Oman : Magie des Milles et Une Nuits

Titre-700x400

Sultanat d’Oman : Magie des Milles et Une Nuits

A l’occasion de l’annonce du nouveau Lookéa Sultana à Oman, nous avons pensé qu’il était important de revenir sur ce pays qui pâtit de bien trop d’aprioris. Nous avons découvert le Sultanat d’Oman lors d’un voyage professionnel en novembre dernier organisé par le voyagiste SOLEA Vacances. Ce fût contre toute attente une succession de surprises. Comme beaucoup d’entre nous, nous nous attendions à un pays ressemblant à ces voisins du golf : désertique et monotone dans les paysages, surfait et clinquant dans les villes, froid et condescendant de la part des locaux, sans parler d’éventuels problèmes d’insécurité…Ce fût véritablement tout le contraire. Voilà une destination arabe sécurisante, d’une incroyable diversité et d’un charme sans pareil. A la fois tendance et encore mystérieuse, Oman offre aux amateurs de luxe les plus beaux palaces et aux passionnés d’aventure en toute sécurité, une immersion dans le désert et ses oasis sans parler de l’histoire Omanaise, riche de son passé millénaire entre Orient et Occident. Cette terre d’Arabie ouverte sur l’Océan Indien est fascinante.  Je vous le dis et le redit. A tous ceux qui cherchent une nouvelle destination de charme et qui connaissent déjà Maurice, Zanzibar ou encore Bali… Allez découvrir sans plus tarder la magie du Sultanat d’Oman !

PARTENAIRES
Une destination arabe sécurisante et une population accueillante

La première question qui vient à l’esprit et qui est entièrement légitime vu le contexte actuel est la question de la sécurité. Il est vrai que le Sultanat d’Oman partage sa frontière Sud avec le Yémen en guerre et sa Mer d’Arabie à l’Est avec le Pakistan ou encore l’Iran. Malgré cette proximité géographique (la frontière avec le Yémen est étroitement surveillée), le Sultanat d’Oman est considéré comme le pays le plus sur du Golf.

La carte d'Oman. Notez que la province de Musandam à l'extrémité Nord de la péninsule Arabique fait partir du Sultanat d'Oman

La carte d’Oman. Notez que la province de Musandam à l’extrémité Nord de la péninsule Arabique est une enclave qui fait partir du Sultanat d’Oman. Dans le cercle jaune, le désert de sable de Wahiba Sands facilement accessible depuis la capitale Mascate.

Le Forum Économique Mondial (WEF) a publié en 2015 son rapport « Travel and Tourism Competitiveness Report 2015 », classant le Sultanat d’Oman dans le Top 10 des pays en termes de sûreté et de sécurité. Cet aspect  « secure » s’explique en partie par la fait que la grande majorité des Omanais professent l’ibadisme, une tendance souple et tolérante de l’Islam.  Omanais et Omanaises sont donc assez indifférents aux us et coutumes occidentales. Les occidentaux s’y sentiront en sécurité et ne feront l’objet d’aucune animosité, bien au contraire.

L'approche du Boeing Oman Air sur Mascate lors de notre votre professionnel en novembre dernier. on distingue la baie de Mascate, encerclée par les montagnes arides.

L’approche du Boeing Oman Air sur la capitale Mascate lors de notre votre voyage en novembre dernier. On distingue à gauche le port de Mascate et la ville dans son ensemble encerclée par les montagnes arides.

Autre facteur de stabilité, le pays s’est toujours réfugié dans une neutralité politique et religieuse (entre les sunnites et les chiites) et l’actuel Sultan Qaabous s’est singularisé par une politique de redistribution pour tous les Omanais (qui ne sont que 4 millions). Même le village le plus reculé bénéficie de l’eau potable et de l’électricité. La misère, terreau de tous les fanatismes, n’existe pas à Oman.

Fier tout en restant simple et ouvert aux autres... C'est l'impression que vous sentirez des omanais

Fier tout en restant simple et ouvert aux autres… C’est le sentiment que nous garderons des omanais.

Le pays est tellement sûr que nombreux sont les visiteurs à le découvrir en toute autonomie avec une simple voiture de location. Quant à la population Omanaise, elle est considérée comme l’une des plus chaleureuses et des plus accueillantes du monde Arabe. Autre différence avec les Emirats voisins et notamment Dubaï, les Omanais, malgré leur richesse, ne font pas étalage de leurs pétrodollars. Ils ont su restés simples.

L'actuel Sultan d'Oman : le Sultan Qaboos Bin Said

L’actuel Sultan d’Oman est le Sultan Qaboos Bin Said à la tête du pays depuis… 1970… soit l’équivalent de 9 mandats chez nous !

Une infrastructure touristique fiable et un excellent réseau routier

L’ouverture du pays au tourisme n’est plus tout à fait récent maintenant (une vingtaine d’années) et le nombre d’infrastructures s’est bien développé bien qu’il reste encore très limité en terme de capacité hôtelière. Tous les acteurs du tourisme sur place (loueur de voitures, réceptifs, guides…) font preuve d’un grand professionnalisme et les hôtels sont d’excellente qualité (principalement des hôtels 5* et 5* Luxe autour de Mascate, la capitale). Certes, sorti de la capitale, il faut bien avouer que l’hébergement reste fonctionnel mais tout à fait acceptable pour une étape de circuit. A noter que tous les hôtels sont reliés à internet.

La ville nouvelle de Mascate. Le pays dispose d'une infrastructure routière d'excellente qualité avec de nombreuses autoroutes.

La ville nouvelle de Mascate. Le pays dispose d’une infrastructure routière d’excellente qualité avec de nombreuses autoroutes.

Le réseau routier est quant à lui d’excellente qualité et ne pose aucun problème particulier d’autant plus que la conduite est comme en France à droite. Nous avons été très surpris par la multitude d’autoroutes flambant neuves ou en construction qui parsèment le pays. Les panneaux de signalisation sont tous parfaitement entretenus et dupliqués en caractères latins. En plus d’être excellent, le réseau routier est d’une propreté incroyable. Avant de partir à Mascate, un ami qui connaît bien le pays m’avait dit en souriant : « Tu verras, Mascate (la capitale) est une ville où tu peux manger par terre… ! ». :-)

La ville originelle de Mascate n’était qu’un gros village fortifié et ouvert sur la mer.

Les principales villes du pays sont reliées par des autoroutes à 2 ou 3 voies (les radars sont fréquents) ce qui permet de visiter le pays avec une simple voiture de tourisme (en dehors des pistes de montagnes et du désert, bien sûr). A noter que le principal désert de sable du Sultanat – Ash Sharqiyah Sands – (un erg de 180 Km sur 100 environ) est accessible depuis la capitale en 2h30 seulement de voiture grâce à une autoroute !

Montagnes, plages et déserts : Un environnement exceptionnel

Pour un pays à ce point aride, les paysages omanais sont étonnamment multiples. Seul le centre du pays est à proprement parler désertique. Partout ailleurs, la montagne et la mer sont omniprésents. La montagne, qui occupe tout le Nord et l’extrême Sud du pays (avec un point culminant à 3000 mètres) est le plus souvent dépouillée de toute végétation, laissant voir une roche ocre et même presque rouge.

La province de Musandam est l'une des plus spectaculaires avec ses montagnes qui se jettent dans la

La province de Musandam est l’une des plus spectaculaires avec ses montagnes qui se jettent dans la mer du détroit d’Ormuz

Souvent présentées comme les « fjords d’Arabie », les montagnes du Moussandam à l’extrémité Nord du pays sont les plus spectaculaires et culminent à 2000 mètres d’altitude. Elles tombent à pic dans la mer pour dévoiler des paysages grandioses. Les plupart des villages dans cette région ne sont d’ailleurs accessibles que par la mer.

Un haut village perché dans l'arrière-pays de Mascate. L'adaptation des hommes dans ce milmieu à priori hostile est remarquble.

Un haut village perché dans l’arrière-pays de Mascate. L’adaptation des hommes (cultures en terrasses, réseau d’irrigation…) dans cet environnement à priori hostile est remarquable.

Dans l’arrière-pays de Mascate (la capitale) ; les montagnes de l’Hajjar présentent une alternance de hauts plateaux intérieurs et de sommets jalonnés de villages traditionnels d’altitude, de vergers en terrasses et creusés de wadi (cours d’eau verdoyant) où s’épanouissent des palmeraies. Les wadi sont des vallées formées par les torrents, tantôt jalonnées d’oasis et de piscines naturelles tantôt de villages. Pour la plupart parcourus par les canaux à ciel ouvert du système d’irrigation traditionnel appelé falaj. Les wadis sont emblématiques des montagnes omanaises.

Le contraste est saisissant entre l'aridité des montagnes et les vallées verdoyantes

Le contraste est saisissant entre l’aridité des montagnes et les vallées et terrasses de culture verdoyantes.

Hauts-plateaux et sommets de plus de 3000 mètres, villages enchâssés entre les parois rocheuses des wadi, canyon et vergers verdoyants…. La montagne omanaise offre des paysages aussi variés qu’exceptionnels. Pas étonnant dans ce décor unique que l’éventail des activités nature soit si large : marche ou randonnées plus soutenue sur les sentiers de montagnes (30 sentiers balisés dans le Hajjar) et dans les wadi, baignade dans leurs piscines naturelles, canyoning, escalade et via ferrata, VTT, spéléologie, descente en rappel… Ce pays  permet d’offrir une immersion totale dans la nature, encore rehaussée par le fait de pouvoir camper librement et partout (le camping sauvage est autorisé sur tout le territoire), en toute sécurité.

Les wadis

Les wadis sont synonymes de vie dans cet univers minéral surtout l’été quand il fait 45°C à l’ombre !

Oman, c’est également 3165 Km de côtes pour seulement 4 millions d’habitants. Autant dire que les plages sauvages et désertes y sont légions. Certaines plages omanaises sont aussi belles que celles des Maldives par exemple, avec une mer turquoise bordée de sable fin. Oman est une destination balnéaire à part entière. La beauté des plages, la chaleur continuelle, la qualité et le raffinement de l’hébergement font d’Oman une destination balnéaire de tout premier choix. Tantôt sableuse, tantôt rocheuse, la côte bordée par une eau limpide aux dégradées de bleus propres aux mers chaudes est de toute beauté.

Oman, c'est bien entendu de superbes plages et une hôtellerie 5* exceptionnelle autour de Mascate

Oman, c’est bien entendu de superbes plages et une hôtellerie balnéaire 5* exceptionnelle autour de Mascate.

Montagnes, plages, il manque bien entendu la troisième composante naturelle qu’est le désert. 70 % du territoire omanais est désertique, tantôt recouvert de hautes dunes de sable (erg), tantôt d’immensité rocheuses (reg). Le cœur du pays abrite le vaste désert de sable d’Ash Sharqiyah Sands (le Désert de l’Est), également connu sous l’appellation de « Wahiba Sands ». Il s’agit d’un erg (désert de sable) qui s’étend sur une zone de 180 Km du Nord au Sud et de 100 Km environ d’Ouest en Est jusqu’à la mer d’Arabie. Ce désert a la première particularité d’être accessible facilement depuis la capitale, puisque 2h30 seulement suffisent en voiture de tourisme pour l’atteindre. Ce désert à la Laurence d’Arabie peut donc faire l’objet d’une excursion à la journée depuis Mascate.

Notre convoi de 4x4 dans l'erg de

Notre convoi de 4×4 dans l’erg de Wahiba Sands, un erg de 180 Km de long sur 100 de large.

C’est ensuite un erg composé de dunes parmi les plus hautes de la péninsule arabique. Oubliez ce que vous avez vu à Merzouga au Maroc ou dans le Sud Tunisien car il s’agit ici de dunes hautes parfois de plus de cent mètres composées d’un sable ocre d’une incroyable beauté, qui ondulent à perte de vue.

Nous voilà sur le départ, prêt à quitter ce fabuleux désert. 2h30 plus tard, nous serons à l'aéroport !

8h30. Nous voilà sur le départ, prêt à quitter ce fabuleux désert. 2h30 plus tard, nous serons à l’aéroport international de Mascate pour notre vol retour Mascate – Paris !

Pour profiter en toute sérénité de l’expérience, il faudra au minimum passer une nuit dans l’un des 4 campements qui existent au cœur de l’erg. Même pour une seule nuit, la magie de la nuit passée sous la voûte céleste constellée d’étoiles et dans le silence du désert est un souvenir inoubliable. On pourra bien sûr goûter l’émotion d’une promenade à dos de dromadaire dans ce décor irréel.

Une destination alliant culture et tradition à l’opposé des Émirats voisins

En plus d’un potentiel naturel d’une grande variété entre désert, montagnes et plages, le Sultanat d’Oman offre une histoire multimillénaire aussi riche que fascinante. Lieu de rencontres et d’échanges commerciaux entre l’Orient et l’Occident depuis l’Antiquité, le pays continue aujourd’hui de témoigner des influences en provenance d’Inde, de Perse, de Zanzibar, du Portugal et d’Angleterre qui se sont juxtaposés au fil des siècles.

Vue d'ensemble de l'oasis de depuis son fort superbement conservé

Vue d’ensemble de l’oasis de Nizwa depuis les murailles de son fort du XVIIe siècle superbement conservé.

A titre d’exemple, le pays offre plus de 500 forts, châteaux et tours de guet bâtis pour la plupart au XVII ème siècle. Chacun d’eaux présente une particularité ou une curiosité, liée à des éléments architecturaux ou à sa position géographique. Le cœur historique de Mascate est lui-même dominé par les forts de Jalali et Mirani.

Les fortifications de la ville de Nizwa

Les fortifications de la ville de Nizwa.

Reflet de l’Oman d’hier et d’aujourd’hui, la capitale Mascate est le premier centre culturel et historique du pays. Outre son cadre enchanteur entre mer d’Oman et montagnes du Hajar, Mascate offre une architecture qui témoigne de son riche passé de port à la croisé de l’Orient et de l’Occident.

Mascate est une très belle capitale qui allie tradition et culture à l'opposé des capitales blng-bling des Emirats voisins

Mascate est une très belle capitale qui allie tradition et culture à l’opposé des capitales « bling-bling » des Emirats Arabes voisins (Dubaï, Abou Dhabi) ou du Qatar (Doha).

Après la conversion du pays à l’Islam au VII ème siècle, l’expansion de son port commercial s’est poursuivie, attirant navigateurs et commerçants du monde entier. En 1507, elle fût occupée par les Portugais qui y demeurèrent jusqu’en 1650, date à laquelle le sultan Bin Saif la libéra, fondant ainsi un empire qui s’étendait de Zanzibar au Pakistan. Jusqu’en 1870, le Sultanat d’Oman était la première puissance maritime de l’Océan Indien. La capitale propose aujourd’hui 5 musées très intéressants qui retracent chacun à leur manière 6000 ans d’histoire.

Vue du vieux port de Mascate qui fût le théâtre d'échanges maritimes depuis des siècles.

Vue du vieux port de Mascate qui fût le théâtre d’échanges maritimes pendant des siècles.

L’autre particularité d’Oman est sa culture traditionnelle, tolérante et accueillante. Ouvert au monde extérieur en 1970 avec l’arrivée au pouvoir de l’actuel Sultan Qaboos, Oman a fait depuis le choix d’un développement touristique modéré en optant pour la préservation de son identité, de sa culture et de son architecture. Ainsi, la capitale Mascate refuse volontairement toute construction dépassant une certaine hauteur ceci afin de préserver la beauté historique de la ville. Contrairement à son proche voisin Dubaï, le sultanat offre donc un visage traditionnel dépaysant et permet une approche privilégiée de l’Arabie, qui sait se faire accueillante et tolérante vis-à-vis du monde occidental.

Surmontez vos peurs et allez à Oman ! Vous serez accueillis les bras ouverts.

Surmontez vos peurs et allez à Oman ! Vous serez accueillis les bras ouverts.

Les points forts de la destination…

• Le charme d’un pays encore très authentique
• La beauté et la diversité des paysages du désert de Wahiba Sands aux fjords de Musandan en passant par les régions montagneuses avec leurs villages perchés et leurs cultures en terrasses
• Un magnifique désert de sable facilement accessible à seulement 2h30 de Mascate
• La gentillesse des Omanais et la qualité de leur hospitalité pas encore galvaudée
• Une histoire riche et millénaire, fascinante à la croisé des mondes
• Les innombrables plages de sable fin au calme absolu
• Une excellente destination plongée et snorkeling
• Une hôtellerie de luxe exceptionnelle (autour de Mascate)
• Une capitale authentique et préservée
• Peu de décalage horaire
• Un climat exceptionnel en plein hiver
• La qualité du réseau routier avec des autoroutes flambants neuves
• La diversité des activités nature en toute sécurité : trekking, canyoning, VTT, escalade…
• Une destination sûre que l’on peut visiter en toute autonomie (autotour)
• La possibilité de combiner l’authenticité d’Oman avec la modernité de Dubaï (4h20 de route)

OMAN-13

Les agents de voyages de l’Éductour Oman (12/2015) organisé par le voyagiste SOLEA Vacances, l’Office du Tourisme d’Oman et la compagnie nationale Oman Air.

Et, les points faibles…

• La saleté désolante du désert à certains endroits
• La chaleur étouffante l’été (+ 45°C)
• La distance importante entre la région Sud et Nord  (3500 Km du Nord au Sud)
• Une hôtellerie restreinte voire inexistante en dehors de Mascate
• Une destination nécessitant un certain budget (prix élevés sur place)
• Pas assez d’hôtels de catégorie intermédiaire (3/4*)
• La rareté des guides francophones

Quelques conseils…

La visite de la péninsule de Musandan, au nord, se combine facilement avec quelques jours à Dubaï (2h30 de route) en fin ou début de séjour (avec possibilité d’arriver ou de décoller de Dubaï, ville très bien desservie).

• N’oubliez pas qu’il est important de demander aux femmes l’autorisation de les prendre en photo. Dans le sud en particulier. De même, il convient aux femmes touristes de porter une tenue correcte et de proscrire le monokini sur les plages.

• N’hésitez pas à choisir un séjour à Oman pour un voyage plongée : la côte autour de Mascate et la péninsule de Musandan proposent des sites intéressants.

• Les boissons alcoolisées ne sont pas en ventre libre à Oman. Seuls les grands hôtels et les restaurants disposant d’une licence sont autorisées à en vendre.

• Février et mars sont les plus beaux mois pour découvrir Oman : vergers en fleurs, lumières intenses…

• Il est prudent de prévenir les amateurs de balnéaires pur qu’en décembre et janvier, les températures peuvent cerains jours de vent ne pas être assez élevées pour pleinement profiter de la plage.

• Attention à la différence entre les hôtels luxueux de Mascate et ceux plus banals de villes telles que Nizwa ou Sur.

• Les expatriés de Dubaï viennent nombreux passer les week-ends (jeudi – vendredi) à Oman.

• Optez pour la formule autotour si vous recherchez un maximum d’indépendance. Le réseau routier omanais est récent et en parfait état. Attention toutefois aux chèvres et dromadaires qui traversent sans prévenir routes et autoroutes. Une étape incontournable : la traversée des montagnes de Jebel Sham dans le sens Nizwa – Nakhl : la partie la plus intéressante du trajet s’effectue alors en descente, permettant de profiter de superbes vues panoramiques.

• Ne vous aventurez pas dans le désert même au volant d’un 4X4. Le risque de se perdre est important, et la conduite dans les dunes nécessite une vraie maîtrise du pilotage pour ne pas s’enliser. Pour ceux qui passent une nuit dans le désert, les camps organisent une escorte qui permet d’emprunter des pistes bien établies.

• Les taxis omanais ne disposent pas de compteur. Se renseigner à l’hôtel pour connaître le prix des courses, avant de négocier avec le chauffeur. Toujours s’accorder sur le tarif avant de monter à bord.

Sélection de circuits, combinés et autotours

Bandeau-Circuits-Oman

Sélection d’hôtels  

Cliquez sur la photo pour accéder à la fiche hôtel

hotel  Lookéa Sultana 4* (nouveauté 2016-2017)

Lookea Sultana

Blotti dans un vaste jardin, ce nouveau Club Lookéa Sultana Oman se situe à 110 Km à l’Ouest de Muscate au bord d’une longue plage de sable fin. Point de départ pour un des plus beaux sites de plongée, au centre de la réserve naturelle de l’île Daymaniyat, connue pour la variété de sa faune maritime. Offrant une vue panoramique sur les monts Hajar, le Club Lookéa Sultana est idéal pour des vacances entre nature et farniente.

hotel  The Chedi 5*

The Chedi

The Chedi 5* est un hôtel très épuré à la décoration minimaliste et moderne à l’opposé des autres resorts 5* du Sultanat. Les piscines sont splendides. Restaurant principal gastronomique avec une carte des vins exceptionnelle. Cet hôtel de luxe dont la plage est loin d’être la plus belle de Mascate (même décevante) plaira à une clientèle exigeante en quête de tranquillité et d’ambiance zen. A déconseiller aux familles.

hotel  Shangri-La Barr Al Jissah – Al Waha 5* picto-coeur-small

Shangri-La's Barr Al Jissah Al Waha

Le Shangri-La’s Barr Al Jissah ouvert en 2006 est idéal pour un séjour balnéaire décontractée au bord d’une magnifique plage à seulement 15 mn du centre animé de Mascate (navettes gratuites). Des 3 hôtels du complexe Shangri-La, c’est le plus adapté pour les familles avec sa piscine ludique et ses clubs enfants superbement équipés. Chambres impeccables et restauration variée font de cet hôtel une excellente adresse.

hotel  Shangri-La Barr Al Jissah – Al Bandar 5*

Shangri-La's Barr Al Jissah A l Bandar

Voisin du Al Waha et de même catégorie, le Shangri-La’s Barr Al Jissah Al Bandar est le plus luxueux des deux. Il conviendra donc à une clientèle recherchant un peu plus de raffinement dans la décoration des parties communes et les différents restaurants. Le Shangri a été élu en 2009 « Meilleur Hôtel d’Oman » par les « World Travel Awards » (équivalent des Golden Globe dans le secteur hôtelier).

hotel  Al Bustan Palace A Ritz Carlton 5*

Al Bustan Palace

Al Bustan Palace est considéré comme l’un des plus beaux palace de la péninsule arabique, idéal pour un séjour balnéaire de grande classe au bord de sa superbe plage de plus d’1 Km. Le 9ème étage est réservé pour les hôtes du Sultan. Le cadre est exceptionnel. La restauration qu’il s’agisse du buffet ou des restaurants à la carte est extrêmement raffinée et plusieurs fois primée (chefs français et asiatiques) : beaucoup d’Omanais viennent y dîner. Le lobby de l’hôtel aux dimensions exceptionnelles vaut à lui seul le détour.

hotel  Six Senses Hideaway Zighy Bay 5*  picto-coeur-small

Six Senses Hideaway Zighy Bay

Le Six Senses Hideaway Zighy Bay est un havre de tranquillité et de luxe, blotti entre mer et montagnes, dans le cadre splendide de Zighy Bay. Rien que le transfert aéroport entre Dubaï et l’hôtel est en soi un moment inoubliable, à travers désert de sable et montagnes désertiques. Une fois arrivée, le dépaysement est total et le cadre grandiose. Les villas toutes avec piscine privée allient la simplicité de matériaux nobles (bois et pierre locale) avec le luxe d’une décoration contemporaine. L’hôtel propose de nombreuses activités (pêche à la ligne, plongée, parapente, croisière, quad, ULM…).

Merci à nos partenaires…PARTENAIRES

 

Oman : Magie des Milles et Une Nuits 4.92/5 (98.33%) 12 votes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>