Les Maldives : Retour sur un paradis d’enfer !

Une-700

Les Maldives : Retour sur un paradis d’enfer !

Agent de voyages depuis 12 ans chez OnParOu.com, j’ai eu la chance de découvrir de nombreuses destinations exceptionnelles mais jamais celle des Maldives.  Quelle fut donc ma joie d’apprendre que j’étais invitée à découvrir 4 îles paradisiaques de l’archipel – et non des moindres, toutes classées 5* luxe - par le biais de notre partenaire tour-opérateur Turquoise TO. Les Maldives font toujours rêver dans l’imaginaire collectif. On pourrait croire que cette destination carte postale est un peu  « surfaite », et bien non ! Sa réputation  n’est pas usurpée. C’est encore plus beau en vrai… mais seulement sous le soleil ! Car croyez-moi, j’ai vécu un épisode épique proche de l’enfer (avant de connaître le paradis) lors d’une traversée bateau au coeur d’une tempête digne du capitaine Haddock !  Plus sérieusement et sous le format d’un journal de bord, je vous ferai part de mes impressions et vous ferai profiter de ma petite  expérience afin d’appréhender au mieux cette destination. Vous me suivez ? Alors c’est parti !

JOUR 1 : Le vol Turkish Airlines

Ça y est ! Je pars à la rencontre des Maldives et ce n’est pas les 16 h de vol qui vont me décourager. A ce sujet, je ne saurais trop vous conseiller de consulter notre dossier pratique pour bien appréhender un vol de nuit : En forme après un vol de nuit ? Oui, c’est possible !  Je  suis accompagnée par  9  agents  de voyage venus de toute la France, gonflés à bloc et prêts à en prendre plein les pupilles et les papilles.

Turkish-Airlines

Notre avion de Turkish Airlines à l’approche de Malé

Quelques mots sur la compagnie Turkish Airlines avec qui nous avons volé : Elle est classée parmi les 5 premières au monde. Les sièges sont confortables, les repas de qualité et il y a un large choix de films sur les écrans individuels, très appréciable sur un vol long courrier. Les escales peuvent être plus au moins longues et  pour pallier à cela, la compagnie propose à partir de 6 h de transit soit un tour gratuit à Istanbul  soit une nuit d’hôtel  à l’aéroport.

Vous voulez des conseils pratique pour appréhender au mieux un vol de nuit ? Suivez nos conseils en cliquant sur l'image.

Vous voulez des conseils pratique pour appréhender au mieux un vol de nuit ? Suivez nos conseils en cliquant sur l’image.

JOUR  2 : Premier hôtel visité, le Sun Siyam Irufushi 5*luxe

Enfin nous arrivons à Malé la capitale des Maldives le lendemain vers 12 h mais nous ne sommes pas encore arrivés à l’hôtel car pour se déplacer aux Maldives, il existe 3 types de transfert : le bateau, l’hydravion et le vol domestique. Nous patientons donc  gentiment dans le lodge de l’aéroport qui ma foi n’est pas mal du tout. Moyennant 27 dollars, vous avez accès durant 3 h à un buffet de bonne qualité, aux boissons et à la wifi. A 16 h enfin, on nous appelle pour notre transfert qui va se dérouler en 2 temps vol domestique + bateau. Il faut savoir que ce sont les hôtels qui décident des horaires des transferts et l’attente peut  être plus ou moins longue. On arrive finalement à l’île hôtel (qui a en plus un fuseau horaire différent de Malé  +1),  il est alors 19 h.

L'hydravion reste le mode de transport par excellence des Maldives.

L’hydravion reste le mode de transport par excellence des Maldives.

Aux Maldives, vous avez plusieurs fuseaux horaires selon l’éloignement des îles  et ce sont les hôtels qui décident d’ailleurs du fuseau horaire et non pas l’État. Wow ! Faisons un compte rapide. Je suis partie la veille de Bordeaux à 14 h et j’arrive sur l’île – hôtel le lendemain à 19 h (heure locale soit 15 h heure française) soit 25 h de voyages au total ! Vous l’aurez compris, le Maldives ça se mérite vraiment ! A noter la mise en place dès novembre 2017 d’un vol Air France direct Paris – Malé (en Boeing 777, à raison de 2 rotations / semaine, les mercredis et samedis, 22h50 Paris / 10h20 Malé) permettant de réduire considérablement la durée du voyage et donc la fatigue par la même occasion !

Le speed boat sera réservé pour les îles proches de la capitale Malé.

Le speed boat sera réservé pour les îles proches de la capitale Malé.

Nous avons enchainé directement par la visite de l’hôtel Sun Siyam Iru Fushi 5*luxe. Située dans l’atoll de Noonu, un des plus au sud des Maldives, l’ile est assez vaste avec une superficie de 21 hectares. L’île-hôtel Sun Siyam Iru Fushi 5*luxe a fait l’unanimité pour sa  grande et magnifique plage de sable fin qui fait le tour de l’île  sans aucune interruption et  c’est assez rare pour le souligner.

Vue aérienne de l'île de Sun Siyam Iru Fushi

Vue aérienne de l’île de Sun Siyam Iru Fushi 5*luxe

En revanche, sa barrière de corail proche n’est pas aussi riche que dans l’atoll d’Ari par exemple mais pour les néophytes comme moi c’est amplement suffisant. Nous avons dormi dans des Beachs Villas qui sont les premières catégories. Malgré une décoration un peu classique, j’ai adoré la salle de bain exceptionnelle à ciel ouvert  et la situation de la villa car celle-ci est dissimulée dans les jardins luxuriants. Elle plaira à ceux qui souhaitent l’intimité. Le spa est exceptionnel ; le plus grand des Maldives. Quant à la restauration, elle est également hors normes !

La salle de bains à ciel ouvert de la Beach Villa du Sun Siyam Iru Fushi

La salle de bains à ciel ouvert de la Beach Villa du Sun Siyam Iru Fushi

Un conseil concernant le all inclusive aux Maldives ; il reste assez cher mais c’est à vous de calculer si cela reste intéressant pour vous. Quand une pizza coûte par exemple 20 dollars par personne, un cocktail 15 dollars, une bouteille d’eau 5 dollars environ,  vous êtes déjà à 40 dollars de budget ! Il peut donc être souhaitable d’envisager un supplément all inclusive d’autant que vous avez souvent des excursions offertes  dans la formule. Retour à notre périple. Nous ne restons qu’une nuit et déjà nous nous préparons pour le prochain hôtel le Lily Beach 5*luxe sans se douter que nous allons après une nuit paradisiaque vivre une journée en enfer avant de retourner au paradis !!

Les nuages s'assombrissent, le vent se renforce... Tout cela laisse présager une belle tempête !

Les nuages s’assombrissent, le vent se renforce… Tout cela laisse présager une tempête !

JOUR 3 : Un transfert bateau cauchemardesque pour rejoindre le Lily Beach 5*luxe

Après un petit déjeuner très copieux qui s’avèrera trop copieux malheureusement – on l’apprendra à nos dépens -, nous attendons tranquillement  le bateau à l’abri du vent qui commence à souffler fort. Ce que je ne vous ai pas dit, c’est que depuis notre arrivée, le soleil n’a pas daigné sortir le bout de son nez. Pire encore, nous avons eu la pluie !! Et le pire des pires… Nous avons du affronter une tempête en pleine mer !!!

Le sourire est un peu forcé !...

Avant de prendre le bateau pour le Lily Beach, je souris avec mon parapluie mais par pour longtemps…!

JOUR 3  : Tempête aux Maldives, l’enfer au paradis !

Jamais je n’aurais pensé un jour que je vivrai les heures les plus terribles  de ma vie dans un bateau en panne à la merci des vagues au coeur de l’Océan Indien et mes autres collègues non plus d’ailleurs. Et moi qui pensais que le pire qui pouvait m’arriver n’était qu’un simple coup de soleil !

Derniers instants avant de vivre un véritable cauchemar en mer !

Dernière photo de l’île Sun Siyam Iru Fushi avant de vivre non pas « cauchemar en cuisine » mais « cauchemar en mer » !

Le transfert devait durant 45 min… il a duré 2h30 car notre moteur a pris l’eau face aux énormes vagues qui secouaient  le bateau dans tous les sens. Ainsi, nous avons du changer de bateau en pleine mer. Le temps que le nouveau bateau vienne à notre rescousse, nous avons du patienter dans un navire à la merci des vagues. On se cramponnait  comme on pouvait car cela secouait dans  tous les sens. Les vagues qui faisaient tanguer le bateau étaient rythmées par nos cris ; c’était un vrai scénario pour un film catastrophe. La  conséquence logique est que nous avons été tous et sans exception malade,  à rendre tous les repas que nous avions ingurgité depuis deux jours ! La  panique se lisait dans les yeux des membres d’équipage Maldiviens car ils étaient en rupture de stock de sacs de vomi tellement il y avait de gens malades. Ah, ce n’est pas toujours romantique, les Maldives ! Quand je vous dis que nous avons vécu un enfer… au paradis !

Ce n'était pas notre navire mais les vagues s'y rapprochaient. Plus préoccupé à ne pas vomir sur mes voisins, je n'ai pas pris de photos de cet épisode !

Ce n’était pas notre navire mais les vagues s’y rapprochaient. Désolé, je n’ai pas pu prendre de photos trop préoccupée à ne pas vomir sur mes voisins !

Une femme s’est même  écroulée à mes pieds ; la pauvre. Mais j’étais tellement mal en point que non seulement je ne pouvais rien faire pour elle mais de plus,  le roulis du bateau était tellement fort que je lui marchais dessus par à coup sans quelle réagisse ! Enfin, après 2h30 de traversée cauchemardesque, nous sommes enfin arrivés sains et saufs le visage livide et le pied tremblant.  Un conseil,  si vous avez un transfert assez long en bateau choisissez l’hydravion ! Si la météo n’est pas clémente et si vous êtes sujet au mal de mer, vous me remercierez, croyez-moi ! Mais je vous rassure, l’équipage Maldivien nous a confirmé qu’une panne de moteur même en pleine tempête était rarissime.

JOUR 3 : Lily Beach 5*luxe, le all inclusive 5*

L’île – hôtel de Lily Beach 5*luxe est situé à l’est de l’atoll sud d’Ari qui est l’un des atolls les plus touristiques car connu mondialement pour ses spots de plongée notamment pour les requins baleines et les raies manta.

Vue aérienne de l'île hôtel Lily Beach 5* luxe

Vue aérienne de l’île hôtel Lily Beach 5* luxe

Cette île – hôtel paradisiaque nous a très rapidement fait oublier nos déboires sur le bateau. Son premier point fort est sa gastronomie. J’ai été ébahie par cette profusion de plats du monde entier qui s’est traduit par du foie gras du Sud Ouest, des huitres de l’ile d’Oléron ou encore du poulet de Bresse. Non, vous ne rêvez pas !  Et tout cela sur une île des Maldives !… Au passage, on peut s’interroger sur l’empreinte carbone de ces denrées produites à 8000 Km !

La restauration du Lily Beach n'a pas failli à sa réputation

La restauration du Lily Beach n’a pas failli à sa réputation

Le chef est français et ça se voit, cette fraîcheur de produits est incroyable, et la cuisine française est exceptionnelle  mais les autres cuisines du monde sont représentées avec la même qualité. La carte des boissons est presque illimitée avec une carte des vins à faire pâlir les meilleurs restaurants gastronomiques de notre pays !

Plage du Lily Beach

Plage du Lily Beach

Le deuxième principal atout du Lily Beach 5*luxe est le snorkeling car la barrière de corail est toute proche. A ce sujet, on emploie le terme de house reef. Ses récifs étroits ont des pentes abruptes   très accessibles qui donnent un spectacle époustouflant dans la diversité des espèces marines (tortues dauphines, raies pastenagues,  requins de récifs … ). Bref c’est le all inclusive de la faune marine ! Enfin, le troisième atout clé du Lily Beach 5*luxe est sa plage, une superbe plage qui nous a séduit tant par sa taille que par sa beauté.

La Beach Villa du Lily Beach

La Beach Villa du Lily Beach

Quant au  logement  vous avez 119 villas divisées en 5 catégories. Les Beachs Villas dans lesquelles nous avons dormi étaient très confortables avec une salle de bains à ciel ouvert  mais en revanche moins spacieuse que sur le Sun Siyam Iru Fushi 5*luxe. De plus, les Beach Villa sont mitoyennes (par 2 dans de petits bâtiments) ce qui n’est pas l’idéal pour garantir un maximum d’intimité.  Le Lily Beach 5*luxe est un hôtel adapté aux familles car il dispose d’un club enfant  et de  villas familles. Un grand choix d’activités  sportives non motorisées et d’excursions est proposé à la clientèle. De plus, certains membres du personnels parlent le français et sauront être aux petits soins pour vous.

JOUR 4 : LUX South Ari Atoll 5*luxe, un hôtel qui porte bien son nom

Nous sommes toujours dans l’atoll d’Ari Sud (½  heure  environ de Malé en hydravion) et nous arrivons à l’hôtel LUX* South Ari Atoll Maldives 5*luxe pour notre quatrième jour.

Vue aérienne de l'île hôtel LUX South Ari Atoll Maldives 5* luxe

Vue aérienne de l’île hôtel LUX South Ari Atoll Maldives 5* luxe

Le point fort du LUX* South Ari Atoll Maldives 5*luxe ? Il est impossible de s’ennuyer ! En effet, c’est l’une des plus grandes îles des Maldives ce qui a permis à l’hôtel d’exploiter au maximum toutes les possibilités d’activité et il y en a pléthore ! Tout d’abord il faut comprendre le concept LUX* que vous retrouvez dans tous les hôtels de la chaîne LUX* Resorts.

Même sur la plage du LUX South Ari Atoll, le confort est présent avec ces lits balinais

Même sur la plage du LUX South Ari Atoll, le confort est présent avec ces lits balinais

Pour parler simple, c’est la volonté de vous faire vivre de manière ludique et raffinée  de nouvelles saveurs et de nouvelles sensations. Le contrat est largement rempli sur le LUX* des Maldives. La liste des expériences que vous pouvez découvrir sur place est variée : Boire un café torréfié sous vos yeux, manger une glace faite maison aux 40 parfums différents, téléphoner gratuitement dans le monde entier depuis la cabine rouge londonienne  située près de la réception, découvrir une bouteille à la mer qui vous annonce une surprise…

La cabine téléphonique londonienne fait partie des expérience LUX... l'appel est gratuit dans le monde entier !

La cabine téléphonique londonienne fait partie des expérience LUX… l’appel est gratuit dans le monde entier !

D’autres expériences plus classique sont possibles dans ce genre d’endroit comme aller boire un verre au bar tendance Beach Rouge et admirer le coucher du soleil en musque grâce au DJ du moment, aller voir un film au cinéma Paradiso, vous exprimer artistiquement par la peinture ou la photo sans oublier de visiter les toilettes du East Market, croyez-moi ils en valent le détour…

Les toilettes sont à l'image de la déco contemporaine des parties communes !

Les toilettes sont à l’image de la déco contemporaine des parties communes !

La liste est longue pour le plus grand bonheur des clients. Sa restauration est top (je sais je dis cela à chaque hôtel visité mais c’est pourtant le cas). Vous avez droit dans la formule demi-pension à 7 restaurants et ce sans supplément. Le all inclusive est un des plus onéreux mais là-aussi quelle profusion ! La plage est magnifique mais attention, pas de barrière  de corail proche pour pratiquer le snorkeling autonome. Le lagon est profond et le récif éloigné, il faut donc  prendre un bateau  gratuit pour y accéder. Par contre l’hôtel est idéalement placé pour aller admirer les requins baleine. Et quant au chambres, j’adore la décoration contemporaine épurée avec de légères touches de couleur.

Le célèbre bar - restaurant Beach Rouge qui se transforme le soir pour des soirées DJ

Le célèbre bar – restaurant Beach Rouge qui se transforme le soir pour des soirées DJ

Je suis moins fan de l’aspect extérieur pas très glamour (des constructions sommes toutes classiques et sans cachet) mais l’intérieur est magnifique. Pour plus d’intimité préférez les Beach Villas plus en retrait. En conclusion le luxe décontracté du LUX* South Ari Atoll Maldives 5*luxe a fait l’unanimité. Le directeur est Réunionnais et parle donc parfaitement le français et vous avez également une personne d’origine mauricienne  présente pour accueillir dans la langue de Molière les clients français.  Son côté tendance plaira aux jeunes couples ou aux groupes d’amis et les familles trouveront leur bonheur avec un kids club de qualité et des chambres  communicantes.

JOUR 5 : Let the sunshine, let the sunshine in !

Le soleil… On ne l’attendait plus,  alors imaginez la joie pour nous de le voir pointer le bout de son nez ! Encore plus aux Maldives, les paysages prennent une autre dimension quand le soleil est présent.

Le soleil apparaît, vite la photo de groupe !

Le soleil apparaît, vite la photo de groupe !

 J’en profite pour vous préciser que nous sommes partis fin mai qui est une période défavorable car pluvieuse (c’est le début de la mousson indienne). Sur 5 jours sur place nous avons qu’une seule vraie journée ensoleillée. Il est donc primordiale de ne pas se tromper de saison car vivre les Maldives sous la pluie est une expérience particulièrement frustrante. Privilégiez donc  la période de novembre à avril qui est la plus propice.

JOUR 5  : Sea, Six Senses & Sun

On finit notre périple en beauté avec un des beaux hôtels des Maldives, le Six Senses Laamu 5*luxe  et comble de bonheur, le soleil a enfin daigné apparaitre  pour nous permettre de profiter pleinement du lieu paradisiaque.

Vue aérienne de l'île - hôtel Six Senses Laamu 5*luxe

Vue aérienne de l’île – hôtel Six Senses Laamu 5*luxe

Dès que nous débarquons sur l’île, la première  chose qu’on nous demande est d’enlever nos chaussures. C’est le concept du « no shoes no news ». Le but étant de se déplacer pieds nus tout au long du séjour et de ne remettre ses chaussures que lorsque vous quittez l’île !

L'île du Six Senses Laamu : une vraie carte postale

L’île du Six Senses Laamu : une vraie carte postale !

Mesdames, oubliez donc escarpins, bien inutiles au Six Senses Laamu 5*luxe !  Deuxième originalité du lieu, on ne se déplace qu’en bicyclette dans toute l’île. Dès votre arrivée, un vélo avec vos initiales (si, si !) vous attend à l’extérieur de votre villa !

Au Six Senses Laamu, c'est vélo toute l'année !

Au Six Senses Laamu, c’est vélo toute l’année !

Le concept Six Senses est basé en premier lieu sur l’écologie que l’on peut constater par la construction des villas essentiellement conçue avec des matériaux  locaux, qui respectent l’environnement. J’ai pour ma part dormi dans une Beach Villa Ocean avec piscine privée et accès direct plage. Sa superficie est de 220 m². La  décoration est originale, raffinée tout en restant simple.

La salle de bain d'une Beach Vill au Six Senses Laamu : Coffre ou éviers ?

La salle de bain d’une Beach Villa au Six Senses Laamu : Coffre ou éviers ?

J’ai adoré évidemment la Beach Villa et je préfère celle-ci  à une  Water Villa (villa pilotis)  même si elle comporte des atouts indéniables : une baignoire à fond de verre, une vue à couper le souffle sur le lagon et un style à la fois design et écolo. Pourquoi alors, préférer la Beach Villa ? Pour l’avoir vécu, la Beach Villa s’avère bien moins bruyante qu’une villa pilotis où les clapotis de l’eau sont omniprésents ce qui peut incommoder (ou bercer selon !) si vous avez un sommeil léger.  D’autre part, je trouve que vous avez plus d’intimité dans une Beach Villa que sur une Villas pilotis qui sont la plupart du temps, très proches les unes des autres.

Une baignoire transparente sur un plancher de verre au dessus du lagon : les poissons doivent se rincer l'oeil ! :-)

Une baignoire transparente sur un plancher de verre au dessus du lagon : j’en connais qui doivent se rincer l’oeil ! :-)

Villa plage, villa pilotis, vous n’arrivez pas à choisir ? Pour un séjour de 7 nuits, pourquoi ne pas faire 3 nuits en Beach villa et 4 nuits en pilotis ? La solution idéale pour découvrir l’expérience des 2 types de logement. Mais revenons au Six Senses Laamu 5*luxe ! La restauration est … je n’ai pas de mots, extraordinaire. Toutes les cuisines du monde sont représentées pour le plus grand bonheur de nos papilles. La plage est juste sublime et le récif  d’une très grande richesse. Sans aucun défaut à signaler, il reste le coup de cœur de tous les participants sans exception.

Toutes les villas sont construits avec des matériaux naturels au Six Senses Laamu

Toutes les villas sont construites avec des matériaux naturels au Six Senses Laamu

JOUR 6 : Retour en France

Notre périple touche à sa fin. Nous avons été gâtés tout au long de notre voyage avec des hôtels aussi beaux les uns que les autres. J’ai eu un vrai coup de cœur pour cette destination. On ne peut qu’être touché par la beauté mais aussi par la fragilité de toutes ces îles qui paraissent si petites face à l’immensité de l’océan. Les coraux ont été parfois  durement touchés sur certaines îles et malheureusement des espèces sont en voie de disparition. Une raison de plus pour découvrir les richesses de ce paradis.

Notre petit groupe.... soudé pour la vie !

Notre petit groupe…. soudé pour la vie !

Vous serez éblouis par le vert émeraude  de la végétation luxuriante,  par le bleu lagon  de l’océan  et par le blanc immaculé du sable qui est fin comme de la farine. Allez à la rencontre du paradis sur terre et comme moi vous serez conquis. Un grand merci à Turquoise TO qui nous a permis de découvrir la destination sans oublier mon agence OnParOu.com  qui me donne l’opportunité de m’enrichir à chaque fois un peu plus. Je finirai avec une citation de Gustave Nadaud : Rester c’est exister, voyager c’est vivre. Alors vivons !     

Pour tous ceux qui envisagent un séjour aux Maldives, je ne saurai trop vous conseiller la lecture de notre dossier pratique :

Les Maldives : Comment bien choisir son île-hôtel ?

A-la-une


Les fiches techniques des îles – hôtels visitées :

Sun Siyam Iru Fushi 5*luxe
Lily Beach 5*luxe
LUX* South Ari Atoll Maldives 5*luxe
Six Senses Laamu 5*luxe

L’auteur….

 

Screen Shot 10-06-17 at 03.18 PM

Les Maldives : Retour sur un paradis d’enfer ! 5.00/5 (100.00%) 7 votes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>