représentant 550 000 touristes en 2014. On a coutume de dire, 10 îles et autant de visages du Cap-Vert. Difficile par conséquent d’appréhender cette destination quand on veut la découvrir en profondeur. En effet, les combinés d’îles ne sont pas toujours faciles en raison des transferts inter-îles longs ou aléatoires. Il reste une solution pour découvrir l’archipel dans sa globalité, la croisière !

hotel Croisière 6 îles à bord de l’Harmony G 5*

En effet, il existe une croisière qui aborde 6 des 10 îles que compte l’archipel. Une croisière à bord d’un yacht au confort 5* (l’Harmony G) et à taille humaine avec seulement 20 cabines. Ainsi, au cours d’un voyage de 7 jours, cette croisière vous fait découvrir les îles de Sal, Boa Vista, Santiago, Fogo, Sao Vicente et Santo Antao.

Voici le yacht Harmony G, un très beau navire à taille humaine

Voici le yacht Harmony G, un très beau navire à taille humaine


Points forts
 :

  • Une croisière intimiste (20 cabines) à l’opposé des croisières usines type Costa et MSC
  • La découverte de 6 îles en 7 jours pour un bel aperçu globale de l’archipel
  • La présence d’un animateur français à bord
  • Une formule en pension complète
  • Des cabines tout confort  et un service 5*
  • De nombreuses excursions proposées à chaque escale

Points Faibles :

  • Un bateau avec une certaine promiscuité
  • L’absence de piscine sur le Yacht
Avec une arrivèe et un retour sur l'île de Sal, la croisière fait escale dans 6 des 10 îles que compte l'archipel.

Avec une arrivée et un retour sur l’île de Sal, la croisière fait escale dans 6 des 10 îles que compte l’archipel.

Ainsi s’achève ce court éductour riche visites d’hôtels. Une belle expérience ! Un grand grand Merci à ma commerciale préférée Catherine, je peux le dire, qui grâce à elle m’a fait découvrir le Cap Vert !! Ce rapport d’éductour n’est qu’une ébauche de ce que j’ai pu vivre pendant ces 4 jours intenses. Si vous envisagez un séjour au Cap Vert, n’hésitez pas à me contacter directement. Je me ferai un plaisir de vous renseigner sur la destination et sur les hôtels visités.

Mes coups de cœur par ordre de préférence :

Vejo Você em Breve !

 

Les îles de l'archipel représentées sur une maison de Santa Maria (Sal)

Les îles de l’archipel représentées sur une maison de Santa Maria (Sal)

 

Points forts de la destination :
• Le métissage culturel de entre l’Europe et l’Afrique • Accueil et gentillesse de la population • Peu de décalage horaire • Ensoleillement exceptionnel toute l’année • Beauté des plages de Sal et Boa Vista • La Mecque pour le wind surf et le kite surf • Extrême diversité des paysages et des visages de l’archipel entre les différentes îles • Paradis de la randonnée (Fogo, Santo Antao, Sao Nicolau) • Destination sauvage et authentique • Patrimoine culturel (histoire, musique, peinture) • Une destination nouvelle pour beaucoup • Une démocratie
Points faibles de la destination :
Développement de grosses structures hôtelières dénaturant les plages de Sal et bientôt de Boa Vista • Rareté du patrimoine historique (le pays est jeune et les vestiges coloniales rares) • Dangerosité de l’océan pour la baignade • Vent fort et permanent (surtout entre novembre et mars) • Infrastructures touristiques pas toujours fiables (location de voitures, loisirs…) • Faible capacité hôtelière en dehors de l’île de Sal • Des tarifs aériens élevés • Des circuits parfois fatiguant • Confort, restauration et service très aléatoires dans beaucoup d’hôtels
La meilleure période pour partir
L’île de Sal et plus globalement l’archipel du Cap-Vert possède un climat de type tropical semi-désertique. L’île de Sal connaît des températures chaudes (25°C en moyenne) atténuées par les alizés, surtout en hiver et une pluviométrie quasi nulle. C’est donc une destination idéale toute l’année, en particulier de novembre à avril pour éviter les fortes chaleurs, période où le vent est le plus fort.

Quelques conseils avant de partir

Si vous envisagez de vous rendre au Cap Vert, vous aurez peut-être à effectuer un vol de nuit, parfois pénible. Nous avons rédigé sur notre blog un article complet regroupant des conseils et des astuces pour appréhender en toute sérénité un vol de nuit et arriver en forme à destination. Nous vous invitons à le consulter. L’article s’intitule :  En forme après un vol de nuit ? Oui, c’est possible !… 
-
• Pour un voyage culturel et découverte, optez pour un combiné inter-îles pour goûter aux différents aspects du Cap Vert. Le bon rythme : 3 îles pour un séjour de 8 jours. Autre possibilité : la croisière.
-

• Restez prudent dans la rue la nuit. Les îles sont plutôt sûres, mais la pauvreté de la population a générée une petite délinquance dans les villes de Mindeloa (Sao Vincente) et Praia (Santiago).

• Apportez avec vous 200 € en liquide, en plus de votre budget. Certains loueurs de voiture et d’équipements sportifs demandent des cautions en cash et non par empreinte de carte bancaire.

• Pour les amateurs de culture musicale, rendez-vous à Sao Vicente le week-end en choisissant un hébergement dans le centre ville. L’été est toujours plus festif.

• N’oubliez pas que les retards dans les transports (bateau, avion) sont fréquents, notamment à cause du vent. Des vols peuvent être annulés.

• Soyez vigilant lors des baignades, même sur les plages des hôtels : les courants de l’océan Atlantique peuvent être forts, en dépit de l’aspect calme de la mer et les vents violents, surtout à Boavista.

• Attention aux tarifs des suppléments quand des formules tout inclus ne sont pas proposées.

• Les tarifs des excursions sur place sont élevés. Une excursion, une sortie en catamaran ou pour expérimenter la pêche au gros, sont toutefois à recommander.

• En séjour balnéaire sur Sal ou Boavista, ne ratez pas une journée d’excursion à Fogo ou à Santo Antao. Dépaysement garanti !

• Pour le balnéaire, privilégiez les îles de Sal et Boavista (laquelle a beaucoup moins d’hôtels). Sal et Boavista sont des îles qui ont ouvert le pays au tourisme grâce aux sports de glisse. Tous les sports nautiques et la pêche au gros sont pratiqués. Pour la rando-découverte, préférez Santo Antao, Fogo ou Sao Nicolau (peu programmée). La ville la plus attrayante est Mindelo à Sao Vincente.

• L’avantage d’un séjour balnéaire à Sal est la proximité de l’aéroport international, alors que pour Boavista il faut reprendre un petit avion pour un vol de 15 minutes sauf si votre vol international se pose sur directement l’aéroport de Boa Vista (vérifiez votre aéroport d’arrivée).

• Pour les randonneurs, n’oubliez pas l’inconfort de certaines pensions ou petits hôtels isolés, avec parfois des coupures d’eau et d’électricité.

• Pour les produits à la carte, la compagnie nationale TACV a un réel atout : elle lie ses forfaits avions inter-îles à ses vols internationaux.

• Attention aux plongeurs : il n’y a pas de caisson de décompression au  Cap-Vert.

• Les amateurs de sports de glisse privilégieront la période de novembre à mars pour le vent.

L’auteur…

Screen Shot 12-26-17 at 05.18 PM

 —

 

 

 

 

 

 

 

Bem-vindo a Cabo Verde 5.00/5 (100.00%) 4 votes

2 réflexions sur “ Bem-vindo a Cabo Verde ”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>