Les Maldives Chapitre 4 : Récif et Snorkeling

Chapitre-4-Recif-et-snorkeling

Quel récif pour quel snorkeling aux Maldives ? La distance du récif comme information fondamentale – Quelles sont les îles des Maldives les plus adaptées pour le snorkeling ? Snorkeling et Sécurité – Le Graal du snorkeling : nager avec les requins baleines – Le matériel de snorkeling – Le snorkeling à partir des pontons – Et la richesse du récif dans tout cela ?

Dernière réactualisation : novembre 2023. Ce dossier Maldives a nécessité un important travail de recherche et de récolte d’informations auprès des hôteliers. Merci d’en respecter la propriété intellectuelle © OnParOu.com. Vous pouvez bien sûr nous contacter pour une demande de partage de contenu.

Les Maldives, le top pour le snorkeling

La plongée libre communément appelé snorkeling est l’une des activités préférées des vacanciers qui séjournent aux Maldives. Il faut dire que le snorkeling qui peut se pratiquer en famille offre des découvertes merveilleuses aux amoureux de la nature souhaitant découvrir les richesses de l’océan. En la matière, les eaux limpides des Maldives sont considérées comme parmi les plus riches au monde et le spectacle est saisissant. Un simple masque et tuba suffisent pour découvrir poissons-papillon, perroquets et autres poissons-trompette dans un décor de coraux aux couleurs exceptionnelles.

Le snorkeling dans les eaux limpides des Maldives est le sport favori des vacanciers
Le snorkeling dans les eaux limpides des Maldives est le sport favori des touristes

La richesse sous-marine est concentrée autour de la barrière de corail appelé également récif. Or, tous les récifs ne sont pas facilement accessibles et dépendent de la typologie du lagon. La barrière de corail peut débuter dès les quelques mètres comme elle peut être située à plusieurs centaines de mètres pour les immenses lagons qui caractérisent souvent les îles de grande dimension.

Vous aurez peut-être la chance de croiser une tortue marine ou une raie manta lors de votre sortie snorkeling
Vous aurez peut-être la chance de croiser une tortue marine ou une raie manta lors de votre sortie snorkeling

Dans le premier cas, il sera très facile de s’y rendre à la nage depuis la plage. Dans l’autre, vous n’aurez pas d’autre alternative que de vous y rendre en bateau. Vous ne pourrez donc pas pratiquer le snorkeling de façon totalement libre et individuelle. Vous serez tributaire des sorties de groupe organisées par l’hôtel en bateau  (1 ou 2 maximum par jour) qui peuvent sur certaines îles être payantes (exemple : 6 USD par sortie au Meeru Island Resort 4* et 28 USD au Biyadhoo 3*). Notez que l’équipement (masque, tuba, palmes) est généralement payant (ex : 5 USD / jour au Biyadhoo 3*).

Un simple masque et tuba, une paire de palmes et c'est parti !
Un simple masque et tuba, une paire de palmes et c’est parti !

Ainsi, si vous souhaitez faire du snorkeling  sans contrainte, toute la journée par exemple ou lorsque bon vous semble, il est impératif que vous choisissiez une île dont le récif est facilement accessible à la nage, c’est-à-dire situé entre 0 et 50 mètres pour la pratique en famille (adultes et jeunes enfants) et jusqu’à 100 mètres pour les adultes. Au-delà, la pratique du snorkeling libre peut présenter des risques en cas de fatigue ou de forts courants et l’accès en bateau est alors une question de sécurité. A moins, que vous ne soyez un nageur confirmé !

Attention à ne pas trop vous éloigner du rivage et ne partez pas seul !
Attention à ne pas trop vous éloigner du rivage et ne partez pas seul de préférence !

A noter que si les îles de grande taille aux immenses lagons ne permettent généralement pas la pratique du snorkeling autonome (le récif étant trop lointain) ; à l’opposé, ce sont souvent des îles idéales pour la pratique d’activités nautiques (voile, planche  à voile, kitesurf…), le lagon étant à contrario suffisamment profond et vaste.


Conseillère voyages

N’hésitez pas à faire appel à nos conseillers, de véritables spécialistes des Maldives.

Le Graal du Snorkeling : Nager avec les requins baleines

Il reste une expérience sous-marine exceptionnelle que l’on peut vivre avec un simple masque et tuba.Je veux parler des requins baleines, ces énormes créatures qui peuvent atteindre jusqu’à 20 mètres de longueur pour 30 tonnes ! Inoffensives que l’on peut approcher avec un simple masque et tuba. A noter, que dans les eaux des Maldives, ils mesurent généralement plutôt entre 6 à 10 mètres ce qui est déjà fort impressionnant ! Une expérience accessible à tous (sous condition d’avoir un peu de souffle pour des apnées suffisamment longue qui permettront de bien les observer) et qui laisse un souvenir impérissable.

Le snorkeling pour observer les requins baleines peut se pratiquer en famille.
Le snorkeling pour observer les requins baleines peut se pratiquer en famille.

Certaines rares îles – hôtels proposent des sorties snorkeling spécifiques pour observer le plus gros poisson du monde à l’image de l’île – hôtel Amaya Kuda Rah 5* (liste des autres hôtels proposant l’excursion ci-après).   

Les atolls à conseiller pour observer les requins – baleines et la meilleure période

Les requins – baleines sont essentiellement présents dans l’atoll d’Ari et la meilleure période pour les observer est de janvier à mai. Par conséquent, les îles – hôtels proposant cette excursion se trouvent donc dans l’atoll d’Ari ou dans celui mitoyen de Malé Nord (il vous faudra alors bien plus de temps en bateau pour arriver sur les spots).

requins-baleines

Découvrir requins baleines et raies manta sur un même site ? C’est possible à Hanifaru Bay dans l’atoll de Baa

A noter le cas particulier et incontournable du site de la réserve marine de Hanifaru Bay dans l’atoll de Baa. Il s’agit d’une réserve de biosphère protégée par l’UNESCO qui abrite des raies mantas et des requins baleines. La baie de Hanifaru est devenue réputée comme l’une des régions les plus incroyables au monde pour observer les raies manta et les requins-baleines dans leur propre environnement naturel. Chaque année, de nombreuses personnes visitent Hanifaru dans l’un des spectacles de la nature.

Le célèbre spot d’Hanufaru Bay est à 2 Km seulement de l’île de Kihaa Maldives !

La baie est située à seulement 10 minutes (2 Km) en bateau rapide de l’île – hôtel Royal Island 5* et de l’île – hôtel Kihaa Maldives 5*. Autre alternative, l’île de Reethi Beach Resort 4* qui est par contre un peu plus loin (9 Km du site de Hanufaru Bay soit 20/30 mn de bateau environ).

La plongée en apnée aux côtés de ces créatures magiques est une expérience mémorable. Hanifaru Bay (localement connue sous le nom de Vandhumaafaru Adi) est une baie étroite en forme de canal qui agit comme une pelle pour une abondance de plancton qui est piégé dans la baie avec de l’eau riche en nutriments pendant la mousson du sud-ouest dans l’océan Indien entre les mois de mai / juin à novembre / décembre. C’est donc pendant ces mois que les raies mantas sont les plus nombreuses. Les requins baleines peuvent également être observés sur le même site entre juin et décembre, une augmentation des observations ayant été signalée en septembre et octobre. La nouvelle de telles observations se propage rapidement dans l’atoll, et des requins baleines ont été aperçus même au large de la plage de Reethi, facilement accessible depuis Dhoni.

Le spot de Hanifaru Bay dans l’atoll de Baa et ses centaines de raies mantas rassemblées

Pendant la saison de la mousson du sud-ouest, Hanifaru accumule du plancton microscopique amené dans la région par le vent et les courants. Les raies manta et les requins-baleines, deux des plus grands habitants de l’océan, se nourrissent de plancton et passent beaucoup de temps à la surface, ce qui en fait des sujets idéaux à expérimenter en plongée avec tuba.

L'île de Royal Island 5* est à seulement 15 mn de bateau du site de
L’île de Royal Island 5* est à seulement 15 mn de bateau du site de Hanifaru Bay qui permet de découvrir raies mantas et requins baleines ! Un must !

Les mantas gracieuses dont l’envergure peut atteindre jusqu’à 3,5 mètres se rassemblent pour se nourrir des eaux riches en plancton de la baie ; tonneau roulant et glissant près de la surface pour canaliser leur repas microscopique. Lorsqu’une marée lunaire se produit également, cela entraîne une accumulation massive de plancton dans la baie. La forte concentration attire des centaines de filtreurs et il n’est pas rare de voir jusqu’à 200 raies manta accompagnées de requins baleines. Une rencontre vraiment fascinante et remarquable.

Pensez à louer un boitier étanche pour pouvoir filmer ces instants magiques avec votre téléphone portable !
Pensez à louer un boitier étanche auprès du centre de plongée pour pouvoir immortaliser ces instants magiques avec votre téléphone portable !

Les consignes pour nager parmi les requins-baleines

Approcher ces créatures géantes et inoffensives n’est pas très compliqué en sois. Ils sont souvent très joueur en présence des humains et l’envie de les toucher ou de nager très près est naturellement très grande. Mais c’est important de suivre quelques règles de conduite pour éviter de les déranger. Si les plongeurs sont trop près et si par mégarde, l’un deux touche l’un de ces requins-baleines, il va causer un comportement d’évitement inutile et source de stresse pour l’animal.

– Ne pas faire de bruit

Entrez dans l’eau en faisant le minimum de bruit c’est à dire en se glissant lentement dans l’eau depuis le bateau. Surtout ne pas sauter dans l’eau. Gardez vos palmes sous la surface de l’eau pour réduire les éclaboussures.

– Ne touchez pas le requin

Touchez l’animal revient à le stresser et mettra fin automatiquement à la rencontre.

– Gardez vos distance avec le requin

Restez à au moins 3 mètres de la tête et 4 mètres de la queue. Si le requin-baleine vient directement vers vous, restez simplement calme et divisez vous en deux groupes pour que le requin puisse nager entre vous.

– Nagez calmement et doucement

Approchez le requin-baleine de côté et pour avoir la meilleure vue, nagez à côté du requin près de ses nageoires pectorales. Si un requin-baleine et retourner et présente son dos, arrêtez la plongée et remontez à la surface. Il est important de ne pas restreindre leur comportement naturel et leurs mouvements. Laissez le requin contrôler la rencontre.

– N’actionnez pas votre flash

N’actionnez pas le flash de votre appareil photo ou téléphone lorsque vous prenez en photo un requin-baleine. Le flash surtout si celui ci vide directement les yeux de l’animal est source de stresse.

Les 29 hôtels proposant l’excursion snorkeling avec les requins – baleines

Remarques importantes : L’excursion est soit proposée par le centre de plongée de l’île (le plus souvent), soit directement par l’hôtel. Il convient de bien vous assurer que l’excursion est maintenue pendant la durée de votre séjour sur l’île d’autant qu’elle n’est pas toujours proposée à certaines périodes de l’année, les requins-baleines étant observable le plus facilement de janvier à mai. Nous sommes en contact permanent avec les hôteliers. Lors de votre réservation chez OnParOu.com, informez-nous de votre intérêt pour cette excursion et nous nous assurerons que celle-ci est bien proposée.

Whale Shark Point est un spot mondialement connu où séjournent plus de 80 requins-baleines. Le site est est à 30 mn de l’île – hôtel Drift Thelu Veliga Retreat

Liste non exhaustive et sous réserve de confirmation :

Le snorkeling pour observer les requins baleines se pratique surtout dans l'atoll d'Ari
Le snorkeling pour observer les requins baleines se pratique dans l’atoll d’Ari où dans celui voisin de Malé Nord

Pour accéder à l’ensemble des îles – hôtels qui proposent cette excursion, utilisez notre moteur de recherche spéciale Maldives. Vous pourrez associer le critère excursion « requins-baleines » ou « raies manta » avec plus de 150 autres critères de recherche et ce en quelques clics seulement : Moteur de recherche spéciale Maldives

Le matériel de snorkeling

Avant toute chose, vérifier si l’hôtel prête ou non du matériel de snorkeling. En effet, si vous envisagez de pratiquer tous les jours et qu’il vous faille louer masque et tuba, vous risquez d’ajouter une note salée à tout le reste (excursions, extras…). Si l’hôtel ne prête pas le matériel à titre gracieux, apportez avec vous votre matériel, c’est une évidence car les tarifs peuvent être élevés (jusqu’à 30 USD / jour dans certains hôtels).

Le masque de snorkeling

Sans un masque, la vision n’est pas nette dans l’eau. Le masque doit être parfaitement adapté à la forme de votre visage ceci afin qui reste totalement étanche. Mettez-le sur votre visage et respirez par le nez. L’effet de ventouse doit le maintenir en place, sans la sangle pour les meilleurs masques.

Le tuba

Le tuba ne doit être ni trop long ni trop large car plus il est gros, plus la quantités d’eau à expulser est importante.

Les palmes

Les palmes peuvent paraître aux premiers abords superficielles. Détrompez, c’est un élément fondamental pour effectuer le snorkeling dans les meilleures conditions. Elles facilitent la nage, réduisent la fatigue musculaire et donnent une marge de sécurité dans les courants. Il existe plusieurs modèles. Certaines englobent entièrement le pied. D’autres sont dotées d’une sangle ajustables derrière le talon, pour être portées avec des chaussons.

La combinaison

Une haut en lycra ou une combinaison (bien entendu, étant donné la température de l’eau aux Maldives entre 29 et 31°C, optez pour une de 3 mm) vous protégera des coups de soleil qui sont très fréquents et représentent un véritable danger sans oublier les éventuels coupures de coraux. Pour évitez les coups de soleil, vous pouvez également opter pour un simple tee-shirt bien ajusté.

Le snorkeling à partir des pontons

La plupart des îles-hôtels des Maldives disposent soit d’un ponton de débarquement (pour les bateaux et/ou les hydravions) soit d’un ponton reliant les villas pilotis / water villas (pour les îles proposant cet hébergement). Vous pensez peut-être que cela peut être un moyen alternatif de pratiquer le snorkeling et donc de résoudre le problème des îles au récif lointain à la nage depuis la plage.

A moins de loger dans une villa pilotis (qui dispose toujours d’une échelle – encore faut-il que votre villa soit proche du récif ce qui est rarement le cas), sachez que les pontons des pilotis n’offrent pas toujours d’accès au lagon (échelle) et ce pour préserver la quiétude des clients en water villas. Quant aux pontons / jetées de débarquement, l’accès au lagon et la baignade aux environs y sont généralement interdit (sauf exceptions) pour des raisons évidentes de sécurité.

Ne comptez donc pas généralement sur ces jetées pour accéder au récif. Néanmoins et dans de rares cas, certaines îles peuvent autoriser l’accès au récif depuis leur jetée à l’image de l’Olhuveli Beach & Spa 4* (accès au récif autorisé depuis le ponton sud qui abrite le centre de plongée) ou de l’île de Fun Island 3* (dont l’immense jetée de 250 mètres côté ouest a pour unique fonction l’accès au récif pour les adeptes du snorkeling) ou encore du Kuredu Island Resort. Une alternative qui reste néanmoins contraignante dans la pratique (il faut marcher jusqu’au bout du ponton) voir dangereuse en cas de houle ou de courant fort, étant très loin du rivage. De même, la pratique du snorkeling depuis votre villa pilotis peut s’avérer dangereuse du fait de l’éloignement de votre villa et d’éventuels courants. Soyez extrêmement prudent car certains courants au large sont très forts. Des cas de noyade se sont déjà avérés de vacanciers au départ de leur water villa par exemple sur l’île de Medhufushi Island Resort 5*.

Les zones conseillées et les « snorkeling channel »

La plupart des îles – hôtels ont clairement identifié des zones où le snorkeling est soit interdit (embarcadère, zone d’arrivée / départ des hydravions, zones près des passes où le courant est très fort…) et celles où le snorkeling est conseillé pour une pratique sans danger. Renseignez-vous auprès de l’hôtel où du centre de plongée. Certains hôtels ont même réalisé des cartes du lagon qui permettent clairement de repérer les zones interdites et conseillées. Pour les îles où le récif est éloigné (et donc avec un danger potentiel car loin du rivage), il est souvent fait mention de couloirs « snorkeling channel » pour accéder au récif sans danger. Il convient donc de suivre ces couloirs à la nage pour accéder au récif et faire de même pour le retour sur l’île.

La carte « Snorkeling » de l’île – hôtel Thulhagiri 4* où il est clairement indiqué les couloirs conseillés (un à gauche et un à droite de l’île en vert) pour accéder au récif (flèches jaunes) et retourner sur l’île (flèches rouges). Suivez-les conseils !

Snorkeling et Sécurité

Il est important de rappeler les quelques conseils de base en matière de sécurité pour la pratique du snorkeling de manière autonome :

  • Ne partez jamais seul ou informez toujours une tierce personne avant de partir
  • Renseignez-vous auprès de l’hôtel ou du centre de plongée pour identifier les zones interdites et les zones autorisées ainsi que les éventuels couloirs (snorkeling channel) pour accéder au récif
  • Portez une combinaison ou un vêtement spécial pour parer aux coups de soleils redoutables à la surface de l’eau et aux coupures de coraux
  • Portez des palmes pour lutter plus facilement en cas de courants violents
  • Portez un vêtement de couleur pour être plus facilement repérable
  • Buvez régulièrement pour éviter la déshydratation
  • Portez toujours un gilet de sauvetage indispensable en cas de fatigue
  • Méfiez-vous des bateaux à moteur
  • Ne partez pas en fin d’après-midi
  • Ne vous aventurez pas à l’extérieur du récif dans les eaux profondes
  • Ne touchez pas les coraux par sécurité (certains sont très coupants) et par préservation de l’habitat marin
  • Ne partez pas en cas de forte houle ou de vent violent
  • Regardez bien à l’horizon la présence ou non de nuages sombres : ceux-ci causent généralement des vents violents et de la pluie rendant la visibilité difficile.
  • Tenez vous éloigné des passes où le courant peut être extrêmement violent
  • Le snorkeling à partir des pontons / jetées de débarquement est généralement interdit
  • Le courant peut-être très fort au départ de votre villa pilotis surtout si celle-ci est éloignée de l’île ; renseignez vous auprès de l’hôtelier
La barrière de corail est très facilement accessible au Constance Moofushi sur la côte Est et non sur la côte Ouest
La barrière de corail est très facilement accessible au Constance Moofushi sur la côte Sud et Est et non sur la côte Nord et Ouest (barrière de corail à l’extrémité gauche de la photo)

Les consignes pour préserver le récif et plus globalement l’éco-système des Maldives

Ne vous tenez pas sur le corail. Les coraux peuvent mettre de nombreuses années à atteindre seulement quelques centimètres.

Faites attention à vos palmes. Si vous voulez vous lever, trouvez un endroit sablonneux.

Veuillez utiliser les canaux de plongée (« Snorkeling chanels » quand ils existent) pour le snorkeling : Il s’agit de canaux spécifiques pour atteindre le récif. Il sont généralement détaillés sur une carte. Les coraux sont fragiles donc le moindre contact peut avoir des conséquences irréversibles.

Même projeter du sable sur le corail avec vos palmes est préjudiciable ! Ne jamais toucher, tenir ou casser le corail. Retirer tout corail ou coquillage du récif est illégal aux Maldives et passible de lourdes amendes.

Ne jamais toucher, ni nourrir les animaux marins. Ne nourrissez jamais les poissons ou les requins car cela pourrait les rendre agressifs. Nourrir les poissons les dissuadera également de nettoyer les récifs, ce qui provoque la mort du corail. Or, sans la présence de corail, les poissons ne viennent plus !

Laissez les coquillages présents sur la plage. Il est important de ne pas les ramasser car ces coquillages deviendront de futurs habitats pour les Bernard-l’ermite. Les Bernard-l’ermite jouent un rôle important dans le nettoyage des plages et dans la réduction des populations de phlébotomes (le moustique local) !

Si vous fumez, jetez vos mégots de cigarettes dans les cendriers ou poubelles généralement présents aux abords des plages.

Réduisez le lessivage de produits chimiques dans la mer. Vous pouvez y parvenir en limitant vos changements de draps et de serviettes dans votre chambre. Tous les hôtels proposent dans la salle de bains une notice indiquant la marche à suivre.

Ramenez à la maison si vous le pouvez les déchets qui ne peuvent pas être éliminés. Aidez à préserver l’environnement en ramenant chez vous tous les contenants en plastique vides, les piles épuisées, les bouteilles de crème solaire, les savons restants, etc., car ils ne peuvent pas être éliminés correctement aux Maldives et seront incinérés à l’air libre augmentant ainsi le COD dans l’atmosphère.

Et la richesse du récif dans tout ça ?

Il est évident que toutes les îles n’offrent pas le même niveau de richesse naturelle pour ce qui est de sa barrière de corail. Le tourisme et plus précisément la transformation des îles en île-hôtel touristique s’est souvent fait sans ménagement avec pour conséquence un appauvrissement  du lagon : passages successifs des bateaux, constitution de digues anti-érosion détruisant les coraux, pollution diverses liées aux travaux, apport de sable asphyxiant les corau… De manière général, plus l’île a conservé son visage d’origine et moins elle aura subi de traumatisme environnementale.

Cela passe par des bâtiments en bois de type paillotes et non en ciment (qu’il s’agisse des hébergements ou des restaurants), par l’absence de piscine (le creusement d’une piscine d’hôtel nécessite des travaux lourds évidemment à coup de pelleteuse) et bien évidemment par l’absence de villas pilotis dont la création (mise en place des pieux) est particulièrement agressif pour la vie sous-marine du lagon.

Voici le visage du RIU Atoll 4* (ouvert en mai 2019) pendant les travaux. Un véritable chantier qui saigne l'environnement naturel de l'île.
Voici le visage du RIU Atoll 4* (ouvert en mai 2019) pendant les travaux. Un véritable chantier qui a transformé l’environnement naturel de l’île. L’île a été entièrement remodelé (plages y compris) à coup de pelleteuses que l’on aperçoit d’ailleurs sur la photo.

Il est d’ailleurs ahurissant de constater qu’encore de nos jours, d’immenses resorts voient le jour sans aucune considération écologique à l’image du RIU Atoll 4* et du RIU Palace Maldivas 5* (ouverture mai 2019) dont les îles ont été entièrement remodelées et réaménagées de fond en comble à coup de pelleteuses et de grues télescopiques.  Dans ces conditions, il ne faut pas s’étonner qu’il n’y ait plus de vie dans le lagon. Inutile de perdre son temps à faire du snorkeling au RIU Atoll ou au RIU Palace Maldivas ! Il en est de même (dans une moindre mesure) sur l’île – hôtel du Grand Park Kodhipparu qui a été remodelée et dont la plupart des plages sont totalement artificielles.

Il suffit de comparer ces deux vues aériennes ci-après pour observer l’étendu des plages qui ont été créées de toute pièce à coup de pelleteuse et d’apport de tonnes de sable.  Le récif n’est pas épargné par les travaux qui visent principalement à apporter du sable pour constituer la future île. Or, le sable a pour conséquence d’asphyxier la barrière de corail.

L'île du Grand Park Kodhipparu au tout début des travaux de remodelage de l'île (2015).
L’île du Grand Park Kodhipparu au tout début des travaux de remodelage de l’île (2015).
La même île Grand Park Kodhipparu une fois les travaux terminés. Remarquez que la plupart des plages n'existaient pas à l'origine et sont donc artificielles.
La même île Grand Park Kodhipparu une fois les travaux terminés. Remarquez que la plupart des plages n’existaient pas à l’origine et sont donc artificielles.

Autre exemple encore plus parlant avec l’île – hôtel Sun Siyam Olhuveli 4*. Cette île – hôtel a été complètement transformée depuis son origine. A l’origine il s’agissait d’une île – hôtel classique sur une île naturelle. Puis en 2011, le groupe hôtelier a entreprise la création d’une île artificielle voisine, reliée à la principale par un pont, permettant ainsi d’augmenter la capacité hôtelière de l’hôtel. Puis, une troisième île 100 % artificielle a vu le jour récemment. L’hôtel est ainsi passé de 226 chambres à l’origine à 328 avec la deuxième île (Dream Island) et à 427 à ce jour avec la troisième île (Romance Island). Vous pouvez imaginer les tonnes et les tonnes de sable qu’il a fallu apporter pour la création de ces deux îles artificielles. Des travaux titanesques qui n’ont pu se faire sans impacter durablement la vie sous-marine du lagon.


Conseillère voyages

N’hésitez pas à faire appel à nos conseillers, de véritables spécialistes des Maldives.

1-L’île – hôtel Olhuveli en 2005 :

Vue aérienne de l'île - hôtel Olhuveli en 2005 quand l'hôtel ne comporte qu'une île.
Vue aérienne de l’île – hôtel Olhuveli en 2005 quand l’hôtel ne comporte qu’une île.

2-L’île – hôtel Olhuveli en 2013 :

Vue aérienne 7 ans plus tard : on devine la deuxième île (Dream Island) qui n'est pas encore finalisée.
Vue aérienne 7 ans plus tard : on devine la deuxième île (Dream Island) qui n’est pas encore finalisée. Notez également que l’île principale a été agrandit côte Ouest et de nouvelles villas pilotis ont vu le jour.

3-L’île – hôtel Olhuveli en 2021 :

Voici la configuration finale avec l'ajout d'une troisième île (Romance Island). Notez qu'Olhuveli n'a plus rien à voir avec l'île originale.
Voici la configuration finale avec l’ajout d’une troisième île (Romance Island). Il est clair qu’Olhuveli aujourd’hui n’a plus rien à voir avec l’île d’origine de 2005.

Autre exemple encore plus frappant avec l’ensemble des 3 îles mitoyennes (reliées entre elles) que sont l’île – hôtel SAii Lagoon Maldives Curio Collection by Hilton 4* (affiliée Club Framissima pour l’hiver 2023/24), l’île The Marina @Crossroads et enfin l’île – hôtel Hard Rock Maldives 5*. Jusqu’en 2016, il n’y avait rien, aucune île n’était présente à cet endroit. Les travaux ont commencé en 2017. Il fallut 2 ans de travaux colossaux pour faire de toute pièces 3 îles au milieu de nulle part. L’île – hôtel SAii Lagoon Maldives 4* abrite un hôtel de 198 chambres et est reliée par une passerelle à une île abritant une marina circulaire ainsi que de nombreux commerces (cafés, restaurants, boutiques…) sans oublie rla 3ème île voisine abritant le Hard Rock Maldives 5*. Autant vous dire, que le lagon est aujourd’hui vide de toute vie sous-marine !

2016 : Absence totale d’îles

En 2016, il n’y avait rien qu’un simple lagon.

Janvier 2018 : Les îles apparaissent

En 2018, les travaux d’ensablement pour créer artificiellement les îles sont terminés.

Décembre 2018 : La construction des bâtiments est en cours

On commence à apercevoir les bâtiments.

Mars 2019 : Les îles artificielles sont terminées

Les îles terminées et dans leur configuration actuelle : on discute bien la marina circulaire sur la côté gauche.

Autre exemple frappant, avec le Sun Siyam Iru Veli 5* dans l’atoll de Dhaalu. Jusqu’en 2017, c’était une petite île totalement sauvage et déserte comme il en existe encore des milliers dans l’archipel des Maldives. Puis, à partir de 2018, cette petite île a subit de terribles transformations afin d’y implanter une hôtel de 125 villas sur l’île d’origine tandis qu’elle a été allongée dans sa partie Sud pour accueillir certains espaces communs. Les photos satellites perlent d’elle-même !

La même île en 2019 une fois les travaux terminés. Remarquez que l’île a été remodelé avec un agrandissement notable de sa largeur tandis que son extrémité Sud a été complètement agrandit pour accueillir certaines parties communes de l’hôtel (tennis, base nautique, centre de plongée…).

Le principe est toujours le même pour la création d’une île artificielle :

1/ On choisit tout d’abord un lagon peu profond – bleu clair sur la photo – entouré par définition d’une barrière de corail. A l’intérieur de cette zone, le fond est peu profond (car au delà du récif – bleu sombre – le tombant sous-marin est très fort et les fonds sont vertigineux). Impossible donc de créer une île sur des fonds sous-marins qui sont trop profonds.

2/ On délimite la future île par des immenses boudins de sable qui vont permettre de contenir l’apport massif de sable qui constituera l’assise de l’île.

3/ Un navire dragueur va se positionner à proximité de la future île et draguer du sable en continue dans un autre lagon qu’il rejette via un immense conduit flottant à l’intérieur de la futur zone qui constituera bientôt la nouvelle île.

4/ Ces immenses bateaux dragueurs sont capables en seulement 4 jours de constituer une île artificielle de 16 hectares. Le problème est que ces déplacement massifs de tonnes de sable même s’ils sont contenus à l’intérieur de la future île, vont tendance à se répandre sur les coraux alentours et les asphyxier dans un temps record. En effet, les particules fines de sable qui se déposent sur les coraux empêchent la lumière qui est indispensable à la croissance du corail. Ainsi, le lagon qui accueille l’île artificielle va se transformer en une zone morte où toute vie sous-marine aura disparue.

Les îles avec un récif très accessible (0-50 mètres) :

Des îles dont le récif n’est qu’à quelques brasses de la plage, idéales pour les débutants et les jeunes enfants. La distance exprimée en mètres correspond à l’endroit ou la barrière de corail est la plus proche de la plage. Attention : ceci ne signifie pas forcément que la barrière est à cette distance tout autour de l’île. De même, ayez à l’esprit qu’il s’agit d’indicateurs ayant pour but de donner une tendance. En effet, les îles peuvent évoluer fortement aux grès des aléas climatiques (tempêtes…) ou des interventions humaines avec au final une distance plage – récif qui peut évoluer dans le temps.

Remarque : Sur chacune de nos fiches – hôtels de notre site OnParOu.com Selectour, figurent l’information sur l’accessibilité du récif via un picto facile à reconnaitre :

1-masque-snorkeling
1 masque bleu = récif peu ou pas accessible
2-masque-snorkeling
2 masques bleus = accessible
3-masque-snorkeling
3 masques bleus = très accessible (adultes et jeunes enfants)
Snorkeling-Maldives

Nous avons mis en ligne un moteur de recherche spécial MALDIVES prenant notamment en compte la distance du récif (rubrique Snorkeling)

SAFARI ISLAND : 10
ANGAGA ISLAND RESORT & SPA
: 15
BANDOS RESORT ISLAND : 15
W RETREAT & SPA MALDIVES : 15
ADAARAN CLUB RANNALHI : 20
FIHALHOHI ISLAND RESORT : 20
SANDIES BATHALA 4* : 20
CLUB CORALIA FIHALHOHI MALDIVES : 20
MADOOGALI RESORT : 20
SUN AQUA VILU REEF  : 20
COCO BODU HITHI & SPA : 20
VILAMENDHOO ISLAND RESORT : 20
ROYAL ISLAND RESORT & SPA : 20
HIDEAWAY BEACH RESORT & SPA : 20
OUTTRIGER KONOTTA MALDIVES : 20
AMAYA KUDA RAH : 30
MAAFUSHIVARU ISLAND RESORT : 30
ANGSANA IHURU RESORT & SPA : 30
BAROS : 30
NIKA ISLAND RESORT & SPA : 30
HELENGELI : 30
VELIDHU : 30
ZITAHLI KUDA FUNAFARU : 30
DIAMONDS ATHURUGA ISLAND RESORT : 30
COCO PALM DHUNI KOLHU & SPA : 35
MALAHINI KUDA BANDOS RESORT : 40
THE GANGEHI ISLAND RESORT : 40
ERIYADU ISLAND RESORT : 40
CLUB FRAMISSIMA SOUTH PALM RESORT : 40
LILY BEACH : 40
KUDAFUSHI RESORT & SPA :  40
OBLU SELECT AT SANGELI : 40
TAJ CORAL REEF RESORT & SPA : 40
CONSTANCE MOOFUSHI RESORT : 45
EMBUDU VILLAGE : 45
BANYAN TREE VABBINFARU : 50
DIAMONDS THUDUFUSHI BEACH & WATER VILLAS : 50
CONRAD MALDIVES : 50 *
CONSTANCE HALAVELI RESORT : 50
BIYADHOO : 50
COCOA ISLAND : 50
FILITHEYO ISLAND RESORT : 50
SIX SENSES LAAMU : 50
REETHI BEACH RESORT : 50

* Remarque concernant le Conrad Maldives : L’hôtel Conrad Maldives est construit sur 2 ilots, Rangali Island et Rangali Finolhu, reliés entre eux par un pont de bois. Si vous séjournez sur celle de Rangali Island (la plus rectiligne), la barrière de corail est très éloignée et inaccessible (500 mètres). Par contre, à partir de l’île voisine de Rangali Finolhu (l’île ronde), la barrière de corail côté Est est à une cinquantaine de mètres et donc très facilement accessible à la nage.

Remarquez comme la barrière de corail n'est qu'à quelques brasses côte Sud sur l'île de Angaga.
Remarquez comme la barrière de corail n’est qu’à quelques brasses sur la côte Sud de l’île de Angaga Island Resort & Spa 4*.

Conseillère voyages

N’hésitez pas à faire appel à nos conseillers, de véritables spécialistes des Maldives.

Les îles avec un récif moyennement accessible (50-100 mètres) :

Des îles dont le snorkeling est possible pour les nageurs adultes mais plus difficile pour les nageurs débutants et principalement les enfants. La distance exprimée en mètres correspond à l’endroit ou la barrière de corail est la plus proche de la plage. Ceci ne signifie pas forcément que la barrière est à cette distance tout autour de l’île.

ANGSANA VELAVARU : Pour ceux logeant en villas pilotis uniquement (entre 15 et 90 mètres suivant la villa)
VELIGANDU ISLAND RESORT : 50/60
(seulement depuis l’extrémité du banc de sable au sud de l’île)
FURAVERI ISLAND RESORT : 50/60
(côte Est de l’île uniquement)
HURAWALHI ISLAND RESORT : 60

KOMANDOO ISLAND RESORT : 60
SONEVA FUSHI : 60
SUN AQUA IRU VELI : 60
KURAMATHI : 70
VELASSARU : 70
KURUMBA : 70
SHANGRI LA VILLINGILI RESORT & SPA : 70
ADAARAN SELECT MEEDHUPPARU : 80
DRIFT THELU VELIGA RETREAT : 80
THULHAGIRI ISLAND RESORT & SPA : 100

L'île du Soneva Fushi malgré une grande taille a la chance de disposer d'un récif facilement accessible sur le littoral Nord
L’île du Soneva Fushi malgré une grande taille et un immense lagon a la chance de disposer d’un récif accessible sur son littoral Nord

Les îles dont le récif est peu ou pas accessible :

Le snorkeling est peu ou pas possible de façon autonome dans cette catégorie car le récif est trop éloigné de la plage. La pratique est néanmoins possible via un accès par bateau ou depuis, rares exceptions, une jetée autorisée. Ces îles au grand lagon profond sont généralement des îles où les activités nautiques en tout genre sont idéales.

ANANTARA DHIGU RESORT & SPA
ANANTARA VELI RESORT & SPA
ANGSANA VELAVARU RESORT & SPA (sauf pour ceux logeant dans l’une des 34 villas pilotis, entre 15 et 90 mètres)
ATMOSPHERE KANIFUSHI
BRAVO CLUB ALIMATHA

CINNAMON DHONVELI BEACH & SPA
COCOON MALDIVES

FOUR SEASONS KUDA HURA
FUN ISLAND
(oui depuis le ponton)
GILI LANKANFUSHI MALDIVES RESORT
HAKURAA HURAA
HOLIDAY INN KANDOOMA
INNAHURA MALDIVES RESORT
KANDIMA MALDIVES
KANUHURA
KIHAA MALDIVES
KUREDU ISLAND RESORT (snorkeling seulement autorisé côte sud avec un récif à 200 m au min., accès possible depuis la jetée)
LUX* MALDIVES
MAKUNUDU (récif proche mort)
MEDHUFUSHI ISLAND RESORT
MEERU ISLAND RESORT
OCLUB EXPÉRIENCE CANAREEF RESORT 4*
OLHUVELI BEACH & SPA  (oui depuis le ponton Diving Centre)
ONE & ONLY REETHI RAH
OZEN BY ATMOPSHERE AT MAADHOO

PALM BEACH RESORT & SPA MALDIVES
PARADISE ISLAND
RIHIVELI
RIU ATOLL

RIU PALACE MALDIVAS
SHERATON FULL MOON BEACH RESORT
SUMMER ISLAND

SUN ISLAND RESORT & SPA
SUN SIYAM IRU FUSHI BEACH & SPA (oui depuis le ponton)
TAJ EXOTICA RESORT & SPA
THE BAREFOOT ECO HOTEL
YOU & ME BY COCOON MALDIVES
PULLMAN MALDIVES MAAMUTAA RESORT
FIYAVALHU RESORT MALDIVES 4*

L'immense lagon du Medhufushi est idéal pour les activités nautiques en tout genre mais le récif est trop éloigné pour le snorkeling autonome.

Ce qu’il faut retenir pour le snorkeling aux Maldives !

  • Le snorkeling autonome et accessible à tous les adultes n’est possible que si le récif est à moins de 100 mètres du rivage et réservé aux familles avec jeunes enfants entre 0 et 50 mètres
  • Au delà de 100 mètres,  vous serez tributaire des sorties snorkeling en groupe organisées par l’hôtel  (généralement 2 fois / jour) à moins d’être un très bon nageur
  • Sauf rares exceptions, l’accès au lagon depuis la jetée n’est pas autorisé pour des raisons de sécurité (zone d’arrivée des speedboats ou hydravions).
  • Les sorties snorkeling organisées par l’hôtel peuvent être payantes
  • Rappelez-vous des consignes de sécurité pour pratiquer le snorkeling autonome
  • Pensez à apporter votre matériel de snorkeling car il peut-être payant sur place : renseignez-vous !
  • Le top du snorkeling : nager parmi les requins baleines, le plus gros poisson du monde ! Une excursion mémorable proposée par quelques rares îles – hôtels de l’atoll d’Ari où de Malé Nord (meilleure période de janvier à mai).
  • Les îles dont le récif est éloigné sont souvent les îles les plus favorables pour les activités nautiques de type voile, kite surf… (grand lagon profond)
  • Une île avec un récif proche = généralement une île peu adaptée pour les activités nautiques. Une île au grand lagon profond idéal pour les sports nautiques = généralement avec un récif éloigné. Il existe des exceptions à cette règle. Ex : Safari Island 4*, côté Ouest >> Lagon profond, côté Est >> récif dès 10 mètres. Autre exemple, la très grande île Hideaway Beach Resort & Spa 5*, côté Ouest >> récif dès 20 mètres, côté Est >> Lagon profond.
  • Logiquement, plus les îles ont conservé leur visage d’origine et plus elles sont à même d’offrir un lagon et une barrière de corail offrant une grande richesse sous-marine ; n’ayant pas été traumatisées par de lourds travaux d’aménagement ou de transformation (travaux pour des villas pilotis, extension de l’île)

Ce dossier Maldives a nécessité un important travail de recherche et de récolte d’informations auprès des hôteliers. Merci d’en respecter la propriété intellectuelle. Vous pouvez bien sûr nous contacter pour une demande de partage de contenu.


Rappel des points forts & points faibles des Maldives..

Points forts de la destination :
Concept du 1 île = 1 hôtel • Paysages paradisiaques • Plages sublimes • L’un des meilleurs spots de plongée au monde • Destination Spa de premier plan avec des Spa parmi les plus luxueux au monde • Charme et qualité de l’hôtellerie • Excellence de l’hôtellerie de luxe • Paradis des sports nautiques dans des lagons exceptionnels

Points faibles de la destination :
Taille minuscule de certaines îles • Activités limités au tourisme balnéaire • Absence de sites culturels • Population non francophone • Tarifs très élevé des extras (Spa, excursions, repas à la carte, boissons…) • Impacts écologique du tourisme sur un environnement extrêmement fragile • Absence d’artisanat local

Points forts de l’hôtellerie :
Hébergement authentique • Concept d’une île pour un seul hôtel • Cadre paradisiaque • Grand choix d’hébergement de l’hôtellerie 3* aux hôtels de luxe • Excellence de l’hôtellerie haut de gamme (matériaux, sonorisation high-tech, transferts en yachts privés…) • Hébergement unique sur pilotis • Service de haut niveau • Accueil chaleureux • Infrastructures de qualité (large éventail d’activités nautiques) • Structures bien intégrées dans l’environnement (bungalows, toit de chaume, salle de bains ouverte sur l’extérieur…) • Internet dans tous les hôtels • Restauration de qualité d’inspiration souvent indienne ou thaï

Points faibles de l’hôtellerie :
Coût élevé des boissons (l’eau minérale n’est jamais comprise sauf exceptions en formule « all inclusive ») • Peu d’infrastructures pour les enfants (mini-club) • Personnel non francophone sauf rares exceptions (LUX* Maldives) • Peu de possibilités d’excursions car les îles sont isolées • Activités proposées en supplément dans la plupart des hôtels


Conseillère voyages

N’hésitez pas à faire appel à nos conseillers, de véritables spécialistes des Maldives.


Découvrez notre moteur de recherche de séjours spécial Maldives

Trouvez facilement l’île – hôtel de vos rêves grâce à notre nouveau moteur de recherche qui recense une multitude de critères et de services spécifiques à un voyage aux Maldives.

Nouveauté ! Pour pratiquer le Surf aux Maldives et identifier les îles hôtels où séjourner, nous y avons ajouté un critère de recherche « Surf ».

Moteur de recherche de séjours spécial MALDIVES
Cliquez sur la photo pour accéder au moteur de recherche de séjours aux MALDIVES

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *